Projet Photo 13/52, la joie

Projet Photo 13/52, la joie

Avec un thème aussi abstrait, je suis partie dans la recherche de la joie sur un visage. C’est sûr que c’est plus facile de travailler avec un modèle pour faire ressortir cette émotion. Je ne pensais pas pouvoir mettre en image cette émotion pendant le match de football américain chez les Centaures de Grenoble que j’ai photographié le week-end dernier(on ne sait jamais si son équipe va gagner), mais finalement j’ai pu capter beaucoup d’émotions sur les visages des joueurs et c’était finalement plus intense que prévu.

Photographie football américain Centaures

On ne se rend pas compte quand on est dans les tribunes (on ne voit pas les visages à cette distance !), mais en tant que photographe sur le bord du terrain, on a la chance de pouvoir un peu plus vivre le match de l’intérieur. Non pas d’y participer, loin de là, ce n’est pas le but du photographe qui est là pour capturer les instants éphémères et forts de ce type de sport. Les joueurs, qu’ils soient sur le terrain ou sur le bord, sont vraiment dans l’action, et il faut être très réactif et même anticiper les évènements pour arriver à ne rien louper.

Photographie football américain Centaures

Avec environ 400 photos prises pendant le match et la mi-temps (avec le show des cheerleaders), j’ai réussi à en extraire une centaine de potables. C’est pas mal (je m’améliore niveau rendement et efficacité :P) et je devrais d’ailleurs vous montrer des photos ratées, c’est trop marrant (là j’en ai pas sous la main, mais une prochaine fois sûrement) !

 

Photographie football américain Centaures

Ce match en particulier a été très tendu et intense, au niveau du jeu bien évidemment, mais surtout entre arbitres et joueurs, et joueurs entre eux. Sur la photo ci-dessus, c’était la deuxième fois que les équipes « s’accrochaient » et les arbitres ont finalement sanctionné des comportements antisportifs.

Photographie football américain Centaures

Je ne suis pas fan de l’aspect « théâtral » qu’on peut trouver dans certains sports. C’est peut-être encore une fois mon côté scientifique et rigoureux qui aime bien que les choses soient carrées ! Pendant ce match, il y a eu quelques comportements antisportifs qui ont exacerbé les tensions et donc amplifié les démonstrations d’émotion. Et là, c’est le côté photographe qui est « content » parce qu’il sait qu’il va pouvoir avoir de beaux portraits (bon je préfère voir les gens sourire que de s’engueuler sur un terrain, c’est mon côté bisounours !).

Photographie football américain Centaures

La joie après avoir réussi un sack (plaquer le quaterback avant qu’il ne puisse passer la ligne sur laquelle était posé le ballon avant le début du jeu). Ou la joie partagée d’un bon plaquage (j’étais aux premières loges sur ce coup-là, mais trop près pour faire une photo pas floue (j’ai la photo floue si ça vous intéresse pour bien se marrer :P)) :

Photographie football américain Centaures

Finalement, pour le thème de la joie, je retiens la séquence de photos suivante prise juste après un fumble (lâché de balle) du quaterback Templiers (joueurs en blanc dans la galerie de mes photos du match) recouvert par un joueur des Centaures (maillots bleus). En plus, l’action a été faite vers la fin du match, donc c’était une action clé du match !

joie photographie football américainf/5, 1/1600 s, 140 mm, ISO 1600

Ce ne sont pas forcément les plus jolies photos du match pour refléter la joie mais j’adore voir ces émotions partagées par une équipe toute entière !

 

Edit : face à la pression populaire, je prends l’avant dernière photo pour le récap ! J’ai pas su résister 😉 !

26 COMMENTAIRES

  1. Très belles photos ! Ça doit être difficile d’anticiper les émotions, bravo ! J’ai pas réussi cette semaine à faire une photo de joie… pourtant avec ce beau soleil, ce ne sont pas les sourires qui manquent sur les visages 😉 Enfin, j’attends le thème suivant et je me lance ! C’est un bon exercice, ça me fera progresser (j’espère 😉

  2. Sympa ton reportage, j’aime particulièrement tes portraits en gros plan.
    Si ça avait été moi je pense que j’aurais sélectionné l’avant-dernière photo.
    J’aime bien ta séquence mais du coup je trouve les deux photos du bas trop petites… je dois être déformée par ton approche macro que j’apprécie beaucoup, maintenant j’aime voir de près !

    PS. Merci pour ton comm sur mon blog, je vois très bien ton délire et je vais essayer mais la photo « pendant » n’a pas été prise pendant la semaine et franchement, j’ai essayé de la refaire les années suivantes et je n’ai jamais réussi 😉

    • Je suis aussi du même avis, j’aime les portraits en gros plan, on voit bien les émotions. Tu commences à me faire hésiter parce que j’étais au départ partie pour mettre l’avant-dernière 😛 !

      Pour le tryptich, tu peux le faire au moins pour voir ce que ça donne. Et il faudra bien que tu arrives à nous faire une photo comme ça pendant un autre anniversaire :p !

  3. Comme Myrtille D, j’aime aussi beaucoup l’avant-dernière. Je trouve que l’on ressent vraiment la joie des joueurs ! Puis ce n’est pas évident à capturer moi je trouve !

  4. L’avant dernière pour moi aussi… celle avec les deux joueurs 40 et 9
    l’émotion passe mieux, je trouve…

    je galère encore un peu pour trouver ma photo….

  5. Ahhhhh, je me disais bien !
    Depuis le temps que tu parles de ces matchs de football américain, j’étais quasiment sûr que c’étaient les grenoblois….
    Rigolo quand même : on va au même endroit (presque) le we chez les parents : je suis actuellement pas très loin de Voiron, que tu dois connaitre bien sûr 😉

    Sinon, belles photos de joie collective sportive masculine boueuse toussa toussa .-)
    J’aurais presque préféré celle du 95 avec les bras en l’air mais le choix final est très sympa aussi !!!

  6. Moi qui ai une aversion certaine pour toute activité avec course et / ou ballon, je suis sidérée pas les cliché que tu arrives à faire. Et oui, l’émotion est bien là 🙂

    Je laisse faire les professionnels ! Ce n’est pas demain la veille que je vais me mettre à photographier des visages…. enfin tant qu’un thème ne m’y obligera pas !

    Encore bravo pour ta maîtrise. La photo sportive, c’est sacrément technique.

Répondre