Sweet meat : photographie culinaire décalée

Sweet meat : photographie culinaire décalée

Sweet meat (« douce viande » en français) est une série de photographies réalisée par Jasmin Schuller. De la viande crue est façonnée, stylisée pour apparaître comme des desserts sucrés ! Autant dire que l’effet se révèle vraiment époustouflant. C’est dans ce décalage et cet étonnement du spectateur que ces photos trouvent un impact impressionnant ! Moi qui adore les desserts mais qui déteste les tartares et autres viandes crues, ça fait un choc ;). Et vous, que pensez-vous de cette série de photos culinaires étonnantes ?

15 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Évidemment de part mon végétalisme, mon regard sur ces clichés ne sera pas « objectif » !
    Cette mise en scène illustre cependant ce que les végétariens déplorent ; à savoir, la volonté de camoufler l’origine d’un steak ! En la haussant en objet artistique, la « viande » devient ainsi un aliment aussi inoffensif qu’un morceau de sucre, alors que l’économie globale tue et le producteur de sucre au bout du monde et la vache qui donne lait, sang et souffrances pour nous nourrir.
    Quoiqu’il en soit, merci pour cette interrogation. Il est toujours intéressant de se confronter à l’art contemporain, reflet de notre société.
    Bonne journée !

    • Je pense que, comme tu l’expliques, c’est un peu cette vision critique des choses qui est mise en avant. La viande, camouflée sous ces airs de douceur, reste-elle appétissante et « mangeable » ?
      Merci en tout cas de ton commentaire très intéressant :).

  2. Bluffant… J’n’aime pas trop la viande et encore moins quand elle est crue… Mais ces photos sont magnifiques de par leur réalisme… Ce photographe a de l’idée ! On en redemande !

  3. J’aime la viande qu’elle soit crue ou cuite et j’adore en particulier le tartare coupé au couteau. Mais là non… En fait, ma première réflexion ça a été mais qu’ont ils fait ensuite de cette viande… Et là je la vois à la poubelle et c’est là que j’ai du mal…

Répondre