Question technique de la semaine : 2/52

Question technique de la semaine : 2/52

Ojectif test question technique de la semaine

Je n’ai pas eu le temps de mettre en ligne ma question de la semaine hier mais on va faire ça aujourd’hui, ça ne change rien !Pour le coup, je vais vous mettre à contribution pour cet exemple qui peut arriver à tous. Un ami me prête un objectif, il ne me dit pas ce que c’est et je dois donc me débrouiller toute seule pour savoir quelle est cette lentille. Je vais avoir besoin de vous pour me dire quelle est cette lentille (pas la marque, on s’en fout un peu), ses caractéristiques techniques : focale, nombre d’ouverture.

Vous devez aussi m’expliquer ce que me permet de faire le nombre d’ouverture de cette focale et dans quelles conditions on va pouvoir utiliser tel ou tel nombre f.  Je vous rappelle que le thème technique de la semaine était l’ouverture du diaphragme et le nombre f ! Si vous vous sentez d’attaque, dites-moi dans quel cas vous l’utiliseriez (portrait, paysage, macro…) Dites-moi tout sur cette lentille pour que je puisse l’utiliser facilement !

Voilà l’objectif dont on va parler :

Ojectif test question technique de la semaine

Et on copie pas sur son voisin, hein !!!

48 COMMENTAIRES

  1. donc on a 1 objectif de 300mm avec une focale de F/4=>F/5.6
    ce qui permet de faire des photos avec 1 sujet net et un peu de flou en arrière!
    je laisse la place aux spécialistes qui donneront de meilleures explications!

  2. Si j’ai bien tout suivi… Lorsque tu es à 75 tu peux avoir une f/4 et à 300 une f/5,6.
    Si je comprends la petite fleur qui dit 1,5m je pense que tu peux avoir du net pour du portrait à 1,5m ?

    • Tu as tout bon pour les ouvertures. Quand on a un zoom, on peut avoir un nombre d’ouverture minimal pour toute la zone de focale, mais on peut aussi avoir un intervalle comme pour cette lentille.
      Pour la petite fleur, ce n’est pas pour le portrait mais pour autre chose ;). Tu n’es pas loin de la bonne réponse.

  3. Alors, cet objectif comme d’autres l’ont dit est un 75-300. Ce n’est pas un objectif fixe donc tu vas pouvoir zoomer si tu le souhaites. 300 c’est vraiment pas mal, donc tu vas pouvoir faire de bons zoom et photographier des sujets qui sont éloignés. Je trouve que c’est utile pour faire des photos d’animaux par exemple. Tu pourras faire aussi de la macro même si ce n’est pas un objectif spécial macro. En fait, c’est un objectif plutôt polyvalent qui vient bien en complément d’un objectif de base je trouve.

    Au niveau de l’ouverture, tu es a 4, 5.6. Ce n’est pas un objectif très lumineux pour pour ce type de zoom c’est ce qu’on trouve couramment il me semble. Il faudra donc faire attention car s’il y a peu de lumière, le rendu ne sera pas top.

    J’crois que j’ai fais le tour de ce que je savais, j’espere que j’ai pas raconté trop de bêtise :-))

    • Tu n’as pas raconté de bêtises ;). Peux-tu m’en dire un peu plus sur ce que signifie 4 et 5.6 ? Pourquoi a t’on 2 chiffres pour cet objectif ?

      Concernant la macro, tu n’as pas tort du tout parce que contrairement à ce que l’on croit, les zooms de ce type sont pas mal pour la photo culinaire et un peu de macro (pas une macro trop poussée non plus !). Pour les photos de sport et d’oiseau, c’est une bonne lentille qui va jusqu’à 300mm, ça permet de bien zoomer. Par contre, au prix où elle est, on a rapidement une résolution moyenne et des aberrations qui font qu’elle est polyvalente pour commencer mais pas pour faire des « chef-d’oeuvres ».
      Avec un nombre d’ouverture comme celui-ci, ce n’est pas mal mais on aura un peu plus de problèmes dans les conditions de faible luminosité.

      • Au niveau des chiffres 4 et 5.6, j’suis pas hyper sure mais il me semble que 4 est la plus grande ouverture qu’on puisse avoir et 5.6 la plus petite. Concrètement, je crois que c’est objectif n’est pas tres lumineux ce qui rends l’utilisation difficile en faible luminosité.
        Perso, si je devais investir dans un téléobjectif, j’essaierais de prendre quelque chose de plus lumineux (mais là…le prix n’est pas le meme malheureusement)

        • Tu y es presque Céline. Il y avait un petit piège concernant le 4 et 5.6 ;). Ce sont toujours les ouvertures maximales, sauf que vu que c’est un zoom, on peut avoir une ouverture maximale différente selon la focale.

          Cet objectif est moyen dans le sens où on sera limité dès que la luminosité va être faible. On peut compenser avec l’ISO comme tu l’as dit.
          c’est sûr qu’il est toujours mieux d’avoir un objectif avec un nombre d’ouverture faible, mais il faut faire un compromis sur l’utilisation qu’on en fait (un amateur débutant n’aura pas le même budget que quelqu’un de « sérieux »).

  4. Comme mon appareil est un bridge, j’avoue que je suis un peu paumée.

    Je dirais naïvement que c’est pour des photos prises de loin. Pour rapprocher l’objet à photographier mais d’autant mieux quand il fait beau. Je me plante peut-être complètement….. car je n’ai pas relu les infos précédentes.

  5. C’est un objectif qui est idéal pour prendre des photos avec zoom, on pourrait dire un tres bon zoom. Par contre il serait moins adapté pour des photos de macro (de pret).
    La plus grande ouverture est f/4 lorsqu’on est en 75mm et elle passe a f/5.6 en 300mm.
    Entre 75 et 300mm la plus grande ouverture doit varier entre f/4 et f/5.6.

    Dans ton article tu mentionnes que les objectifs de vrais pros vont jusqu’a f/1.2, donc j’imagine que celui la est moyen-bien coté luminosité… Ce qui peut se compenser soit en passant sur des ISO plus eleves, soit en allongeant l’exposition si le sujet a photographier ne bouge pas et si l’on a un trepied.

    De la meme facon, pour prendre une photo d’un petit detail net avec tout le reste flou, cela ne serait pas possible, la profondeur de champ n’etant pas suffisamment courte.
    Mais avec f/4 on doit quand meme pouvoir faire de bonnes photos avec une zone nette et un peu de flou autour.

    J’espere ne pas avoir dit trop de betises (tant au niveau technique, qu’en utilisant des mexicanismes…).
    Désolée pour les accents, mon clavier ne connaissant que les accents aigus…

    • C’est en effet un objectif qui permet d’avoir une grande focale (300mm), mais quand tu connais le prix, tu te doutes ensuite qu’il y a des inconvénients avec cette lentille précisément. On en parlera un peu plus tard !
      Pour les ouvertures, ton explication est parfaite, tu as bien vu la plage de nombres d’ouverture !

      En effet, cet objectif est moyen niveau luminosité et on devra compenser avec l’ISO et le trépied (pour des temps d’exposition plus longs, en espérant que le sujet soit immobile…).
      Dans certaines conditions, tu peux quand même arriver à reproduire cet effet de flou, en te mettant loin du sujet avec la focale au zoom maximum. Mais ce n’est pas optimal, c’est sûr !
      En fait, tu n’as dit aucune bêtise, c’est nickel ;).

  6. Alors pour moi le 75-300 en fait un zoom pour les paysage pas top pour la macro
    pour ce qui est de la focale si j’ai pas mal compris la leçon l’ouverture la plus grande est 1;4 et le 5.6 mais j’arrrêtte pas de patauger avec ca
    J’arrive pas a appliquer i’m sorry

    • On va récapituler : c’est bien un 75-300. Il est un zoom qui fait aussi télézoom (300 mm c’est une grande focale, un gros zoom en clair). L’utilisation principale de cet objectif ne sera pas forcément les paysages (même si on peut l’utiliser pour, on verra ça plus tard), mais plutôt le sport ou des choses qu’on ne eut prendre que de loin (on peut aussi penser aux oiseaux, etc…).
      Pour la focale, tu as 2 chiffres à prendre en compte : 4 et 5.6 à mettre en parallèle du 75-300mm. 4 (nombre de gauche) sera le nombre d’ouverture minimal pour la focale 75mm (nombre de gauche). Ainsi, tu vois que 5.6 sera le nombre d’ouverture minimal pour la focale 300 mm.
      Il faut pratiquer pour mieux jongler avec ces chiffres, ça va venir ;).

  7. Bon alors ( sans relire l’article précédent… je devrais surement :p ! ) j’ai bien compris que c’était un 75-300mm donc un zoom pas un objectif fixe, qui sert plutot pour les sujets à prendre de loin, qui peu malgré tout aussi servir à la macro à une distance de minimum 1,5 m… tout ça ok. Par contre pour l’ouverture, je suis visiblement la seule à pas avoir compris le 1: qu’il y a avant le 4-5,6… c’est ce 1: qui m’a perturbée et du coup je ne savais plus comprendre l’ouverture.
    Il m’en faut peu pour être perturbée je sais 😉 …

    • Nickel jusqu’à la macro. Pour reprendre l’ouverture, tu te souviens qu’on écris toujours f/4 ou f/2, ce qui équivaut à f divisé par 2. On retranscrit cette division sur la lentille par 1:2, à lire 1 divisé par 2. donc si tu as 1: 4 – 5.6, là les nombres 4 et 5.6 correspondent tous les deux à un nombre d’ouverture. Et c’est ça la petite difficulté, le zoom ne nous permettra pas d’ouvrir le diaphragme de la même manière quand le zoom sera au minimum (75 mm) ou au maximum (300mm).

  8. Allez on va tenter le coup, en essayant de dire le moins de bétises possibles :
    – zoom 75-300mm / adapté pour des portraits de 75 à 150 (à la louche), de l’animalier assez lointain mais pas trop quand même (135-300), du paysage « particulier » où on va écraser les différents plans grâce à la longueur focale
    – ouverture : f/4-f/5.6 : ouverture max à 75mm de f/4 (pas très lumineux pour cette focale) et ouverture max à 300mm de f/5.6 (honorable à 300mm). C’est donc un zoom assez peu lumineux, donc plutôt moyen de gamme (accessible financièrement quoi !). L’utilisation dans des conditions difficiles (gymnase, tombée de la nuit, concert, …) oblige à monter très rapidement en ISO pour garder des photos nettes ou à augmenter le temps de pose de manière importante (mais sujets immobiles +trépied de rigueur). Dans ces gammes de focale, les meilleurs zoom ouvrent à f/2.8 en constant…
    – Distance minimum de mise au point : 1.5m à première vue. Pas top pour la macro tel quel (ajouter une bonnette réduirait drastiquement cette distance), mais pour de la proxy-photo sur des gros insectes à 300mm (papillons, libellules, …) ca reste gérable
    – Profondeur de champ : 75mm à f/4 n’est pas top pour une très faible profondeur de champ : avec un sujet à 1.5m, ca donne une profondeur de champ d’environ 8cm avec un boitier APS-C (numérique quoi), ce qui est assez élevé.
    à 300mm f/5.6, ca devient néanmoins plus intéressant : avec le sujet toujours à 1.5m, la profondeur de champ tombe à 6mm, il y a plus petit… mais c’est plus cher 😉
    – Sigle « EF » : monture Canon compatible avec les appareils plein format (argentiques en général, mais pas que) et les appareils APS-C (numériques, mais pas tous)
    – USM : ultra-sonic motor. Cela signifie que l’on peut faire la mise au point manuellement, sans avoir à débrayer l’autofocus de l’appareil (très pratique !)

    Je crois (j’espère en fait) que je n’ai rien oublié 🙂

      • euuu, oui mais non 🙂
        1 – La pratique
        2 – un calculateur de profondeur de champ en ligne (quand même 😉 )
        3 – pour les sigles, je l’avoue je me suis fait aider par google… mais en même temps je suis équipé Nikon, alors les sigles Canon je les connais pas 🙂

        • On me mettrait un objectif Nikon, j’aurais du mal pour les sigles spécifiques aussi, je te rassure…
          Mais je reste convaincue que les informations nécessaires pour connaître un objectif se trouvent sur l’objectif lui-même (bon ok pour la résolution et la qualité de l’objectif, il faut tester !) ;).

    • – et le sport 😉 ? Oui pour l’animalier, c’est bien, mais le mieux serait d’utiliser un téléconvertisseur (bon vu la qualité de l’objectif, c’est pas trop faire pour en fait…). T’as raison, les télézooms sont pas mal pour les paysages, c’est un bon complément aux grands angles.
      – à 300m c’est pas mal le f/5.6, mais tu te prends des aberrations chromatiques et la résolution est bien moindre. C’est le revers de la médaille à un prix aussi abordable. Pour l’avoir utiliser pour le sport en début de tombée de nuit avec pluie, ça devient vite ingérable, même en augmentant l’ISO. C’était aussi un sport de course, et mon temps d’exposition tombait à 1/250, trop long pour ne pas avoir les jambes un peu floues (j’étais à 300 mm et en f/5.6)…
      – Pour la macro, je l’utiliserais pas mais les télézooms sont bien pour des gros plans, que ce soit pour de la photo culinaire ou des fleurs ou gros gros insectes. Mais bon, avec cette ouverture maxi, c’esst pas top pour la profondeur de champ. Je préfèrerai toujours utiliser une 50 mm f/1.8 avec une bonnette ou bague allonge comme j’ai.
      – oui pour le EF : à différencier des EF-s qu’on peut mettre que sur les APS-C (et là faut pas se faire avoir si tu veux t’acheter un full frame après…).
      – USM : oui ça sert à ça mais c’est aussi pas mal pour que l’objectif soit silencieux, le focus plus rapide et plus précis qu’avec un moteur conventionnel.

      Pfiou, je crois que c’est bon, on a tout vu !

      • mouarf, le sport oui… Mais alors du sport en extérieur, par beau temps, et qui va pas trop vite…. paceke sinon il va avoir de la peine le bestiau là (ou alors ISO 102800 😛 )
        😉

          • Yes, ok, mais ce n’est pas non plus une compétition indoor de Trial motos… Ca va plus vite, y a moins de lumière, et ma focale fixe à 1.4 ramait déjà sévère… Alors à 4.5-4.6 ^^

          • Ah ça c’est sûr, c’est un usage vraiment extrême. Bon si c’est du trial, ils sont souvent sur place à se stabiliser (petit +) mais l’éclairage est souvent dans le noir pendant leur passage avec surtout de la lumière autour du parcours. Non mais c’est sûr, je partirai pas faire des photos d’un trial avec ça (et puis j’aurais pas l’accréditation de toute façon :P).

  9. Je viens de me pencher sur cette question car je n’avais pas eu le temps avant..
    Et je ne comprenais pas tout sur els chiffres, hormis la fleur du mode macro! elle est mon amie je la connais !^^

    Mais le reste c’etait a la limite du chinois pour moi, et apres avoir lu les explications de chacun j’ai appris a déchiffrer les informations qui sont sur un objectif!

    Alors merci !! Merci a tous ceux qui sont vraiment calés dans le domaine de la photo de nous donner toutes ces infos !

    Et merci Ktycat pour tes questions :o)

  10. Voila depuis la reponse de seb
    quelque choses m’interpelle , les nikkonistes et les cannonistes disent ne pas savoir a quoi sert les icones je suppose moi j’ai un canon et un nikon et je vois pas de différence une focale reste une focale non je ne connais pas la difference entre les objectifs et si il y en a pourriez vous m’éclairer merci Carine

    • bien évidemment que les chiffres sont les mêmes sur les objectifs, que ce soit un Canon ou Nikon. Là où les choses ne sont pas écrites de la même manière, c’est pour d’autres choses spécifiques à chaque marque (USM, IS, L,…). Il suffit de faire une recherche sur Google quand tu ne comprends pas le sigle et tu trouveras rapidement la réponse.

Répondre