Projet Photo 49/52 : illumination

Projet Photo 49/52 : illumination

Projet Photo 52 Illumination

Voir les autres cases du calendrier de l’Avent sur Bento Blog

Illumination, c’est bien sûr en ce moment les lumières qui scintillent en ville à Noël ! Comme on en parlait dans les commentaires de l’article sur l’arbre de Noël original, les illuminations gardent un aspect agréable pendant ces journées très courtes. C’est sûrement cette partie de Noël que j’apprécie le plus. Les cadeaux, on peut s’en faire dès qu’on le souhaite, par des attentions et du partage. Mais les illuminations dans la nuit (je ne parle pas de la pollution lumineuse des vitrines allumées toute la nuit hein…) sont vraiment spéciales et j’ai toujours l’impression de voir des petites étoiles à la place des lampes (comme à f/16 ;)).

Je me suis donc lancée dans l’utilisation des illuminations de Noël pour cette photo du projet photo 52. Et c’est dans un centre commercial que j’ai pu faire mon shooting sur un sapin de Noël. Avec mes bagues macro (celle de 13 mm sur le 50 mm f/1.8), j’ai donc mis à exécution une séance de bokeh party ! On en avait déjà parlé au début de ce projet photo 52 pour apprendre à faire des bokeh facilement.

Cette fois-ci, je suis allée encore plus rapidement droit au but. La bague macro m’a en fait servie pour faire le point « dans le vide » (en avant du sujet) et rendre tous les éléments de la photo flous, et donc avoir partout des bokeh et du flou. L’appareil photo était bien sûr à la plus grande ouverture pour un flou et des bokeh optimum, mais aussi avec le focus manuel pour régler moi-même ma mise au point.

Le premier résultat fait à la bonne exposition donne quelque chose de ce type :

Projet Photo 52 Illumination

f/1.8, 1/250 s, ISO 125, 50 mm

Une photo bien abstraite pleine de bookeh comme je les aime ;). Mais je la trouvais un peu sombre, pas assez illumination et trop illuminations. Alors on utilise son cerveau, on le fait tourner à fond, on réfléchit et on change les paramètres pour avoir le résultat souhaité. Dans mon cas, je voulais augmenter l’aspect illuminé, c’est donc une augmentation de lumière qu’il me faut. Je ne touche pas à l’ouverture (déjà au maximum) mais aux deux autres paramètres qui me restent : ISO et temps d’exposition.

Et voilà enfin le résultat final, avec un cadrage et une composition lumineuse différente et qui me plaît !

Projet Photo 52 Illumination

f/1.8, 1/30 s, ISO 640, 50 mm

J’adore ces couleurs pastels et violettes (le violet provient des boules du sapin de Noël, violettes donc). Je précise que la photo n’est pas retouchée, comme la première d’ailleurs. Comme quoi un simple changement d’exposition peut totalement changer l’atmosphère d’une photo, c’est pourquoi je me répète à dire qu’il faut se forcer à réfléchir sur les paramètres de l’exposition de votre photo !

Je vous rappelle que tous les thèmes jusqu’à la fin du projet photo 52 de cette année ont été donnés. La semaine prochaine, on passe à la mémoire !

Voir les autres cases du calendrier de l’Avent sur Bento Blog

20 COMMENTAIRES

  1. Je me lance dans un projet 52 l’année prochaine
    ça devrai être moins contraignant que le 365.
    Et comme ça j’espère sortir le réflex plus souvent.

    j’aime bien ton bokeh
    je sais pas faire
    moi pour la macro j’ai des bonnettes, mais là je n’ai plus d’objectif en 58mm du coup je ne m’en sert plus pour le moment.

  2. Ktycat, Je suis très intéressée et en même temps assez septique pour les bagues allonges, j’explique :
    toi tu les utilises toujours avec ton objectif 50 dont tu nous as également parlé et tu y gagnes en lumière ? comme j’ai un objectif 18-135 je risque d’avoir des photos moins lumineuses ???? et si j’achète les bagues et le 50, j’aurais déjà dépensé 200 euros ? Donc n’aurais-je pas intérêt à investir directement dans un objectif macro ? Dans ce cas sur quoi puis-je partir ????
    Si tu as le temps de m’éclairer un peu merci d’avance et bisous.

    • Je ne l’utilise pas qu’avec mon 50 mm. Je l’utilise aussi avec mon 70 – 200 mm (là dans le centre commercial, je passe un peu plus inaperçue avec le petit 50 mm). La perte de luminosité vient du fait qu’avec la bague allonge, la lumière doit faire plus de trajet pour atteindre le capteur, elle perd donc en intensité. Il faut en fait rétablir cela en augmentant un peu l’ISO, tu n’es pas obligée de toucher à l’ouverture (surtout qu’en utilisant la bague allonge, il faudra une plus petite ouverture pour avoir une profondeur de champ acceptable). Après, par objectif macro, tout dépend de ce que tu souhaites. Ca peut vite être cher et les bagues macro sont vraiment bien pour une utilisation occasionnelle. Un objectif macro serait selon moi vraiment pour quelqu’un qui veut faire à fond de la macro.

Répondre