Projet Photo 36/52 : lignes, les lignes photographiques

Projet Photo 36/52 : lignes, les lignes photographiques

Projet photo 52 lignes

Je le dis tout de suite, je ne suis pas très contente de ma photo, mais c’est la seule que j’ai trouvée de cette semaine qui convenait bien à l’idée que je voulais me faire des lignes.

Projet photo 52 lignes

f/10, 1/200 s, 17 mm, ISO 400

Mais elles sont où les lignes sur ta photo ?

C’est la question que je me poserais si je n’avais pas fait cette photo ! Alors en fait, c’est très simple (si si !). Pour ce thème des lignes, je n’ai pas voulu m’attarder sur les lignes elle-mêmes, mais sur les lignes photographiques. C’est quoi encore ce charabia ? Je parle ici des lignes « invisibles » dont je parle tout le temps souvent quand je regarde une photographie.

Outre les notions techniques d’exposition avec l’ouverture du diaphragme, le temps d’exposition et l’ISO, on avait abordé le côté composition avec la règle des tiers. Aujourd’hui, je veux profiter du thème des lignes pour continuer d’explorer la composition de la technique photographique.

Quand on crée une photo, il faut toujours garder en tête qu’elle devra être regardée, décryptée et comprise très rapidement ! Si l’on ne comprend pas l’histoire que le photographe a voulu mettre en place dans sa photographie, la photo restera « quelconque ». Il faut donc créer une ligne directrice dans la photo pour guider le regard de la personne qui va voir l’image. Guider le regard, j’en parle souvent dans mes commentaires, ne pas laisser le regard se perdre dans la photo, c’est quelque chose de très subtil mais tout aussi important.

Dans l’image ci-dessous, j’ai recréé les lignes principales de ma photographie avec bien entendu l’espèce de cadre créé par l’encadrement de la porte. On voit alors se dessiner la perspective naturelle de la photo qui va obliger l’oeil à entrer et passer la porte comme l’indique la flèche.

Projet photo 52 lignes

Le cadre créé par l’encadrement de la porte va en fait aider à contenir le regard du « lecteur » (oui, je lis les photos…) et les lignes de perspective du bas et de la porte vont conforter le regard vers le passage de cette porte.

Tout cela pour dire qu’outre le sujet d’une photo, il faut penser à la composition mais aussi à la mise en valeur du sujet. Et c’est là toute la différence entre une photographie « informative » et une photographie qui contient du sens.

T’as dit qu’elle était moche ta photo, pourquoi ?

Elle est pas forcément moche mais pour moi il manque encore beaucoup de choses pour que ce soit une belle photo que je retiendrais… Autocritique quand tu nous tiens. Je suis une pro de l’autocritique, peut-être un peu trop des fois, mais j’aime trouver les défauts pour essayer de les améliorer et ne plus faire les mêmes erreurs. Moment de psychanalyse : FAIT !

Erreur numéro 1 : mon cadrage laisse à désirer. J’ai coupé la porte en bas, la perspective est pas super et il reste du ciel en haut à droite. Mon cadre n’est pas total, et ça me dérange.

Erreur numéro 2 : rien de très intéressant derrière cette porte. Ben en fait oui, c’est sûrement là ma plus grosse erreur. Je n’ai finalement pas vraiment de sujet dans cette photo. L’oeil passe bien la porte, mais pour trouver quoi ??? Rien d’extraordinaire. Donc, à retenir, toujours avoir quelque chose d’intéressant à mettre dans une photo !

Voilà donc les deux plus gros problèmes que je vois sur cette photo. Je peux encore voir d’autres choses qui me dérangent mais je vous passe les détails :P. Pour l’erreur numéro 1, je ne peux pas faire grand chose. Pour l’autre erreur, j’aurais par exemple bien aimé avoir un soleil couchant en pleine face pile dans la porte. Alors là, je sais que ce n’est pas possible car l’orientation du coucher du soleil ne correspond pas à l’orientation de cette ouverture de porte. Il ne reste alors qu’une possibilité, la retouche post-production. Cette photo est facilement modifiable pour ajouter cet effet lumineux. Mais pour le projet photo 52, je veux vraiment améliorer ma photographie et pas mes capacités de retouche, donc je ne l’ai pas retouchée ;).

Je pense que ce sera tout pour ce soir ! Non seulement je publie tard, mais en plus je vous écris un roman ! A demain pour le récapitulatif des lignes :).

16 COMMENTAIRES

  1. Et bien ce fut un roman mais très intéressant, merci.
    De plus je viens juste de publier aussi ma photo « lignes », qui comme toi ne me plait pas trop et parle de lignes de la photo aussi mais tout autres que les tiennes mais j’ai trouvé amusant de lire ton article en pensant des trucs similaires tout en étant différents 😉
    Enfin je ne vais pas à mon tour t’écrire un roman et te souhaite une douce nuit !
    A demain pour le récap !
    Biiiz

  2. très intéressante autocritique. L’essentiel reste pour moi l’obligation de faire une photo par semaine, déjà difficile à maintenir, j’imagine les projets 52/52 ! et forcement, même dans l’urgence, nous essayons de regrouper les leçons que tu nous a donné au fur et à mesure des semaines…
    ne faisons-nous pas de progrès?
    alors, il nous faut nous appliquer doublement sur le prochain thème!
    bon dimanche,
    hâte de voir le récap, 😉
    ++

    • Bien sûr que l’on fait des progrès, et comme tu le dis, l’important c’est déjà d’arriver à tenir le cap des 52 semaines en photo !
      Il y a des semaines avec et des semaines sans, on est pas des machines non plus ;).

  3. Moi je l’aime bien cette photo. Je suis d’accord pour le cadrage. Le principal soucis étant le « trou » en haut à droite qui attire l’oeil et brouille l’effet de la porte. Et puis, je trouve que le mur à droite consomme trop d’espace.

    Pour ta seconde remarque, là mon avis diffère. La porte étant suffisamment massive et occupant beaucoup de place sur la photo, pas besoin qu’elle s’ouvre sur un truc. Le paysage avec ses jolis arbres vert est parfait. J’aime le contraste doux des couleurs et l’ambiance générale.

    Quand à l’interprétation du thème, elle me parait évidente, surtout avec le beau « Z » sur la porte !

    Bon courage pour le récap et très bon dimanche !

  4. quelle tartine ^^ cool 😀

    et moi je trouve ta photo très bien et je vais te dire pourquoi:

    Si comme tu dis tu n’avais pas laissé le bout de ciel en haut à droite, on aurait eu l’impression d’avoir un mur ouvert par une porte et cela faisait perdre du cachet au lieu. Là, on voit bien que ce sont des ruines, que l’on se trouve à l’intérieur mais qui est maintenant tout autant l’extérieur… Elle me fait rêver car elle me fait penser aux portes de mondes imaginaires et magiques que l’on franchit pour se trouver dans un monde ou tout est possible, paradis ou chaos …
    Pour ce qui est de l’intérieur, là non plus, je n’aurais pas mis de couché de soleil… en fait l’orage qui se prépare colle avec l’aspect mystérieux de la porte ! Allé, j’aurais peut-être souhaité un orage encore plus sombre et plus inquiétant par rapport au vert magique de la vigne ^^

    ça me fait un peu penser à un film aussi, dans lequel une petite fille se réfugiait dans un jardin magnifique lequel était entouré d’une palissade en pierres vieillies, sortes de ruines « le jardin secret » http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=9606.html
    ou bien à un livre « Apolline et la porte du temps » : http://www2.cndp.fr/lesScripts/bandeau/bandeau.asp?bas=http://www2.cndp.fr/1001livres/script/mcfiche.asp?affich=1%26nbliv=0%26idliv=6070007%26idmotcle=29

    Si Miliana passe ici, elle va encore dire que je pense toujours à des films ou des livres ^^ mais ce ne sont pas des film ou des livres d’horreur je te rassure 😀

    Pour ma photo, c’est la tige de pissenlit qui l’a emportée ^^

    • Tu as raison pour l’image des ruines, c’est vrai que ça rend le tout très ancien avec ses défauts. Et pour l’orage, c’était tout à fait ça !!! Il a plu quelques minutes après être rentrée.
      Je ne connaissais pas le film dont tu parles mais tu as tout à fait raison, l’ambiance est assez similaire et j’adore ces endroits cachés et mystérieux.

  5. merci pour ces explications, qui précisent bien le but de ta photo, mais même sans tes explications, je la trouve très chouette et j’aime beaucoup cette ouverture sur la vigne avec cette belle porte 🙂 bon dimanche et bon courage pour le récap!!!

  6. de clic en clic , en arrivant depuis « bentos du jardin » je découvre ce projet photos et je suis admirative ! Moi qui ne maîtrise ni la technique, ni même les termes techniques je prends plaisir à vous lire (ici et dans les commentaires) les mettre au service de la poésie…
    Je suis super contente de ma petite découverte du dimanche.
    Je ne suis pas d’accord sur le « il n’y a rien d’intéressant derrière la porte »…

Répondre