Photographie : réfléchir avant de déclencher !

Photographie : réfléchir avant de déclencher !

Voir les autres cases du calendrier de l’Avent sur Bento Blog

Cet article fait partie intégrante de la technique photographique qu’il faut acquérir mais c’est une leçon que les débutants (et mêmes d’autres photographes plus avancés) ont du mal à mettre en pratique. Tout en étant technique, cet article est surtout là pour modifier votre façon de penser la photographie en elle-même pour passer d’un stade de simple « spectateur » vers le stade de créateur d’images. A mes yeux, toute la (grande) nuance est là entre un photographe du dimanche et un photographe qui sait ce qu’il fait, qui maîtrise son appareil photo, son cerveau et qui utilise à fond son oeil de photographe !

C’est un moment indispensable en photographie : appuyer sur le déclencheur pour figer à jamais l’instant de notre photographie. Mais, ce qu’on oublie souvent, et surtout lorsqu’on débute, c’est de réfléchir avant de déclencher ! Selon moi, c’est l’une des premières leçons qu’on devrait donner aux aspirants photographes, mais ce n’est pas le cas… La photographie n’est pas juste un clic sur un déclencheur pour faire une photographie, elle doit être la création d’une image. Et pour passer du stade à la simple photographie « mécanique » à la création d’une image, il n’y a qu’un pas, mais un pas assez difficile à franchir si l’on n’y travaille pas.

Avec l’ère du numérique, on peut déclencher à l’infini sans se préoccuper de rien, et c’est souvent le reproche (facile) qu’on peut faire à cette nouvelle ère de la photographie. Là où on était limité à quelques photographies sur une pellicule, on fait maintenant des centaines de photographies sur une carte mémoire. La concurrence est totalement déloyale et on ne se dira jamais qu’on doit réfléchir avant d’appuyer sur ce foutu déclencheur numérique !

Avec le projet photo 52, vous avez eu tout le loisir et toute la difficulté de réfléchir en amont de la photographie, sur des thèmes plus farfelus les uns que les autres. Mais quand il a fallu appuyé sur le déclencheur, avez-vous pensé et réfléchi avant de déclencher ?

Quand je dis réfléchir avant de déclencher, il y a particulièrement trois aspects qu’il faut toujours avoir en tête à ce moment-là de la prise de vue. Ce sont des points généraux à vérifier, mais qui vous sauveront d’une frustration a posteriori et vous amèneront de plus en plus à vous représenter dans votre tête ce que vous voulez mettre en images.

Réfléchir avant de déclencher : la bonne exposition

Dans ce premier point, on revient à la base de la technique photographique : l’exposition et ce triangle d’exposition qu’il faut gérer. Toujours le même ! Quand je dis bonne exposition, je parle de l’exposition par rapport à votre oeil de photographe à vous ! La photographie doit-elle être sous ou surexposée ? Si vous photographiez en mode automatique, je vous conseille fortement de passer en mode semi-automatique (Priorité à l’ouverture ou Priorité à la vitesse) et surtout de regarder votre manuel pour pouvoir gérer la compensation d’exposition dans ces deux modes.

Pour rappel et rafraîchissement de votre mémoire, tous les articles sur le triangle d’exposition : l’ouverture, le temps d’exposition et l’ISO.

Réfléchir avant de déclencher : le bon cadrage

Deuxième point à vérifier après/avant ou en même temps que l’exposition quand vous avez l’habitude : le cadrage. Faut-il zoomer, dézoomer, se repositionner, se baisser, se lever, prendre des positions improbables comme Coline dans Photo For Life ? C’est à peu près l’idée mais il vaut mieux savoir avant de déclencher quelle position sera la plus adéquate pour obtenir l’effet recherché. Avec un objectif à focale fixe, vous devrez zoomer avec vos pieds, ce qui est un très bon exercice pour vous forcer à modifier les perspectives et le cadrage et explorer d’autres cadrages !

Réfléchir avant de déclencher : la bonne composition

Le bon cadrage est obligatoirement relié à la composition de l’image. On ne parle plus de simple photographie mais véritablement de création d’image lorsque la composition entre en jeu. C’est sûrement l’un des aspects de la photographie que vous n’apprendrez jamais dans les cours de photographie où on vous apprend seulement à explorer et manier votre appareil photo. A part la règle des tiers, qui est une règle simple de composition, les autres règles de composition sont plus compliquées à apprendre simplement à un photographe débutant. Et c’est souvent à force de pratique (tout en réfléchissant à ce que vous faites) que vous arriverez à voir ce qui marche bien au niveau de la composition. Le cadrage fait donc évidemment rappel à la composition et vice versa. Le seul conseil que je peux donner au niveau de la composition et de la règle des tiers, c’est de soit bien respecter ces règles, soit bien les dépasser. Il faut qu’on voit que vous avez choisi de faire cette composition et que ce n’est pas juste « la chance du débutant » ;).

Voilà donc les trois points essentiels que vous devez garder en tête et surtout vérifier avant de déclencher. Et si finalement la photographie ne vous convient pas dans le viseur, ne déclenchez pas ! Votre appareil photo vous dira merci, votre carte mémoire et votre ordinateur aussi 😛 ! Par exemple, en match de football américain, au tout début je pouvais faire 1000 photos pendant un match. Mais maintenant, je suis beaucoup plus « relâchée » sur le déclencheur et je suis passée à 300 photos avec toujours une centaine de photos bonnes pour la publication sur LunaCat Studio, avec une retouche photo vraiment minimale.

Tout ce que je peux encore dire pour ceux qui ont tenu jusqu’à la fin de cet article (qui ne devait pas être aussi long…), c’est qu’il faut à tout prix prendre du recul par rapport à votre photographie, vous poser ces trois bonnes questions : ai-je la bonne exposition ? le bon cadrage ? la bonne composition ? Si c’est oui pour les trois questions, vous pouvez déclencher ! Au début, cela vous prendra plusieurs secondes, voire minutes avant de vous décider, mais à force de pratiquer, cela passera à 2-3 secondes maximum :). Et ça, vous l’aurez acquis pour toujours 😉 !

Voir les autres cases du calendrier de l’Avent sur Bento Blog

10 COMMENTAIRES

  1. Je connais un très bon photographe qui dit exactement pareil ! il nous conseillait même de prendre les photos comme si nous avions une pellicule à développer et le coût de celui-ci serait très très élevé….Maintenant allez y ! je le faisais, j’ai oublié ! c’est bien de nous le redire…

  2. j’ai beaucoup aimé cet article plein de « sagesse » ,je suis déja passé de je mitraille et il y en aura bien une de bonne dans le lot ! à plus de modération, mais avec tes conseils je pense que je vais encore affiner mes prises. Bon dimanche

  3. je rajouterais 2/3 réflexions personnelles :

    1- merci kty pour cette année et le temps que tu nous a consacré !

    2- apprendre à savoir QUELLE photo nous voulons faire …( et merci à Seb pour m’avoir indiqué un excellent livre « L’âme du photographe » de David Duchemin ! )

    3- prendre du temps pour faire SA photo ! et j’avoue avoir trop souvent pris mon apn en me disant, il FAUT que je fasse la photo de la semaine…

    4- globalement, j’ai beaucoup appris cette année, MERCI KTY ! et je pense ( même si comme cette année je serais « juste » pour poster !!!) que je reprendrais un challenge du même type…

    BONNE FÊTES DE FIN D’ ANNÉE A TOUTES ET TOUS !!!

    😉
    ++

Répondre