Photographie : bien utiliser la lumière

Photographie : bien utiliser la lumière

Utiliser la lumière en photographie
Crédit

En lisant ce titre, je suis sûre que les plus fidèles d’entre vous vont dire que je me répète, que je deviens sénile et que je radote. Ben oui, on a déjà longuement parlé de la gestion de la lumière avec le triangle d’exposition : on a passé en revue l’ouverture de la lentille, l’ISO, le temps d’exposition et même la balance des blancs. C’est déjà beaucoup, non ?

Et là j’entends : « qu’est-ce qu’elle va encore nous sortir ? ». Oui, j’avoue, je vais encore vous embêter avec la lumière, mais d’une autre manière. Je n’ai pas écrit dans le titre bien gérer la lumière, qui sous-entendrait maîtriser l’influence de la lumière sur la « lisibilité » de l’image (trop peu ou trop de lumière) mais bien utiliser la lumière. En utilisant la lumière en photo, on va pouvoir créer de véritables atmosphères et des photos uniques !

La lumière, quand elle est bien utilisée, ajoute toujours quelque chose à la photo, un petit je ne sais quoi qui va faire que le spectateur vous sortira un beau « wouah »  en la regardant ! Dans cet article, je ne vais rien vous enseigner parce qu’il faut souvent s’inspirer, voir ce que d’autres font ailleurs pour s’en inspirer (je répète, s’inspirer, pas copier !) dans son propre travail. A la fin de cet article, quand vous quitterez mon blog, je souhaiterais juste que vous utilisiez la lumière à son plein potentiel, qu’elle soit naturelle ou non. Il faut la gérer, bien évidemment, mais le stade supérieur de la photographie est de bien utiliser la lumière et de totalement l’intégrer à sa photographie !

43 COMMENTAIRES

  1. J’ai remarqué qu’avec mon téléobjectif, j’arrivais mieux à capter la lumière… Il faudrait que je change de lentille de base… Avec la 18-55mm, je n’arrive pas à avoir de beau contraste et à justement jouer sur cette lumière… En tout cas, les photos sont magnifiques.

  2. très joli !

    mais la lumière naturelle est tellement « fugace » ! entre le vent qui peut faire bouger les feuille, le soleil qui descend et moi qui mets dix jour à régler correctement (à peu près) mon appareil, tu peux y aller, les jolis rayons à travers la forêts, ils sont couchés et il fait nuit et j’ai totu à refaire ^^

    merci pour ces inspirations !

    • Lol tu me donnes envie de te voir faire ça ;). Et bien détrompe-toi, mais les gens qui font des paysages de ce type y sont souvent avant le début du coucher ou lever du soleil, ont déjà repéré les lieux une autre fois, et ont préparé leurs réglages avant ;). Bon après ça peut aussi être pris sur le vif, mais quand on est dans un bois à cette heure-là, on sait souvent ce qu’on va trouver !

  3. ^^ oui mais si j’ai l’idée c’est que je la vois au moment M et que après je ne reviens plus et qu’il y a derrière moi la smala qui dit « bon ça y’est tu l’as prise ta photo, on peut y aller ? » ^^

  4. Ah moi j’adore photographier en contre-jour. C’est quelque chose que je fais souvent, mettant un objet juste devant la source de lumière, ça forme un halo super autour !
    J’en ai encore fait y’a deux semaines, en prenant les fleurs d’un arbre en photo, en contre-jour total !
    Les photos que tu as mises sont superbes, elles ne font pas que prendre la lumière en photo, elles lui donnent un sens !

      • Hi hi hi !
        Une fois, j’ai fait les photos du mariage d’une copine. Elle et son mari étaient sur un petit pont de bois, devant un grand arbuste. Derrière eux, le soleil de fin de journée.
        Et tout autour, un halo lumineux absolument génial, aucun réglage (connaissais pas à l’époque!), juste un clic, avec mon compact de l’époque. La photo est celle qu’ils ont faite agrandir et poser dans leur salon et j’en suis pas peu fière. Depuis, ça a été un déclic, je fais tout le temps ça !
        Quand je pense à mon papa, qui me disait toujours « Ah mais non, tu es en contre-jour, là, ça n’ira pas!! »

  5. Tu as raison au sujet de la lumière.
    J’essaye de plus en plus de me plonger dans les réglages de mon 450D, et je vois nettement la différence maintenant…
    Très beaux exemples en tous cas.

    Bonne soirée,

    Happy City

  6. C’est pour les mêmes raisons que Lumane que lorsque je fais des photos de ville, paysage etc…je vois la tête de mon mari dans le viseur et souvent sur les photos….Toujours devant moi…votre échange me fait plaisir ah! il n’y a pas que moi qui mets deux heures à tout régler ce qui fait que tout a changé ???

  7. C’est exactement ce que je voulais faire pour le thème « esprit » j’étais allé visiter la sainte chapelle exprès pour avoir cet effet a travers les vitraux… mais j’aurais du me renseigner avant à quel heure le soleil était dans le bon axe!!!!…parce que j’ai jamais eu un effet de lumière volumétrique comme sur ces photos…. !!!

    (encore loosé pour le thème joie… pas réussi à trouver un bon sujet.. pfff, l’homme ne voulant pas servir de modèle et pas encore d’enfant !!! 🙂 …

    bonne journée !

    • Pour les églises, je pense qu’il faut que tu campes une après-midi pour voir à quel moment la lumière sera dans l’axe des vitraux. J’ai tendance à penser que si la chapelle est grande et les vitraux bien placés en hauteur, il faut que le soleil soit assez haut, et donc pas forcément vers le coucher du soleil. Après, mieux vaut voir en live 😉 !

  8. merci pour ce rappel sur la lumière! c’est un peu dans le sens du thème de cette semaine, non?
    et pour les remarques désagréable de nos compagnon et enfants, j’ai vécu aussi cela!; je suis donc restée un après midi seule! au naturoscope d’Honfleur, à photographier les papillons et fleurs magnifiques pendant que mon mari et les enfants se promenaient en ville! nous avons malgré tout fait un tour en mer en famille !!!
    bon clichés et bonne fin de semaine à tous!
    😉
    ++

    • C’est vrai que cet article peut un peu aider pour cette semaine et donner quelques idées !
      Des fois, c’est pas si mal de pouvoir profiter de la photo « pour la photo » ;). C’est peut-être ça que les gens autour de nous ne comprennent pas toujours, que la photo peut vraiment être une passion empreinte de technique et pas juste un petit clic !

  9. A la limite, si je n’obligeais pas ma fille à tenir mon gilet lorsque je sors l’appareil, je crois bien que j’oublierai qu’elle est là et je la perdrai mdr, tellement je suis concentrée au moment de la photo !
    Comme vous, je peux rester des heures à photographier un bout de truc !! Ca devient quasi-obsessionnel !

  10. Merci pour ces petits conseils, et non tu ne radotes pas, d’ailleurs je vais souvent relire des articles sur le triangle d’exposition (jsuis blonde, faut le temps que ça monte…) ! En contre-jour, jamais essayé, mais maintenant que tu en parles, oui, ça me semble presque évident ! Je vais le faire, y a du soleil aujourd’hui !!! Moi aussi je mets énormément de temps à faire mes réglages, et mon homme me dit « mets-le en automatique, ça ira plus vite ! », je trouve ça vraiment insultant 😉
    D’ailleurs, tu n’as pas prévu de faire un article sur les réglages et comment utiliser les différents modes ? Ça m’aiderait tellement… 🙂

    • Tu lui expliqueras que y’a que les novices qui font en automatique ! Les vrais photographes comme toi font les réglages et maîtrisent tout ^^ !!!
      Je ferai un article sur les différents modes, c’est bien enregistré 🙂 !

  11. Je vais me faire l’avocat du diable ou plutôt des accompagnateurs de photographe. Mettez-vous à leur place et imaginez-vous attendre 1/2h tous les 100m, c’est usant surtout quand il y a des enfants ! Je connais bien la situation car en général, pendant les ballades c’est Monsieur qui a l’appareil et moi qui attends pour avancer…… ou pour prendre une photo maintenant 😉
    Du coup, quand c’est moi qui prend des photos j’essaye de faire « vite » car je sais comment ça fait d’attendre ! Je me souviens d’un malencontreux « Oh tu as vu la belle araignée ! » et de l’heure suivante passée sur un caillou à essayer d’occuper 2 enfants affamés !
    C’est pour ça que je préfère être seule pour photographier.

    • Ah non mais c’est sûr que c’est ch**** d’attendre quelqu’un qui fait de la photo quand tu es là à attendre ! Là je suis tout à fait d’accord et c’est pour ça que je préfère être seule pour photographier, au mois, personne ne me dit d’avancer plus vite, et je n’embête personne ^^ !

  12. superbes photo , ça rejoint mon commentaire sur la récap de dimanche où je disais que j’apprends beaucoup en regardant les photos des autres

    moi j’ai de la chance j’ai un qui est aussi un passionné, il est à l’origine d’un club photo avec quelques amis à lui qui existe toujours 50 ans après , donc en général on part tous les deux et comme ma mère marche peu car elle ne peux pas c’est elle qui nous attend avec des mots croisés lol!!

  13. Il est très bien ce blog sur la photo que je découvre par hasard.
    Je suis en train de le lire et même de l’étudier de A à Z
    Mais le chapitre sur l’utilisation de la lumière, me laisse sur ma faim.
    Quelles sont les règles de bases pour capter ces moments de lumière et quels réglages faut il adopter?
    Ces photos -très belles- sont elles l’aboutissement d’un long travail (divers essais avec des tas de réglages différents) ou le fruit d’un heureux hasard.
    Je retiens l’idée du commentaire conseillant d’utiliser le contre-jour en masquant la source. Mais comment s’y prendre pour faire la photo 12 et la photo 13.
    Bravo, continue

Répondre