Masterchef, vous regardez cette année ?

Masterchef, vous regardez cette année ?

Je le dis tout de suite, j’ai toujours été plus attirée par Top Chef que Masterchef comme concours de cuisine à la télévision. Dans les éditions précédentes de Masterchef, il m’arrivait de regarder le début, c’est toujours sympa, puis dès que quelqu’un commençait à pleurer toutes les larmes de son corps parce qu’il avait peur de sortir, j’avoue que je lâchais prise… 

Avec Top Chef, l’intérêt principal pour moi résidait dans le fait que les candidats sont professionnels, on a donc plus l’impression qu’on peut apprendre des choses. Mais ça pleure aussi beaucoup… Donc je lâche aussi !

Masterchef cette année ?

Je ne suis pas rancunière et cette année, je me suis laissée tenter par Masterchef. D’ailleurs, je suis un peu tombée sur le premier épisode par hasard, en zappant ! Je le dis tout de suite, je ne tiens jamais jusqu’à la fin de l’émission, que ce soit Top Chef ou Masterchef, ces concours culinaires traînent toujours en longueur et à 23h, j’ai envie d’aller voir ailleurs…

Mais cette année, j’ai l’impression que le rythme est encore plus lent et l’émission plus fatigante à regarder. Je ne sais pas si c’est nouveau, mais y’a de l’humour un peu foireux pendant l’émission, de l’humour qui ne fait pas rire et qui rend le tout encore plus lourd ! Et les candidats ne m’attirent pas… Je me souviens seulement de Ludovic, qui me paraît personnellement très peu modeste et je déteste ça. C’est sûr qu’il faut toujours croire en soi et en ses chances quand on participe à un concours culinaire, mais bon je trouve qu’il y a des limites. Et vu que le manque de modestie est quelque chose qu’on cotoie de plus en plus, j’ai pas envie de m’embêter avec ça à la télévision.

Une autre chose qui me dérange vraiment dans ces concours, c’est l’importance démesurée du dessage de plat de haute gastronomie ! Je n’ai rien conre le fait d’avoir des beaux plats, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais j’ai l’impression qu’on a plus le droit de faire des plats qui ne ressemblent pas au même idéal qu’on voit et revoit partout (même phénomène dans Top Chef). C’est peut-être mon côté simple et rapide des bentos que je confectionne qui me biaise un peu dans ma vision des choses mais je trouve la vision du jury un peu obtus de ce point de vue.

Donc pour moi, le verdict final est que l’émission d’hier de Masterchef, au pied du Pont du Gard de ma région (oui, le taureau c’est très bon, en gardianne avec du riz camarguais ou en saucisson), n’aura pas suffi à m’amadouer et à me donner envie de regarder le prochain épisode !

Et vous, que pensez-vous de cette édition de Masterchef ?

9 COMMENTAIRES

  1. Tout à fait d’accord avec toi…j’ajouterai que les conditions pour cuisiner sont sans intérêt. Est-ce que les grands chefs cuisinent à l’ aveugle (une des dernières émissions), dans le désert (à venir)?
    Pour moi, ce n’est pas ça la cuisine. Ce n’est pas le stress…c’est que du plaisir et du partage!
    Je n’ai pas vu l’émission d’hier et je vais donc la regarder en replay! L’avantage c’est que je ne vais pas me « farcir » la pub et quand ce sera trop long, j’avancerai…
    Merci pour ce billet très intéressant

  2. Autant j’apprécie beaucoup Top Chef autant master chef je n’aime pas du tout et je ne regarde pas.
    C’est pas faute d’avoir testé, mais non, je trouve ça long et lent. Et puis le fait que ce ne soit pas des professionnels se ressent, je ne sais pas si c’est moi mais a chaque fois que j’ai voulu regarder j’ai entendu des croyances fausses sur l’alimentation et la cuisine et ça j’avoue ça m’énerve

  3. Pareil, je regarde un peu à chaque fois, trop long, en général je regarde des bouts, j’avais regardé l’année précédente ayant bien aimé certaines recette et candidat mais cette année pffff… trop de recette avec des choses introuvable ou inabordable…

    Ce qui m’énerve dans ces émissions c’est qu’on a l’impression d’avoir 20 minutes de pur cuisine pour 40 de pur blabla…et puis les présentateur souvent… inutile au possible qui tente de créer une ambiance dramatique qui n’a pas lieu d’être…

    Fin en zap oui, je suis admirative de ceux qui arrivent à tenir la soirée entière.

  4. En Australie, masterchef, c’est journalier et cela ne dure que 50 minutes et y a déjà des fois les effets de tension qui me gave. J’arrive pas à imaginer ce que cela donnerai si c’était plus long.

  5. des émissions de téléréalité scénarisées et super longues ce n’est pas de la cuisine. une version quotidienne plus courte serait nettement plus intéressante et surtout plus axée sur la cuisine et non sur le stress ou le blabla

  6. kikoo
    je relaie tona rticle dans mon facebook: j’ai également un blog culinaire, la cuisine est donc ma passion, mais ce que je retire de ces émissions: des produits que je ne peux m’acheter, un montage des plats qui prend 3h, et surtout un stress énorme alors que ma cuisine je la ressens destressante au contraire, elle est conviviale, aimante, amusante.
    bisous
    sag

Répondre