Le combat des reines

Le combat des reines

Combat des reines

Quel titre  mystérieux, vous ne trouvez pas ? La signification sera très étonnante alors lisez jusqu’au bout pour une découverte très étonnante !

Pour ceux qui suivent régulièrement ce blog ou qui me connaissent dans la vraie vie, vous savez que je suis actuellement en Suisse. J’ai découvert, ce dimanche, en zappant sur les chaînes suisses, que c’était le jour du combat des reines (et j’ai par la même occasion découvert ce qu’était ce combat !).

Le combat des reines, ce sont des reines et des combats ! Mais quelles reines ? Des vaches, tout simplement. Et oui, en Suisse, les vaches sont reines et se battent ! Que les défenseurs des animaux se calment, nous ne parlons pas de mise à mort des taureaux de combat ou quoi que ce soit de ce genre. Voyons un peu de plus près ce que sont ces combats de vaches.

Combat des reines

Ce championnat des reines est une tradition du canton du Valais, en Suisse donc. La vache d’Hérens est une race bovine originaire du Valais. Ces vaches sont particulières car elles se battent entre elles pour établir la hiérarchie du troupeau avant de monter dans les alpages. Ces combats des reines sont donc une tradition valaisienne très ancrée. La gagnante de ces combats est alors proclamée reine du troupeau.

Ces combats ne sont en rien dangereux pour ces vaches sachant que c’est leur instinct naturel qui les pousse à se battre pour diriger le troupeau. Mais je comprends tout à fait qu’au premier abord, cette tradition semble « bizarre ». J’ai mis plusieurs minutes avant de comprendre cette tradition et à voir qu’il n’y avait aucun danger pour ces vaches. En effet, lorsque l’on regarde un combat, ces vaches ne sont en rien forcées à combattre. Leurs éleveurs sont à côté d’elles et si une vache part du combat, l’éleveur ne la force pas à revenir. C’est à ce moment-là que l’on sait qu’elle abandonne et qu’elle a donc perdu.

Vache d'Hérens

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve ces vaches particulièrement jolies. Leur robe noire les rend très mystérieuses et j’avoue que les voir combattre leur donne encore plus de panache. Et ce sont des femmes qui se battent, donc il y a beaucoup plus de beauté que quand ce sont des taureaux (heureusement que je n’ai pas un lectorat masculin très large :P).

Connaissiez-vous les  combats de reines ? Qu’en pensez-vous ?

13 COMMENTAIRES

  1. « donc il y a beaucoup plus de beauté que quand ce sont des taureaux (heureusement que je n’ai pas un lectorat masculin très large 😛 ). »

    Erreur il y a au moins un homme qui te suit certes depuis peu mais tout de même^^
    Pour répondre à la question je t’avouerais que je ne connaissais pas la tradition mais en fait ça m’étonne pas tant que ça. C’est le traditionnel combat pour le pouvoir. Mais c’est intéressant de voir des exemples de matriarcat chez les animaux (à ne pas reproduire chez les humains hein u_u XD)

    Sinon j’aime beaucoup ton blog! J’ai découvert depuis peu par Facebook et je sens que mes picnics et autres déjeuners sur le pouce ne seront plus pareils désormais 😉 Merci

    • Ah ben mince alors, il y a au moins un homme 😛 ! C’est sûr que la lutte pour le pouvoir, ce n’est pas nouveau. Mais moi qui voyait les vaches comme juste des animaux à mâcher l’herbe tout en regardant les trains, ça change !
      Merci d’aimer mon blog et je suis ravie qu’il est une influence sur tes habitudes. On parlait de pouvoir 😉 ?

  2. La vache étant un animal social puisqu’elle vit en troupeau donc qui dit société dit chef dit pouvoir dit lutte pour^^ CQFD
    Ah mais je ne renie à aucun moment mes caractères féminins. J’aime faire la cuisine et j’en suis super fier!
    Pour les habitudes c’est pour bientôt^^ Faut d’abord que je trouve le bentô qui me conviendrais et ya beaucoup de choix^^ » Puis bon sans se voiler faut que je vois si j’aurais la possibilité de prendre le temps pour bien me faire manger pour le midi….

    • C’est vrai que dès qu’il y a société, il y a toujours lutte de pouvoir, donc hiérarchie. Et c’est honorable de faire la cuisine à la maison pour un homme. Mon petit ami fait aussi à manger, souvent des bons petits plats, et c’est agréable de ne pas se retrouver dans le stéréotype de la femme qui fait à manger et l’homme qui attend les pieds sous la table :). Féministe moi ?
      Prends ton temps pour choisir ton bento, il vaut mieux ne pas se tromper la première fois sinon c’est décevant et ça coupe toute envie de s’y remettre ! Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas ;). Et c’est sûr qu’il faut s’organiser pour se faire à manger pour le midi. Tu peux surtout essayer de garder des restes du dîner de la veille pour ne pas avoir à trop cuisiner, c’est comme ça que font la majorité des adeptes du bento.

  3. Euh faut qu’il y ait une hiérarchie pour qu’il y ait lutte de pouvoir. Sans chef désigné et privilèges accompagnant personne aurait envie d’être chef^^ Enfin bref
    J’essaye d’être un homme du IIIème millénaire et je suis content de voir que je suis pas le seul \o/
    Pour le bento tu me conseillerais quoi en fait? Sachant que je ne suis pas un ogre mais on va dire que j’ai un bon coup de fourchette^^
    Ah tiens j’avais pas penser au « recyclage » du repas de la veille pas bête du tout 😉

    • Je ne sais pas véritablement ce qu’est le repas moyen mais je te donne le lien d’un blog tenu par un homme. ça pourra sûrement te donner plus d’idées que le mien ;).

  4. Un bonjour de la Suisse et plus particulièrement du Valais. J’arrive par hasard ici.
    La vache d’Hérens (érein), est une race bovine originaire du Valais avec un tempérament vif et bagarreur. Elle sait se battre avec loyauté, il n’y a rien de cruel dans ces combats, c’est un phénomène naturel pour permettent d’établir une hiérarchie dans le troupeau. Ces vaches produisent un lait très riche avec lequel on fabrique notre fromage à raclette.
    Amitiés
    Rachel

    • Bonjour et merci beaucoup de ces précisions ! C’est une tradition que j’ai découvert et je l’apprécie beaucoup. Merci encore de m’avoir un peu plus éclairé sur cette race :).

  5. Bonjour, je vous écrit de la Valle d’Aoste pour avoir des enformations (propriétaire et autres choses…) sur la vache de la photo (Yves Brunelli 2008) pubbliée sur ce blog. J’ai des vaches pour les combats et j’aime beaucoup la race d’Hérens.
    Merci a tous….

Répondre