Landing in England : bento carte postale d’Angleterre

Landing in England : bento carte postale d’Angleterre

Bento carte postale angleterre

Hi everyone!

L’Angleterre, c’est un pays où je n’ai jamais posé les pieds (juste un de plus me direz-vous) ! L’Angleterre, pour moi, c’est d’abord la langue anglaise. J’aime beaucoup l’anglais et c’est le cas depuis mes premières leçons à l’école. Autant l’espagnol je n’ai jamais vraiment accroché (et pourtant, ce sont une partie de mes origines), autant l’anglais m’a toujours fasciné. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours eu l’impression qu’une chose dite en anglais sonnait toujours mieux qu’en français. Strange, isn’t it?

Que ce soit au niveau de la musique ou de la littérature, j’ai toujours préféré l’anglais. Un texte en français me semble toujours plus fade, moins évocateur, comme si l’anglais, que je maîtrise évidemment moins bien que le français, m’ouvrait une fenêtre sur le rêve beaucoup plus facilement.

Je me souviens encore de mon premier livre en anglais, j’avais 13 ans. On l’avait acheté à la Fnac, du côté des romans en anglais (il n’y en avait jamais des masses…). J’avais adoré la couverture du livre, une petite fille chinoise sur une vieille photo, et un paysage de Chine : Startling Moon de Liu Hong.

320 pages, j’avais peur de rien à 13 ans ! Mais je ne sais pas, c’était ce livre que je voulais : un livre qui retrace l’enfance et l’adolescence d’une jeune fille chinoise, Taotao. Je ne me souviens pas vraiment de ce que j’y avais lu, mais juste que j’étais avide de nouveaux mots anglais. Je le lisais crayon en main, soulignant tous les nouveaux mots, alors que je ne comprenais pas le sens de toutes les phrases (à 13 ans, j’étais pas non plus bilingue, loin de là…). Déjà, dès le titre, un nouveau mot pour moi : Startling, surprenante.

Maintenant, l’anglais est devenu un outil de travail, dans un laboratoire multiculturel, avec un directeur de thèse anglais (tiens, ça tombe bien). Toutes les publications scientifiques sont en anglais, c’est donc indispensable de maîtriser un minimum cette langue. Et pour moi, c’est un plaisir, tant mieux !

Bon par contre, niveau cuisine, je dois dire que ce pays ne m’a jamais attiré… Elle a assez mauvaise réputation et il faut dire que les anglais sont beaucoup plus intéressés par la cuisine française (French baguette au hasard). Cependant, je dois dire que j’ai découvert, il y a déjà quelques années, une « nouvelle » cuisine anglaise avec ces « nouveaux » chefs anglais comme Jamie Oliver ou Nigella Lawson. Je les ai découvert sur Cuisine TV (grands moments de télévision avec ma mère !), quand j’habitais encore chez mes parents (au lycée donc, il y a au moins 5 ans) et j’avoue avoir une préférence pour la cuisine de Jamie Oliver. Je me souviens que j’aimais beaucoup la simplicité dont il faisait preuve dans l’exécution de ses plats, surtout que la série était mise en scène pour que ça fasse « comme à la maison » : une fois il recevait ses amis pour un apéro, une fois c’était pour un barbecue. Des moments que l’on peut tous vivre et qui me semblent donc plus proches de nous.

Pour autant, je n’ai jamais acheté de livre de Jamie Oliver. A vrai dire, je n’ai pas beaucoup de livres de cuisine tout court ! Le seul livre de cuisine que j’ai qui parle de l’Angleterre, c’est le petit livre de Pascale Weeks qui traite des muffins, cookies et autres petits desserts anglo-saxons.

La cuisine a donc été un « gros » problème pour cette escale anglaise ! Il va falloir beaucoup d’imagination pour se dire que ce bento se rapproche de l’Angleterre. Alors c’est parti !

bento carte postale angleterre

Pour le plat principal, un bun’s plus américain qu’anglais. Parce que oui, il existe le hot cross bun’s anglais, mais c’est du sucré. Disons que j’ai utilisé la base de pain brioché pour faire ce bun’s fourré à la viande hachée et mozzarella. Quelques petits légumes (carotte, tomate, maïs) sur l’étage du haut finissent le plat principal (je pense que le bun’s va bien me caler !). Je vous donnerai la recette dans les jours à venir ;).

Pour le plat, j’avoue que j’aurais bien fait un oeuf à la coque, mais dans le bento j’ai pas osé :P. Après, j’aurais pu tenter d’autres choses mais je n’étais pas assez aventurière hier !

bento carte postale angleterre

Du côté du dessert, j’ai eu beaucoup plus de mal, non pas pour trouver quelque chose qui me plairait, mais savoir ce que j’allais faire ! Le petit livre de Pascale Weeks est une petite mine d’or et j’ai beaucoup hésité. J’ai donc fini par faire des shortbreads, mais en fait ce n’est pas du tout anglais à la base, c’est écossais (hi hi !). Ce sont simplement des petis sablés, et j’ai là utilisé la recette de Jamie Oliver du livre « Cook with Jamie ». Selon lui, ce sont les meilleurs shortbreads du monde, j’ai beaucoup aimé. Mon homme a lui moins aimé (il est difficile quand il s’y met 😉 !). Mais je dois dire que j’aime aussi beaucoup, peut-être un peu plus, les sablés que j’ai l’habitude de faire…

bento carte postale angleterre

Et pour me rattraper d’avoir fait un bento 100% hors-sujet (y’a eu un blocage psychologique je crois :P), un apple crumble vite fait bien fait avec comme pâte à crumble les shortbreads… Je vous dis, rattrapage !

bento carte postale angleterreEt pour conclure, voici une petite entrée de mes nouveaux piques « Family » offert par Angélique lors du concours Mettez-vous en boîte. J’ai emmené le papa pour qu’il veille sur mon repas So British! (je m’étouffe…)

bento carte postale angleterre

Mais aujourd’hui, c’est aussi un grand jour pour moi et Virginie. Je vous en avais parlé vendredi, le blog est enfin en ligne à l’adresse www.chocoladdict.fr : Chroniques d’une Chocoladdict. J’espère que vous aimerez !

Et une dernière chose, n’oubliez pas de voter pour moi aux GBA : Vote for Bento Blog!

En espérant que la prochaine escale bento me réussisse mieux niveau cuisine, à demain ! See you!

12 COMMENTAIRES

  1. Oh la la ton dessert me tente de trop, je rafole des shortcakes et de crumble! Les tiens sont super jolis, tu les as fais à l’emporte pièces? J’avais essayé une fois et impossible de manipuler la pâte. En tout cas je trouve ce bento vraiment trés gourmand, et pas du tout hors sujet!

    • Emporte-pièce power en effet ! C’est vrai que c’est assez délicat à gérer cette pâte à sablés mais on s’y habitue ! Au pire, il vaut mieux rajouter un peu de farine pour que ça soit moins collant.

Répondre