Idée cadeau pour Noël : Fromagère et yaourtière 2 en 1

Idée cadeau pour Noël : Fromagère et yaourtière 2 en 1

Fromagère Lagrange

Noël approche et on en revient toujours aux mêmes interrogations. Dans la gamme je fais tout maison, je vous présente la fromagère qui fait aussi yaourtière. Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut que je vous dise pourquoi je vous parle de cette fromagère. Tout est en fait parti d’une conversation avec Alexia de Art Gourmand et d’Emmanuelle de MelleBanane’s cuisine. En parlant de yaourtières et de si cet achat était vraiment intéressant, j’en suis arrivée à parler de ma propre expérience…

J’ai depuis un moment l’habitude de faire mes yaourts maison avec cette recette pour faire facilement ses yaourts maison sans yaourtière. Parce qu’à l’époque, je n’avais pas la place d’ajouter un appareil pour faire des yaourts. Vu la taille de ma cuisine d’étudiante, c’était 2 feux et l’évier… Ça limite vite la place ! La méthode marche très bien pour faire ses yaourts sans yaourtière. Par contre, cça prend du temps parce qu’il faut être attentif et changer l’eau souvent.

L’offre des yaourtières a maintenant évolué et les fromagères sont devenues la nouvelle tendance du moment. Mais bon, faut-il avoir 2 appareils pour faire des yaourts avec l’un et des fromages avec l’autre ??? J’ai un peu plus de place dans ma cuisine maintenant mais quand même, je préfère essayer de combiner les choses…

La yaourtière-fromagère combinée : tentant !

Au premier abord, on se dit alors que les yaourtières-fromagères combinées de Lagrange, Cuisinart ou autres marques sont pratiques !

Yaourtière Fromagère Lagrange

On peut facilement les trouver dans les grands magasins ou sur Amazon par exemple :

Pour cette gamme de prix, on s’attend à pouvoir combiner la yaourtière et la fromagère. Mais quand on y regarde de plus près, ce n’est pas totalement ça… Là où les fromagères « simples » permettent de faire du fromage blanc, des faisselles et surtout des fromages, ces yaourtière-fromagères combinées ne font pas de vrais fromages, à savoir ce que j’appelle les fromages secs qui peuvent être affinés. Le terme fromagère se limite ici aux fromages frais (cottage cheese, fromage blanc,…) !

Mise à jour : il semblerait qu’on puisse faire de vrais fromages affinés dans une yaourtière-fromagère combinée. Malheureusement la communication sur ces produits ne parle pas de cette aspect fromagère pure. Pourquoi ?

L’avantage de l’effet combiné yaourtière-fromagère est alors très vite limité par le fait que seuls des fromages frais pourront être faits avec ces yaourtières-fromagères (et puis le prix accessoirement !).

Alors, condamnés à acheter deux appareils ??? Meuh non, la reine de la débrouille et de la triche est là pour ça ;)…

Yaourtière, fromagère : même fonction !

Après ma déception concernant le réel intérêt de la yaourtière-fromagère, je me suis penchée d’un peu plus près sur les différences « physiques » entre la yaourtière et la fromagère de Lagrange. Si vous regardez bien, seule la hauteur du couvercle est différente car la fromagère, livrée avec 4 pots à faisselle et un gros pot pour les fromages nécessite une plus grande hauteur. Ah si, y’a aussi la couleur de la plaque de devant qui change 😉 (blanche sur la fromagère et noire sur la yaourtière).

Yaourtière Lagrange
Fromagère Lagrange

Si vous avez la chance de les voir côte à côte, vous verrez tout de suite la différence ! Une rapide recherche sur Google m’a permis de confirmer ce que je pressentais : on peut faire des yaourts dans la fromagère 😉 (et on nous prend un peu pour des pigeons…). Les fonctions yaourtière et fromagère sont les mêmes, seuls les contenants changent vraiment.

Pour voir plus en détails les caractéristiques de la yaourtière et de la fromagère de Lagrange, je vous renvoie sur Amazon, tout y est détaillé :

Mon idée de cadeau original : la fromagère détournée !

Si la yaourtière et la fromagère ont les mêmes fonctions, pourquoi s’embêter à en avoir une de chaque ? Il suffit alors d’acquérir la fromagère de Lagrange, avec ses 4 pots de faisselles et le gros pot pour fromage. Ensuite, pour y ajouter la fonction yaourtière, vous pouvez tout simplement acheter 7 pots de yaourt Lagrange ! Et c’est tout !

Pour ma part, j’ai fait la grosse feignante et j’ai tout acheté sur Amazon, pour un confort au niveau de la commande et parce que la livraison de la fromagère est gratuite. Alors pourquoi ne pas en profiter ?

Voici ma liste finale pour une VRAIE yaourtière-fromagère :

Au total, une yaourtière-fromagère à 48 €, encore moins chère que celle proposée par Lagrange, mais avec un gros plus : la fromagère détournée vous permettra de faire TOUS les fromages que vous souhaitez ! Et pour avoir testé les yaourts dans la fromagère, je peux vous dire que ça marche du tonnerre ! Alors, convaincus 😉 ?

46 COMMENTAIRES

  1. Le problème….c’est que la dernière fois que j’ai acheté une yaourtière super qualité….pot en verre et tout et tout….tout le monde a fait pouah ! (agréable)…..il en reste des yaourts parfumés aux produits chimiques ???, (bon j’exagère !!! mais à peine….)
    Je suis très tentée….
    Merci de la belle idée parce que comment savais tu que les pots allaient convenir ???
    A bientôt et merci !

    • C’était les pots de la yaourtière de la même marque. J’avais étudié la chose et les plateaux de la fromagère et de la yaourtière avaient la même surface. Donc je savais que ça allait passer.

  2. Je viens mettre mon grain de sel, et ramener ma fraise 🙂
    mais il est préférable d’acheter les pots qui vont avec la yaourtière. Ils ont une taille adéquate et pourront se caler plus facilement. Si tu prends un autre modèle, tu risque d’avoir du mal à les mettre dans un espace différent de celui prévu au départ (du style pot pour yaourtière carré ou 8 pots au lieu de 7…). Pour 3 ou 4 euros de plus, tu gagnes en praticité, je pense.

    La taille de ton couvercle doit aussi demander un peu plus de temps pour se mettre en étuve, comme il est plus grand. Mais bon, ce doit être une affaire de 20 minutes. Par contre, c’est surtout au moment où tu sors les yaourts qu’il faut faire attention. Quand la yaourtière a un grand couvercle, il arrive plus souvent qu’il y ait des gouttes d’eau qui tombent sur la surface des yaourts. Ce n’est pas super grave, mais cela réduit la durée de conservation des yaourts.

    Et pour Agnès, j’ai résolu ce problème en utilisant des ferments Alsa pour yaourt 🙂

      • Alors pour tout te dire, j’ai 2 petits fromages de chèvre qui s’affinent et un gros fromage à base de lait de vache que j’ai sorti de la machine ce matin… Je fais mes premiers essais et les prochains coups ça sera reportage photo ;).

    • C’est sûr qu’il est préférable d’acheter les pots de yaourt de la même marque pour être sûr que ça passe. Pour autant, j’avais avant récupéré des pots de yaourts du commerce qui se refermaient, donc j’aurais pu aussi les utiliser, quitte à en mettre un peu moins dans la yaourtière. C’est pour ça que je ne pose pas cet achat comme une obligation ;).
      Je ne sais pas si la hauteur du couvercle va changer quelque chose à la condensation que tu auras. Le système était théoriquement fermé, ça devrait être la même chose à peu de choses près. Pour avoir fait yaourts et fromage, je n’ai pas vu de différence flagrante dans la buée et pas de souci d’eau qui tombe en enlevant le couvercle. Je ferai des photos la prochaine fois pour avoir une comparaison plus objective.
      Pour la durée de cuisson, peut-être que là ça change un peu, on va dire qu’il y a deux fois plus de volume d’air. Mais les yaourts sont toujours au même niveau que les pots pour fromages, alors bon je ne suis pas sûre que ça change grand chose à ce niveau-là. A vérifier aussi. Purée tu vas nous lancer dans une étude scientifique, je vais pas résister longtemps 😉 …

      • On va faire une étude comparative avec un groupe témoin et une cohorte représentative de sujet testeurs 😉
        Bon, le principal, c’est que tu ai de bons yaourts !
        Après, si on veut faire pareil, on n’a qu’à acheter une Lagrange comme la tienne 😀
        Mais j’attends les photos avec impatience, du fromage de chèvre maison, ce doit être super bon (je l’aime hyper frais).

  3. Alors là je dit bravo et merci !!! Je n’aurais jamais pensé à vérifier ça, c’est génial.
    J’ai déjà une vieille yaourtière, mais j’avoue que pouvoir faire des fromages ça me tente bien, ( tu nous raconteras, je suis sure de ne pas être la seule à attendre tes résultats 😉 ! ) et comme toi je n’ai pas forcément l’espace pour les deux appareils… je sent que quelqu’un va hériter de ma vieille yaourtière 😉 !

  4. J’ai cherché un peu, et il semblerait que la différence entre la yaourtière et la fromagère soit aussi au niveau de la température. La yaourtière chaufferait jusqu’à 50°C et la fromagère seulement jusqu’à 35°C. Cela dit si tu as réussis tes yaourts… je n’ai pas l’impression que ma yaourtière chauffe jusqu’à 50 ( ce n’est pas une Lagrange ), mais il faudrait que je teste à ma prochaine tournée.

    • Toi aussi tu nous rejoins pour le test scientifique. Et bien pour les yaourts, je ne sais pas s’il y a besoin d’aller aussi haut que 50°C pour qu’ils prennent. Tu nous diras en mettant un thermomètre ;).

  5. Je n’ai jamais testé de fromagère. Ayant déjà une yaourtière et plus beaucoup de place dans la cuisine… Pour ce qui est des pots, j’en ai plusieurs du commerce qui vont bien dans la yaourtière que j’ai et je mets du film pour les garder au frais 😉

  6. J’ai la fromagère. J’y fais des yaourts au soja surtout pour moi car Mr Minnie n’aime pas trop mes yaourts au lait ou les fromages blancs (trop le gout de la présure) J’ai acheté les pots à yaourts de la marque moulinex je crois et ils rentrent nickel 😉
    Pour ce qui est de la température, certaines personnes font les yaourts dans un four éteins alors… 😉

  7. franchement bien vu ! même si je ne suis pas prête à faire mes yaourts moi même et encore moins les fromage ^^ je trouve ton article intéressant !

  8. j’ai commandé au père noël la seb multi délice, pour les fromages j’ai la chance d’avoir des amis éleveurs producteurs donc fromage de vache, de chèvres quand je veux, frais, demi-sec, crémeux, bleus, aux noix, au poivre…
    ma maman faisait des fromages de chèvres avec la présure achetée en pharmacie, je penses que pour cette présure il faut produire en grande quantité et on ne peut pas produire et affiner du fromage toute l’année, je ne connais le système de la fromagère
    bonne cuisine à toute

    • Ah oui t’as bien de la chance 🙂 ! On va essayer de trouver une ferme pour avoir du lait cru, ça changera du lait du commerce et je pense que c’est bien meilleur pour les fromages ! Mais bon il faut commencer doucement 😛 !
      Je pense qu’avec la yaourtière tu vas bien t’amuser, y’a déjà de quoi faire de très très bonnes choses !!!
      Pour la présure liquide, en effet il faut assez vite l’utiliser sinon elle perd de son « pouvoir ». Personnellement, je suis plutôt partie sur la présure en poudre que tu peux conserver plus facilement si tu la gardes bien sèche.

  9. Pour ma part j’ai craqué pour la version 5 en 1 de Lagrange: Yaourts, Fromages, pain, riz et confiture!
    C’est génial, je m’amuse beaucoup, c’est facile et c’est très bon!
    C’est rapide car je n’ai pas grand chose à faire c’est la machine qui gère tout. Je la mets en route soir et c’est prêt le lendemain.
    J’A-DO-RE!

    • Ah oui j’ai aperçu cette machine aussi ! C’est vrai que faisant mon pain à la main, ayant déjà un rice cooker, j’y trouvais moins d’utilité. Contente que tu aies trouvé ton bonheur avec cette machine :).

    • Oui en effet, elle est super pratique. Comme il fallait racheter une nouvelle machine à pain (la notre a rendue âme au bout de 4 ans) et que je rêvais d’un yaourtière et d’un rice cooker, cette machine est tombée à point vu qu’on n’a pas beaucoup de place…! Et comme je peux faire du fromage blanc, j’ai testé de faire du fromage frais (ail & fines herbes), fromage à pâte pressée et fromage de chèvre!

      Ce n’est plus une cuisine mais un laboratoire d’expérimentation ^_^

  10. Bon alors… j’ai mesuré la température dans ma yaourtière, et même si j’avoue ne pas avoir attendu plus de 2 heures ( je ne pense pas qu’ elle continue encore à chauffer beaucoup après… ) elle n’arrivait qu’à 36,4°C… maintenant j’attends tes expériences 😉 !

    • Ah c’est pas mal et moi ça me paraîtrait logique de ne pas aller plus haut pour que les bactéries puissent se reproduire sans les tuer. 37°C quoi ! Je testerai avec la mienne, va falloir que je pique un thermomètre à mon labo pour ça 😛 ! Qu’est-ce que vous me faites pas faire les filles !!!

  11. Hello !
    Et bien, je suis contente que notre discussion se soit transformée en sujet d’article ! Ca va en aider plus d’un j’en suis sûr.
    J’avais juste envie de donner quelques infos supplémentaires que j’ai trouvées grâce à mes recherches sur le net et en magasin.
    Avec yaourtière-fromagère Cuisinart, on peut vraiment aller jusqu’à l’affinage du fromage. Elle est vendue avec 6 pots à yaourt de 125ml et 2 pots (avec panier d’égoutage) de 250ml. Les commentaires que j’ai trouvé sur internet sont plutôt bons.
    Comme j’ai pu la voir en magasin et consulter le mode d’emploi voici ma première impression (qui est positive):
    – son design me plait.
    – son format rectangulaire permet de la caser facilement dans un coin.
    – si on veut on peut sûrement y mettre 10 pots de 125ml et au moins 4 de 250ml (ou encore 6 de 125ml et 2 de 250ml).
    – le mode d’emploi est « léger » mais explique comment aller jusqu’à l’affinage du fromage.
    Bref, je pense que mon choix va se tourner vers cette machine qui me semble d’un bon rapport qualité prix.

    Pour la multi-délice de Seb, j’étais tentée mais je me suis vite rétractée. Outre son prix en magasin qui est le double de la culinart :
    – son design me plait.
    – elle est très grande et donc pas facile à ranger.
    – je ne trouve pas que ça soit un avantage de devoir faire 12pots d’un coup.
    – le retour sur internet son assez mauvais. Certain disent qu’ils ne parviennent pas à retirer le couvercle sans faire tomber des goutes d’eau dans les pots. La plupart ne sont pas du tout content des desserts lactés, ils doivent remplir plusieurs fois le réservoir d’eau en cours d’utilisation,…

    Un dernier point qui me fait pencher la balance vers la cuisinart est la consommation énergétique. C’est-à-dire 40W pour la cuisinart et 600W pour la SEB !!!

    Voilà, ceci est une opinion personnelle qui n’engage que moi mais que j’avais envie de donner 🙂

    Bise et merci pour cet article!

    • La différence de consommation est énorme, tu as bien fait de regarder.
      Pour l’eau qui tombe dans les pots, c’est assez habituel. J’ai une yourtière moulinex et ça arrive souvent quand je ne fais pas attention.

  12. Merci ktycat pour cette analyse et la grande économie d’achat.

    J’ai donc suivi ton conseil et acheté une fromagère avec les pots pour les yaourts, toutefois, les yaourts ne marchent pas,ils sont liquides de chez liquides

    Dis-moi comment tu as fait je désespère !!!

    Moi j’ai pris un litre de lait frais entier + 1 pot de yaourt la laitière + 1/2 pot de lait en poudre + 1/2 pot de sucre

    J’ai mis sur 9 H et liquide, j’ai remis 3 H et toujours liquide

    Help me please

    • 9h c’est en fait trop court. Ici, je les laisse au minimum 12 h pour qu’ils prennent bien. Donc n’hésite pas à allonger la durée pour les yaourts, 12h voire 14h s’ils te semblent toujours trop liquides :).

Répondre