Bento interview : Pirat’atouille

Bento interview : Pirat’atouille

Bento la tornade verte

Pour notre septième interview, voici La Tornade Verte, blogueuse de Pirat’atouille. Ce que j’adore dans ce blog, c’est que les photos sont toujours marrantes et décalées ! Si vous êtes fan de grenouille, pas de doute, Pirat’atouille est un must-see !

Bento la tornade verte

La Tornade Verte, c’est pire que El Niño, elle rafle tout sur son passage :P. Elle a même trouvé la première la destination de vacances de Yukiharue et gagné du riz camarguais ! Mais elle est aussi généreuse et a fait découvrir le bento à son père qui va vite devenir addict comme nous tous ! Je vous laisse découvrir le phénomène La Tornade Verte. Accrochez-vous, ça décoiffe 😉 !

Bento Blog : Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

La Tornade Verte : Je m’appelle en réalité Raphaëlle, j’ai tout juste 20 ans, et j’habite dans la Sarthe. Preuve qu’on ne mange pas que des rillettes là-bas! Je viens de finir une licence de Lettres Modernes et compte déménager avec mon ami à Rennes pour poursuivre mes études. A part les bentos, je fais de la guitare électrique et classique, je lis beaucoup et je collectionne les grenouilles.

Bento Blog : Comment as-tu découvert les bentos ?

La Tornade Verte : Une amie en bretagne nous avais montré le sien, commandé sur internet. Ca m’a intriguée, et pendant des mois ça a trotté dans ma tête pendant que je suivais des blogs comme celui de Mook. Et puis à Noël 2009 avec ma soeur nous avons décidé (après essais en tup’) de nous faire une commande (d’abord de base, bento et moules à oeufs. Le reste des accessoires est venu après).

Bento Blog : Quand t’y es tu mise et pour quelles raisons ?

La Tornade Verte : Je m’y suis mise en hiver 2009. Après des années de self depuis le collège, moi qui suis gourmande, j’en avais marre de mal manger. Du coup j’ai décidé de faire d’une pierre pleins de coups, en faisant des économies, en m’amusant car j’adore faire la cuisine, et en mangeant ce que j’aime et en surveillant mon alimentation (car même si ce n’est pas toujours très très équilibré, c’est mieux que des frites 3 fois par semaine!)… D’abord donc dans des boites plastique, puis dans un joli bento, puis dans des jolis bentos… et j’ai réussi à conquérir la famille!

Bento la tornade verte

Bento Blog : A quelle fréquence fais-tu des bentos ? Pour qui ?

La Tornade Verte : Pendant l’année scolaire (je suis en vacances!!) je me faisais presque autant de bentos que de jours de cours, soit une moyenne de 3 par semaine. Maintenant, c’est plus restreint, je me prépare des mini bentos pour grignoter à mon boulot d’été (je fais 11h-15h sans pause). Mais depuis peu, je fais aussi des bentos 3/4 fois par semaine pour mon père, qui travaille à Paris, et son restaurant sur place coute au moins 7E par jour, alors il a investi dans un bento, rentabilisé sans problèmes en deux semaines !

Bento Blog : Combien de temps mets-tu pour faire un bento ? A quel moment le fais-tu ?

La Tornade Verte : Je les fais le soir, après manger, comme ça je réutilise de suite les restes du diner. En plus, quand je fais celui de mon père, je peux lui demander ce qu’il aime (comme il part à 6h30 le matin, c’est compliqé autrement!). Quand je ne fais pas particulièrement de figuratif, je mets une vingtaine de minutes, photos comprises (la qualité de mes photos est médiocre, je n’ai pas vraiment de technique ni de talent pour ça… c’est pour ça que je mets mes grenouilles dessus!).

Bento Blog : As-tu des trucs ou astuces pour préparer ton bento ?

La Tornade Verte : Vraiment, je prends un maximum de restes déjà préparés du repas du soir ou du jour d’avant. Comme ça en plus je suis sûre d’aimer. Je pratique un peu la congélation à l’avance, mais pas encore des masses (fonds de tartelettes, muffins ou onigiris quand ya du rab). J’essaye de mettre des couleurs et de présenter ça pour que ça donne envie, sans en faire trop non plus (car ça prend du temps, et puis le kawaii au boulot de mon père…). J’essaie aussi de les équilibrer un maximum car cela nous fait du bien à tous les deux! Concernant la cuisine japonaise, je me heurte à deux inconvénients : ma ville n’a qu’une seule épicerie Asiatique ou les proprios ne connaissent pas grand chose, et je n’aime ni la sauce soja, ni le nori, ni le wasabi… (et sûrement pleins d’autres trucs mais comme je peux pas les goûter je le saurais pas!).

Bento la tornade verte

Bento Blog : Quand as-tu commencé ton blog ?

La Tornade Verte : Au mois de novembre 2009 d’abord sous le nom des éclairs de la tornade verte, vite muté en Piratatouille plus sympa!

Bento Blog : Pourquoi ?

La Tornade Verte : Personne dans mon entourage ne connaissait vraiment les bentos, alors je voulais pouvoir les montrer à ceux qui ne les voyaient pas tous les jours à la Fac avec moi! Et puis ce n’est pas qu’un blog bento, j’essaie d’y mettre mes autres recettes quand j’estime qu’elles sont assez originales ou sympa pour y figurer. Et je me suis dit qu’en me lançant dans la bentosphère, j’allais me faire pleins d’amis qui m’aideraient à améliorer mes bentos!! Et ce fut le cas! C’est la première fois que je faisais ça, un an auparavant, je pensais toujours que les blogs étaient réservés aux ados boutonneux qui racontent leurs petits malheurs et mettent leurs poésies sur la vie trop nulle en ligne^^.

Bento Blog : Que trouves-tu le plus difficile dans le fait d’ouvrir et de tenir un blog ?

La Tornade Verte : Trouver un nom fut très dur, et aussi avoir une personnalité, un petit quelque chose de différent qui fait que ce n’est pas « un blog de plus sur les bentos ». C’est ce que je m’attache à essayer de faire avec mes petites grenouilles. Car après tout, si on fait un blog c’est qu’on veut quand même être lu, alors autant ne pas raser les gens qui me font la gentillesse de venir me voir! Pour l’instant je n’ai pas eu trop de mal avec la fréquence des posts, car je me tiens vraiment à prendre ne photos tous mes bentos et à poster l’article le soir même, sinon je sais que je risque de l’oublier ou de le reporter!

Bento la tornade verte

Bento Blog : Le plus intéressant et réjouissant ?

La Tornade Verte : Les commentaires des gens, les aides qu’ils peuvent nous apporter, et le fait de savoir que nous aussi on peut apporter des idées à des gens qui vivent loin de chez nous, et qu’on aurait jamais connu sans le « miracle internet »! Et aussi on ne se sent plus seuls… car honnêtement, j’ai toujours l’impression de passer pour une extra-terrestre au R.U avec mes saucisses poulpes…

Bento Blog : Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

La Tornade Verte : Merci pour cette interview, c’est une super bonne idée, et toutes mes félicitations à ceux qui l’auront lue en entier !!

Maintenant qu’on en sait plus sur La Tornade Verte, je ne peux dire qu’une chose : A l’abordaaaaaaaaaaaaaaaaage de Pirat’atouille !

5 COMMENTAIRES

Répondre