Bento interview : mademoiselle.m

Bento interview : mademoiselle.m

Aujourd’hui est un grand jour ! Aprèsl’interview de notre doyenne (hihi) du bento francophone, à savoir mook de FrenchBento, j’ai l’honneur de vous présenter l’interview de mademoiselle.m ! Faut-il vraiment la présenter ? Mademoiselle.m, c’est LA mademoiselle charaben francophone, qui crée des bentos appétiissants et toujours jolis et pleins de poésie.

C’est d’ailleurs avec ce bento que mademoiselle.m s’était qualifiée au concours de bento de komikku qu’elle a gagné. A présent, mademoiselle.m se prépare à un grand show à la Grande Epicerie pour la première ligne de bento charaben ! Et entre deux cafés, mademoiselle.m s’est soumise à mes questions. Préparez-vous, le café l’a rendue complètement déjantée, mais je crois qu’elle est déjà naturellement comme ça ;).

Bento Blog : Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

mademoiselle.m : Bonjour à toutes et à tous (ma maman m’a toujours dit de rester polie et moi j’écoute ma maman… enfin pas toujours…), mademoiselle.m, 34 ans, maman d’un pirate des Carapates de 4 ans et demi et compagne énamourée du grand, du beau, du fort monsieur.m (je suis juste un peu obligée de dire tout ça car monsieur.m m’a fait un très beau cadeau pour nos 7 années de couple et comme je ne l’ai pas encore réceptionné… on ne sait jamais, il pourrait changer d’avis, je préfère jouer la prudence).
Pourquoi mademoiselle.m ? En fait ce surnom me suit depuis le lycée : mes amis me surnommaient « la miss » ou bien « Lady », donc durant longtemps j’ai été « Lady M » que j’ai par la suite francisé en mademoiselle.m. Le plus drôle, c’est qu’aujourd’hui, au travail, tout le monde me surnomme de la même façon mais depuis quelques temps j’ai droit aussi à Bree Van de Kamp (pourtant je suis certaine de ne pas être aussi pincée qu’elle… hein dite ?)
Le m ? C’est la première lettre de mon prénom mais c’est aussi ce que je suis : une passionnée. J’aime beaucoup de choses (musique, cinéma, BD belges, mangas, animés, séries, cuisine, stylisme, graphisme, design, jeux vidéos, sport de combat, escrime, vitesse) et quand je m’engage dans un domaine j’ai beaucoup de mal à ne m’y impliquer qu’à moitié.

Bento Blog : Comment as-tu découvert les bentos ?

mademoiselle.m : C’est alors que j’étais en plein dans ma période jeux de rôle (et oui, mademoiselle.m est une ancienne Gamemaster – à 16 ans elle crucifiait des punaises et déterrait des cadavres d’animaux domestiques… BAZINGA ! je tiens à préciser que c’est une private joke … on ne sait jamais) qu’une amie m’a faire découvrir les mangas (spéciale dédicace à Nouchon qui se reconnaîtra).
J’ai trouvé cela assez intéressant pour lever le nez 5 min de mes manuels sur les vampires, dragons et loups garou pour faire un tour du côté de la station Pyramides (quartier japonais) et là, je suis tombée amoureuse d’un peuple et de sa culture. A ce moment là, j’étais surtout intéressée par la cuisine japonaise en général, les bentô ne m’avaient pas particulièrement marquée. Je trouvais ça marrant mais sans plus.

Bento Blog : Quand t’y es tu mise et pour quelles raisons ?

mademoiselle.m : J’ai posté mon premier bentô le 2 octobre 2008.
J’ai adopté le bentô pour plusieurs raisons :
– marre de la purée à l’eau, sans sel et du steak haché semelle plus sec que le désert de Gobi de ma cantine professionnelle (bonjour la déprime du midi)
– marre de ne manger que des pizzas tous les midis… à cause de la purée à l’eau du dessus
– marre de ne pas réussir à perdre mes kilos de grossesse à cause des pizzas que je mangeais tous les midis toujours suite à la fameuse purée
– marre de la déprime culinaire
– marre marre marre
En gros, mademoiselle.m en est venue au bentô suite à un gros ras le bol. Il faut savoir un truc sur mademoiselle.m : c’est une grosse gourmande. mademoiselle.m aime manger et pour son plus grand malheur elle a hérité d’un papa périgourdin et d’une maman normande. Elle se plait donc à dire qu’elle a été élevée entre un bloc de foie gras et un pot de crème fraîche… mélange détonant non ?
Alors je vous laisse imaginer le profond traumatisme qu’à subit mademoiselle.m en goûtant sa première purée à l’eau sans sel… Encore aujourd’hui, j’en ai des sueurs froides.
A cette époque, mademoiselle.m aurait donné son royaume pour un morceau de beurre ou une cuillère à soupe de crème d’Isigny !! T___T
Aujourd’hui ça va mieux… je suis en désintox… enfin j’essaye… no comment…

J’ai donc commencé par amener des tupperwares au bureau mais cela ne me convenait pas : pas assez hermétique, pas très funny non plus. C’est là que j’ai découvert sur la toile pas mal de blogs sur les bentô et que celui-ci s’est rappelé à mon bon souvenir. J’ai aussitôt foncé sur ebay et pour mon plus grand bonheur j’ai découvert des bentô set complets coordonnés et tout et tout… le rêve… le coordonné, c’est obligé pour mademoiselle.m parce que même quand elle s’habille : c’est toujours coordonné ! (non je ne suis pas folle)

Bento Blog : A quelle fréquence fais-tu des bentos ? Pour qui ?

mademoiselle.m : Tous les jours travaillés, c’est à dire 5 jours par semaine et toujours rien que pour moi.
Parfois il m’arrive d’en faire deux car je vais déjeuner au soleil dans un parc avec une amie, la dernière fois j’ai fait un chouette pique-nique au Père Lachaise… un projet de « squattage » du parc du musée Rodin est en cours ! ;o)

Bento Blog : Combien de temps mets-tu pour faire un bento ? A quel moment le fais-tu ?

mademoiselle.m : Tout dépend du bentô. Les bentô charaben que je montre sur mon blog me prennent au maximum 30 min. Etant une maman très active, je n’ai pas trop le temps d’y consacrer plus.
Par contre pour un bentô de concours je peux passer entre 1h et 1h30.
Je fais mon bentô le soir en même temps que le repas ou parfois après que le monstre des carapates soit couché. Depuis que j’ai déménagé, je tends de plus en plus vers la deuxième solution. Comme j’ai dorénavant une cuisine américaine avec bar qui donne directement sur la TV, je me prépare mon petit bentô tranquillement tout en regardant des films ou bien des séries comme Big Bang Theory, How I met your mother, etc… le bonheur !

Bento Blog : As-tu des trucs ou astuces pour préparer ton bento ?

mademoiselle.m : Pas vraiment. Ne sachant jamais quel genre de bentô je vais faire à l’avance je n’ai pas de nori prédécoupé ou bien d’onigiri congelé en stock. Je prends ce qui me tombe sous la main : les restes de la veille au soir, du riz, une escalope de poulet et après je me débrouille.
Le seul élément qui m’arrive de préparer à l’avance : mes petites bouteilles de sauce que je place au frigo, j’en ai toujours 4 à 5 de prêtes dans un tiroir.
Sinon je suis la reine de la récup et du détournement ! Depuis que je fais des bentô, j’ai l’œil pour récupérer les pics, cups et accessoires divers que l’on trouve chez les traiteurs ou même dans les jeux pour enfant (moule à pâte à modeler) pour ensuite m’en servir dans mes bentô… ça c’est le grand cauchemar de monsieur.m : je récupère TOUT ! ^^

Bento Blog : Quand as-tu commencé ton blog ? Pourquoi ?

mademoiselle.m : En mars 2008 mais mademoiselle.m n’est pas mon premier blog. En 2006 j’avais déjà un blog pour promouvoir mes collections de bijoux ainsi que mes créations. J’avais un nom de domaine qui m’était propre mais le jour ou je devais renouveler mon abonnement il a eu un petit contretemps : je suis rentrée à la maternité pour accoucher. Quand j’étais de retour 5 jours plus tard… celui-ci avait été racheté !
J’ai donc fait une pause blog durant quelques temps sachant que mes journées étaient déjà amplement remplies par le monstre des carapates ! ;o)
J’ai réouvert un blog en 2008 pour les mêmes raisons que le premier mais très vite, je ne sais pas pourquoi, les bentô ont pris le pas sur les bijoux (qui existent toujours) et aujourd’hui mademoiselle.m est un blog bentoïste à part entière.

Bento Blog : Que trouves-tu le plus difficile dans le fait d’ouvrir et de tenir un blog ? Le plus intéressant et réjouissant ?

mademoiselle.m : Le plus difficile ? Les commentaires… je mets un point d’honneur à répondre à tous les commentaires de mes lecteurs. Comme il y en a de plus en plus c’est parfois un peu difficile. Je suis tellement touchée de la gentillesse de leurs commentaires qu’il est pour moi hors de question que chacun n’ait pas une réponse personnalisée.
Je lis tous les commentaires et j’y réponds dès que je peux… parfois il m’arrive d’en avoir plus de 200 de retard. Alors je me fais un thé et je m’installe devant le micro pour une bonne heure, voire plus car j’ai aussi de plus en plus de mails personnels.
Donc si vous n’avez toujours pas eu de réponse, pas ne panique … ça viendra ! ;o)
Le plus intéressant et le plus réjouissant ? Les commentaires… lol
C’est très agréable d’avoir autant de compliments, de savoir que les gens apprécient votre travail. Les commentaires me boostent énormément, si je continue ce blog c’est grâce à tous ces gentils commentaires et à tous ces lecteurs fidèles qui me suivent depuis déjà pas mal de temps.
Alors un grand merci à Sprit, Mook, samantha, Marie-Chan, Nick, p3trus, Wombi, nol de nol, gegp2000, bblinou83, CookingKitten, Stéphanie.d, Yukiharue, ktycat, Cammie, ktia, michiru, Cappuccinette, Lise-Marie, Cooking fairy, Trotine, ICHIGO, Arii , la-Tornade-Verte, cat et malheureusement j’en oublie beaucoup… merci à toutes mes copines de commentaires, vous êtes mes copines de blog !

Sinon on fait aussi de très belles rencontres quand on passe du virtuel au réel. Les Bento Day m’ont permis de rencontrer des gens épatants, certains sont même devenus des amis et j’en suis fière.

Bento Blog : Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

mademoiselle.m : Que oui ma bonne dame ! Sincèrement si un jour on m’avait dit que ma « gamelle du midi » me mènerait là où j’en suis maintenant et bien j’aurais bien rigolé ! Comme beaucoup de gens le savent déjà, à partir du 3 juin 2010, La Grande Epicerie de Paris lance la première ligne de bentô charaben avec la collaboration de mademoiselle.m.
Cette expérience est un pur bonheur, cela m’a permis de passer de l’autre côté du miroir, de rencontrer des gens charmants ainsi que de m’affirmer en prenant confiance en mon travail.
Je me suis souvent entendue dire que je jouais à la dînette et bien non, mesdames et messieurs ! Dorénavant je fais du DESIGN CULINAIRE, moi, madame ! Et toc !
A bon entendeur… Bon bentô ! ;o)

mademoiselle.m tient à vous dire qu’aucun morceau de gouda, brocoli, poulet ou bien de mortadelle n’a été blessé durant cet interview conformément aux lois en vigueur.

Je  vous avais bien dit qu’elle était déjantée 😉 ! En tout cas, si vous ne connaissez pas encore les bentos de mademoiselle.m, c’est sur son blog mademoiselle.m. Et si vous avez la chance d’être sur Paris, faites moi le plaisir d’aller faire un coucou à mademoiselle.m lors de son show  le 5 juin à 16h30 à la Grande Epicerie (et faites plein de photos !!!).

30 COMMENTAIRES

  1. Ouah! Je suis toute rouge d’avoir été citée^^ D’autant que par cette interview, je me découvre beaucoup de points commun avec la star de la blogosphère « designo-bento-culinaire »^^ Comme l’escrime, la gourmandise, et même How I Met Your Mother que j’ai découvert ya une semaine et que j’adore!! Encore une super interview et merci à Ktycat car même si elles sont toujorus les mêmes ses questions sont bien trouvées elles fonctionnent pour tous à merveille!

    • C’est toujours intéressant d’en savoir plus sur les autres bento blogueurs ! Et oui, meême si je l’avoue les questions commencent (à peine…) à devenir redondantes, ça permet de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité ;).

  2. Du JDR !! mademoiselle.m, est-ce que c’est l’année 75 qui fait ça !!
    J’en ai fait pendant des années… Et j’ai arrêté depuis que je suis en Normandie parce que mes joueurs sont restés en Bretagne…

  3. ah mais quel dommage de ne pas habiter Paris! tant pis, je me contenterai de baffer devant l’écran de mon ordi en regardant les superbes réalisations de mademoiselle.m!
    super interview en tout cas, ça fait plaisir de voir des gens motivés et gais 🙂
    (et en plus je suis citée, oh la la!!!)
    PS: moi aussi on m’accuse souvent de jouer à la dinette, faut que je pense à leur dire que c’est du design culinaire!!!!!!

  4. Chouette ! Du croustillant, du croustillant ! Nan je parle pas du poulet !! Fidèle à elle même, mademoiselle.m casse la baraka dans cette interview ! Et je reprendrais moi aussi l’expression du design culinaire ! nah !! ^^
    Merci à miss ktycat pour ce pur moment de bonheur et à la talentueuse mademoiselle.m que je ne manquerait pas de photographier samedi lors de son atelier !! hi hi !!! 😉

    • vampire the masquerade, guilde, thoan, berlin XVIII, cyberpunk, werewolf, ad&d et je crois que c’est tout … il faudrait que je ressorte mes vieux PJ. J’ai fait pas mal de GN aussi ;o)

  5. Didjiou, une roliste, comme moi. Je savais qu’à être aussi déjantée, mademoiselle m. avait du faire trépasser du gobelin!

    Merci pour cette jolie interview à toutes les deux!

    • Le deuxième film, celui avec Edward Norton, hors de question que je revois l’espèce d’infamie réalisé par Ang Lee avec ce grand n’importe quoi de scénario … SACRILEGE /o(((((
      Le pbs du deuxième : Liv tyler …. exemple même de l’actrice qui ne devrait jouer que des rôles de sourde-muette … /o(
      Arghhhhhhhhhh quand tu penses qu’elle joue Arwen dans The Lord of the Rings … T___T

      • Evidemment, celui avec Norton (greuuuh…heu…) Mais je suis d’accord, Liv tyler, c’est une plaie cette nénette. J’en aurais pleuré de dépit quand je l’ai vu au casting du seigneur des anneaux! Heureusement, y a du nain bourrin pour compense 😀

Répondre