Pourquoi j’ai acheté une liseuse électronique

Pourquoi j’ai acheté une liseuse électronique

Parce que oui, j’avoue tout, j’ai succombé à la liseuse électronique ! Je vous avais demandé votre avis dans le sondage sur les liseuses électroniques et les résultats s’étaient révélés très intéressants. Je retrouvais dans les commentaires des gens qui avaient répondu négativement au sondage exactement les arguments que j’avais avant d’acheter ma liseuse électronique…

Oui, avant j’étais anti-liseuse ! Mais y’a que les cons qui changent pas d’avis hein 😉 !

Liseuse électronique : le pourquoi du comment !

Je souhaitais donc dans cet article vous montrer pourquoi j’ai changé d’avis sur les liseuses électroniques. Sincèrement, j’aime le livre papier, j’adore ça et je n’avais aucun souci avec lui (et je l’aime toujours autant, surtout quand c’est un beau livre de photographie !).

Oui mais voilà ! Ma mère est encore passée par là pour chambouler mes habitudes. Comme avec le coupe-pommes hein 😉 ! Ma maman connait très bien mes goûts en matière de lecture et elle avait encore une fois trouvé mon point faible en m’offrant un livre. Peut-être que vous le connaissez, peut-être pas : Le passager, de Jean-Christophe Grangé, un thriller juste magnifique et infiniment prenant ! Moi qui adore les thrillers (et qui trouve toujours les assassins avant la fin des bouquins…), j’ai découvert cet auteur et je suis tombée pour ce pavé vraiment original et super bien ficelé, de quoi être tenue en haleine jusqu’au dernier moment.

Le seul hic, c’est que c’est un très très gros livre ! Ne me méprenez pas, j’adore les livres longs et prenants, mais là, c’était un livre hors norme et pas juste un livre de poche épais… 750 pages en grand format, genre le truc qui fait 1kg au minimum ! Tu t’imagines bien que là, mon sac photo devenu mon sac à main n’a pas tenu le coup. Non pas par rapport au poids du livre mais bien à sa taille !

Tu vois, ça passe pas, mais alors pas du tout !!! Et là, ça a été LA frustration du moment, ne pas pouvoir emporter mon livre avec moi et encore moins le lire dans le bus (je me voyais déjà foutre un coup de coude dans l’oeil de mon voisin en tournant la page…). J’exagère mais la frustration est vraiment là. Et le pire, c’est que je crevais d’envie de me plonger encore et encore dans la lecture de ce livre mais impossible de l’emporter avec moi…

Et voilà, la liseuse électronique a supplanté le gros livre papier !

C’est avec ce sentiment intense de frustration que je me suis lancée dans l’achat d’une liseuse électronique. Je te rassure, j’avais fini ce magnifique livre avant d’acheter la liseuse mais ça a été la frustration de trop ! Et comme j’adore les gros livres, je savais que j’allais retomber dans ce problème de taille… Donc j’ai craqué… Et je ne regrette RIEN !

Pour mon sac quotidien, c’est le jour et la nuit, il m’a dit merci. Comme tu le vois sur la photo ci-dessus, la liseuse se glisse sans se voir dans la poche intérieure du sac (les possesseurs d’un de ces sacs photo comprendront de quoi je parle ;)), et elle pourrait même tenir debout sans être vue. Même un livre de poche prend plus de place. Cette liseuse ne quitte donc plus jamais mon sac, sauf quand je lis chez moi ;). C’est bête mais j’ai l’impression de lire plus souvent vu que j’ai toujours ma collection de livres avec moi maintenant… Sentiment bizarre mais qui se vérifie aussi pour des amis qui, comme moi, ont succombé à la liseuse électronique !

Une fois rangée, la liseuse électronique se fait vraiment oublier ! Je l’emporte dans mes déplacements quotidiens mais aussi pour les voyages, que ce soit en train ou en avion même quand je n’aurais pas eu la place pour un petit livre de poche (situation vécue il y a seulement un mois) ! Bref, comme je le disais plus haut, cette liseuse me permet maintenant de ne plus ressentir ce sentiment de frustration dont je vous parlais au départ !

Alors, qu’en pensez-vous 😉 ?

24 COMMENTAIRES

  1. Je retiens particulièrement que si je ne change pas d’avis sur la question c’est que je suis conne… MDR Roh faut pas acheter d’aussi gros livres m’enfin :p au moins attendre qu’ils finissent en poche haha (oui ça peut faire aussi de gros volumes mais ils sont plus petits quand même) ou alors faut changer de sac lol. Non mais plus sérieusement, tu te rends compte que ça peut signer l’arrêt de mort des bibliothèques par exemple et de tous les gens qui bossent et rendent un véritable service? (il faut dire que le prêt et le « photocopillage » sont les concurrent directs de l’industrie du livre… c’est donc une affaire d’intérêts encore une fois). Ah il est loin le temps des beaux ouvrages reliés de cuir, avec du papier de qualité et des illustrations soignées dont on prenait grand soin et qu’on se prêtait parfois… Ça me rappelle le Cimetière des Livres Oubliés dans L’Ombre du vent. *Soupir* Je crois que je me fais vieille! XD

    • Hi hi si tu t’appelais pas Nouillette, je t’appellerais Calimero ;). Non, sincèrement, il faut prendre ça au second degré. Tu sais, si j’avais pas été confronté à ce souci de livre, je pense que je n’aurais jamais succombé à la liseuse. C’est toujours quand on se retrouve dans un souci concret qu’on étudie les différentes possibilités.
      Le truc, c’est que je me souviens que dès que je voyageais, ben je pouvais pas emmener tous les livres que je voulais, il fallait faire un choix. Donc c’est vraiment le problème d’encombrement qui m’a tentée.

      Pour l’instant, je doute que les bibliothèques aient du souci à se faire. Ce n’est pas parce que j’ai une liseuse que je ne prends plus de livre dans la bibliothèque de l’université. Je vois vraiment ça comme une diversification des services que les biblothèques peuvent proposer. Par exemple, aux US, je sais qu’ils ont mis en place ce service de prêt via liseuse dans des bibliothèques, je doute que les bibliothécaires se plaignent du fait que plusieurs personnes puissent emprunter le même livre avec ce système de liseuse.

      Après, on peut toujours dire qu’il ne faut jamais rien inventer de nouveau, comme les appareils photo numériques pour les pellicules ! Est-ce que si on avait vécu ce changement, on aurait pensé la même chose du numérique ?

      On verra bien ce que ça donnera dans les prochaines années mais je doute vraiment que ça signe l’arrêt du livre papier, ça j’en mets ma main à couper (j’ai acheté des livres papier y’a pas plus d’un mois, l’un n’empêche pas l’autre à mon avis) !

      • Caliméro non, là je suis plutôt en mode « râleuse » (pour pas changer, on est Français ou on ne l’est pas hein… oui je schématise lol) et t’en fais pas pour le reste, je rigole! 😉
        …Pourvu que tu aies raison pour ce que tu as soulevé, je suis d’accord avec tout ça! Comme je l’ai dit, j’ai surtout des craintes, c’est pas tant de la nouveauté mais plutôt des éventuelles dérives qui y sont parfois liées (je parle au niveau consommation, que ce soit encore le consommateur qui se retrouve au final pieds et poings liés, enfin j’me comprends). Bon j’avais une question à poser mais elle s’est retrouvée sur FB, désolée de m’éparpiller! A plus et merci d’avoir répondu! 🙂

  2. J’avoue que j’hésite à m’acheter une liseuse. Vu la collection de livre qu’il y a chez moi (et j’ai tous les livres de Jean Christophe Grangé, d’ailleur si vous aimez bien vous devriez apprécié Franck Thilliez). C’est vrai qu’un livre ce n’est pas toujours pratique à emporter avec soi.
    Encore un point pour la liseuse. Je vais finir par craquer 🙂

    • Merci pour la suggestion, je vais voir ça (j’avoue que je n’ai pas le temps de me tenir au courant des nouveautés littéraires ou des bons auteurs, alors c’est ma maman qui s’en charge pour moi :P). Si tu as l’habitude de lire plusieurs livres en même temps, la liseuse est vraiment avantageuse vu que tu peux emporter tous tes livres avec toi et plus avoir ces moments où tu te demandes lequel de tes livres tu vas pouvoir emporter…

      • C’est un avantage. Puis aussi je pense à quand on part en vacances, en général sur 2 semaines j’arrive à lire 4 ou 5 livres, cela pourrait alléger mon sac aussi 🙂
        J’espère que vous apprécierez l’auteur, il en est à son 10ème roman et j’ai tout dévoré. Le dernier est excellent !

  3. Je rejoins Nouilette sur ce coup-là, comment ça y’a que les cons qui changent pas d’avis 😉
    hé hé je comprend bien pourquoi tu as fait ce choix si tu prend toujours des livres avec toi, moi je lisais des petits bouquins dans le métro (mangas, poches), et puis pour l’instant je ne prend plus les transports en commun donc je lis des BD intransportables lol. Mais je ne change pas d’avis concernant les BD c’est pas possible sur une liseuse 😉
    Sinon j’aime beaucoup l’idée du sac photo en sac à main !!!

  4. Moi, j’ai une liseuse depuis un peu plus d’un an maintenant, et je ne regrettes pas du tout! Non seulement pour toutes ces avantages déjà mentionnées (poids, place, capacité de stockage,…) mais aussi car ça m’a permis d’être plus attentive à mes achats littéraires, par exemple.

    Mais pour moi le plus pertinent c’est le cote écolo.

    Si vous voulez savoir un peu plus sur la consommation excessive de papier dans notre société (et par conséquent, d’eau, essence, etc, etc…), ce lien est assez intéressant:

    http://www.mescoursespourlaplanete.com/Produits/Consommation_courante__79/Papier_39.html

    Malheureusement, l’industrie littéraire est aussi souvent une machine à fric, et les grands best-sellers sont généralement imprimés avec du « mauvais » papier… moi je préfère dépenser l’argent en livre avec des petits éditeurs, qui font un travail plus artisanal, par exemple…
    En revanche, je m’applique sérieusement a remplir l’étagère de ma fille des livres depuis son plus jeune âge (bon, elle a que quatre ans encore, hihihi), pour qu’elle aussi elle soit piqué par la passion de la lecture…et ça marche!

    Moi, l’achat de la liseuse ne m’a pas empêché de continuer a acheter des livres de temps en temps, mais ça m’a permis de me conditionner a penser deux fois avant de faire un achat, et je trouve ça très bien. En plus, si j’ai vraiment envie de lire un livre papier, il y a toujours la bibliothèque du coin, un endroit que tout le monde devait visiter plus souvent, ou le prêt auprès de mes proches…

    Enfin, tout ça pour dire que je trouve très bien que t’as ta liseuse maintenant!

    Gros bisous!

  5. Je crois qu’à la bibliothèque de ma ville (Huy, Belgique), ils ont un service de prêt sur liseuse. Mais ça doit bien faire 20 ans que je suis plus entrée dans une bibliothèque. J’avais lu ça dans le journal.
    Joli sac.

  6. Bonjour!

    En tant que bibliothécaire, je viens ajouter ma petite pierre à l’édifice!

    De par mon métier, vous vous doutez bien que je suis une amoureuse de lecture et de livres! Pourtant, je suis loin d’être contre les liseuses! Ceci pour différentes raisons, que je vais essayer de résumer et d’énumérer vite fait, afin de ne pas écrire une tartine!

    Tout d’abord, je pense que les bibliothèques ont encore de beaux jours devant elles. Pour l’instant, les liseuses se positionnent plus comme un complément et non pas comme un concurrent au livre papier, qui a encore quelques beaux jours devant lui.

    Cependant, on ne peut pas nier que ce domaine évolue très rapidement et que sans doute, il va bien falloir se faire à l’idée qu’un jour où l’autre les livres électroniques vont prendre le pas sur le livre papier. Va-t-il définitivement disparaître? Je n’en sais rien. Mais nous sommes encore d’une génération « entre deux » : nous avons grandi avec le papier, normal d’y être encore très attaché. Mais les générations plus récentes sont elles de plus en plus tournées vers les nouvelles technologies au détriment du papier. Ceci pour les livres, mais aussi les journaux, par exemple.

    A l’heure actuelle, une bibliothèque est bien plus qu’un simple prêteur de documents papier. En effet, il y a un gros travail de back-office et de service au public, de formation des usagers, d’animation qui vient s’ajouter au rôle un peu caricatural de simple « prêteur de livre. » La plupart des bibliothèques sont déjà en train de s’adapter à ces nouvelles technologies : en fournissant des accès à des bases de données en ligne, à des journaux électroniques, et même, pous un nombre croissant d’entre elles, en mettant sur place un service de prêt de liseuses.

    Lors de notre formation à ce beau métier, l’accent est bien mis sur ces évolutions avec lesquelles il faut jouer aujourd’hui. Et dans la pratique quotidienne, les bibliothèques évoluent, s’adaptent, se transforment. Les bibliothèques ne vont pas mourir sour l’avènement du livre électronique et des liseuses, elles vont juste être différentes et faites-nous confiance, on s’y prépare!

    On peut pleurer sur la mort du livre, du papier. Mais à quoi bon? On en peut pas freiner ces avancées technologiques. En revanche, on peut apprendre à « faire avec » et à évoluer avec elles, à s’adapter. Les bibliothèques comme les éditeurs et autres métiers du livres, qui, croyez-moi, sont loin d’être à la traîne 😉

    Désolée pour ce billet un peu confu, mais j’écris comme ça me vient! J’espère tout de même avoir pu mettre un peu de lumière dans cette « problématique ».

  7. Ah un Grangé que je n’ai pas encore lu ! Je suis une grande lectrice mais pour le moment je n’ai pas de liseuse, mais comme tu l’indiques très bien je pense que c’est très pratique pour remplacer les gros livres impossibles à caser dans une poche. Pour moi ce serait plutôt pour emmener en vacances sans avoir une valise qui pèse 15 tonnes ou pour lire dans les transports en commun (mais comme je suis à 10 minutes en voiture de mon lieu de travail, ce n’est guère utile). Je ne suis pas du tout réfractaire à ce progrès technique s’il me permet d’assouvir mon vice !

  8. Je ne crois pas que les bibliothèques vont mourir, au contraire. Dans ma ville, en ce moment, les bibliothèques testent le prêt numérique. Le livre est télécharger pendant 3 semaines sur la liseuse avant de s’autodétruire et redevient automatiquement disponible pour un nouveau prêt. Plus de retard :). Je trouve ce procéder très pratique, car ma bibliothèque de quartier est très petite et, pour trouver les livres qui m’intéressent, je devrais changer de bibliothèque ou demander un prêt entre bibliothèque avec un délai. Alors que là, j’ai accès à tous les livres de tous mon réseaux de bibliothèques, même si le livre se situe à l’autre bout de la ville (ce qui me prendrais quand même 1h-1h30 pour me rendre). C’est fantastique :D.

    De plus, je n’oublierai jamais que c’est l’activité de lecture d’été de ma bibliothèque qui m’a fait aimer la lecture. Pour progresser, il fallait lire le plus de page possible durant l’été. J’y allais donc avec mes parents tous les 3 jours ;). Et je crois que c’est pour ce genre de services que les bibliothèque ne sont pas près de disparaître.

    Par contre, j’ai été encore surprise du prix des livres numériques l’autre jour. J’ai voulu acheter un livre qui n’est disponible qu’en gros format à 30$. Donc, pour avoir un format plus petit, je me tourne vers le numérique, 25$!!!! (À cela ajouter la taxe de 15% au Québec, qui n’est pas appliqué sur les livres papiers par contre,et vous obtenez presque 30$ pour un livre numérique!!). Et le format poche n’est pas prévu. Je regarde du coté anglais, 15euro pour la trilogie en numérique. C’est horrible de jouer avec les prix comme ça :(. Ils n’ont fait que descendre un peu le prix du gros format alors qu’il aurai pu au moins offrir le prix d’un format poche.

    Vivement que ça évolue de ce côté…

  9. Tes arguments sont très intéressants et convainquants ! J’aimerai pouvoir lire dans le bus, mais impossible car cela me rend malade 🙁 Il est vrai que lorsque le livre est lourd, la liseuse s’avérerait bien pratique. En ce moment je lis un livre de poche de 1300 pages ! Il s’agit d »un monde sans fin » de Ken Folett, la suite de « les piliers de la terre ». Superbe sac photo-sac à main !
    Bon weekend !

  10. Comme tu le dis, y’a que les cons …..
    Je ne suis pas fan de la liseuse, et pour cause, je n’ai jamais essayé !!!
    On me prête des livres, je lis souvent au lit (de moins en moins en vieillissant, c’est pas faute de vouloir, mais les yeux se ferment tout seuls !!!) et pas dans les transports en commun puisque je vais travailler en vélo …
    Donc, la question ne se pose pas encore … Mais qui sait si dans quelques années je ne serais pas, tout comme toi, une fanatique ???
    L’important après tout, n’est-il pas de lire ? …

  11. Je suis presque convaincue, bien plus qu’après le reportage d’M6 qui ne m’avait pas beaucoup plus aidé.
    Je ne sais pas encore si je vais franchir le pas, juste à cause du prix de certains livres qui sont au final plus cher sur pour les liseuses qu’en version papier (ce qui est totalement honteux)!
    Merci en tout cas pour cette présentation.
    Quelle est la marque de votre liseuse? J’aimerais bien avoir une petite présentation des fonctionnalités/praticité/etc…?

  12. J’adore ! j’en meurs d’envie….quel modèle as tu pris finalement ? quand je pars en vacances j’emporte en moyenne 10 livres et suis obligée de me restreindre, je vais à l’étranger et ne peux en acheter sur place…

  13. J’ai toujours été un peu « contre » les liseuses électroniques… Pour moi ça ressemblait plutôt à un nouveau filon pour que les éditeurs s’en mettent plein les poches (cf le reportage de M6 d’il y a quelques semaines), et puis SURTOUT ça sonnait un peu comme l’arrêt de mort des livres papiers à mes yeux…
    Mais, comme toi, j’ai investi (cette semaine)… Pour le côté très pratique et pour le gain de place dans le sac/la valise quand je pars en week-end ou en voyage(s) ! 🙂

  14. Je suis une grande inconditionnelle du livre papier… Sentir les pages sous mes doigts, c’est superbe. Et puis cette odeur de pages et d’impression… j’adore…
    Mais j’avoue que tes arguments tiennent la route et que pour les vacances par exemple, ça doit être plus simple que son gros roman…
    Bref, c’est comme tout, les extrêmes ne sont pas bons, alors un peu des deux et hop, c’est le bonheur!

  15. J’aurais juste une question, j’aime à prêter et me faire prêter des livres, qu’en est il avec les liseuses? Peut on transférer un livre achetė?
    Merci d’avance

  16. ça te tue pas les épaules les sacs en bandoulière? j’ai acheter le slingshot de lowerpro en bandoulière et ben je peut pas j’ai tester chez moi avec tt mon barda et ça ma tuer les épaules direct.
    J’aime bien ton sac a tt cas il est super jolis dit donc.

    • Il faut faire attention au poids que tu mets dans le sac ! Sinon, faut passer au sac à dos, c’est vraiment l’idéal pour de longues balades. Je n’ai jamais testé le slingshot donc aucune idée de ce qu’on peut mettre dedans mais j’essaie de ne pas trop charger ces sacs en bandoulière (que je ne porte pas comme un sac à main mais comme un messenger bag si tu vois ce que je veux dire).

      • Oui je voie ce que tu veut dire.
        Je pense que c’est pas adapter pour moi les bandoulières ça me tire trop sur la nuque et les épaules.
        Alors qu’un sac a main normal porté sur une épaule ça tire mais je supporte beaucoup plus longtemps.

        Je retenterai le slingshot en balade plus courte voir si je le supporte ou si j’arrive a trouver un système pour qu’il me fasse moins mal.

        Pour le moment pour mes sortie photos je continue avec mon eastpack, pas très pratique pour sortir l’appareil mais je me débrouille.

        Un jour je finirai par trouver un sac qui me conviennes ^^ je désespère pas

        • Niveau sac à dos, je suis comme toi avec un sac pas du tout adapté. Alors pour que le matériel ne s’entrechoque pas trop, je garde les housses dans le sac ou je mets du papier bulle.. Pas extra donc ! Les sacs à dos photo sont à tester, il y en a qui ont des ouvertures rapides, je ne sais pas le sligshot en a une ? Ca a l’air intéressant en tout cas mais il faut essayer avec tout son matériel pour vraiment voir ce que ça donnera.

  17. J’ai un autre argument qui m’est très propre, c’est la soudaine accessibilité aux livres en français. Quand on a habite pas dans un pays francophone, trouver des livres en français est quasi impossible ou autrement les taxes et les marges les rendent horriblement cher… donc acheter mes livres électroniquement est une belle économie et même si je n’ai pas de liseuse dédiée (pas encore, j’utilises mon téléphone), je m’y suis bien mise…

    Et quand comme moi toujours vous déménager tous les trois ans pour changer de pays… ben on est content d’avoir un disque dur pour bibliothèque plutôt qu’un énorme nombre de carton de bouquin… Ils m’attendent encore dans mon garde meuble…

Répondre