Recette des madeleines à la vanille – Petits gâteaux

Il n’y a pas longtemps, je vous présentais le livre Petits Gâteaux de Frédéric Anton sur le blog. Comme je vous l’expliquais en fin d’article, j’ai testé une recette de ce livre sur les petits gâteaux. Et pour faire mon choix, je me suis tout simplement basée sur la couverture. Et oui, je ne suis pas allée chercher très loin… C’est donc la recette des madeleines à la vanille qui est passée au banc du test culinaire. Continuer la lecture de Recette des madeleines à la vanille – Petits gâteaux

Pancakes, la recette facile et rapide !

Je suis un vrai bec sucré, ça vous le savez déjà ! Que ce soit dans mes bentos ou pour n’importe quel repas, il me faut ma touche sucrée. C’est peut-être bête mais c’est comme ça ! Le petit-déjeuner et le goûter sont vraiment des moments que j’ai toujours adorés. J’ai sûrement gardé ce goût pour le sucré depuis l’enfance et je ne ferais pour rien au monde de régime sans sucre ou avec les pseudo-alternatives au sucre. Le sucre, c’est du sucre, point 😛 !

Continuer la lecture de Pancakes, la recette facile et rapide !

Pancakes simples et moelleux

Pancakes simples et moelleux

Ce week-end a été total pancakes avec 2 fournées ! Et oui, quand on aime, on ne compte pas ! Et puis, blague à part, ces pancakes ont été des bons petits cobayes pour le thème en hauteur du projet photo 52 !

Pancakes simples et moelleux

Pancakes simples et moelleux

Par 22 février 2011

Je vous propose une recette très simple et rapide de pancakes qui raviront vos papilles au gôuter, au petit-déjeuner ou même en dessert.

    Ingrédients

    Instructions

    Dans un saladier, mélanger tous les éléments solides, à savoir la farine, la levure, le sucre et le sel. Ajouter les oeufs et mélanger. Ajouter le beurre fondu et intégrer le lait en plusieurs fois pour éviter les grumeaux. Laisser reposer au minimum 30 minutes avant de faire cuire les pancakes dans une poêle, 1 minute de chaque côté à feu moyen.

    Print

    Pancakes simples et moelleux

    Prévoyez une grande quantité de pancakes parce que je peux vous assurer qu’ils vont vite partir !!!

    Pancakes simples et moelleux

    Voilà pourquoi la séance photo n’a pas pu s’éterniser 😉 (pris la main dans le sac !!!).

    Verrine mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone

    [puregallery]

    Voici la recette des verrines mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone que j’avais utilisées dans un précédent article pour illustrer les illuminations de Noël. On voit s’esquisser différentes textures dans la verrine, mais les bokeh de Noël ne permettent pas vraiment de savoir ce que renferme cette verrine !

    Je souhaitais reste dans l’esprit de la verrine crumble framboise mascarpone, mais la mousse au chocolat lui ajoute une nouvelle dimension encore plus gourmande ! Cette recette est dans le même esprit (de loin) de la recette de la verrine de crème brûlée, confit de fruits rouges, mousse au chocolat que l’on peut par exemple retrouver chez trinidad et qui est inspirée de la recette présente dans l’Encyclopédie du chocolat.

    Ce que j’aime particulièrement dans cette verrine, c’est la différence de textures et leur superposition. J’aime manger une mousse au chocolat, mais je préfère toujours l’accompagner de quelque chose de plus croquant. C’est donc la couche intermédiaire, composée assez simplement d’une purée de framboises saupoudrée d’une fine couche de crumble. On ne voit pas le crumble à première vue, et c’est qu’une fois goûtée que la texture croquante du crumble affole les papilles après une première couche onctueuse et légère de mousse au chocolat.

    Au fur et à mesure qu’on mange, le goût change. On peut se la jouer mélange en goûtant les 3 couches à la fois, ou on peut la jouer plus rigoureuse en mangeant chaque couche l’une après l’autre ! C’est assez marrant de voir  comment chaque personne mange différemment cette verrine.

    Verrine mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone

    Par 24 décembre 2010

      Ingrédients

      Instructions

      Mousse au chocolat

      Monter les blancs en neige et y incorporer le sucre tout en continuant de fouetter. Faire fondre le chocolat avec le beurre. Y ajouter la crème fraîche et les jaunes. Bien mélanger et incorporer ce mélange aux blancs en neige. Laisser au réfrigérateur pendant 2 heures.

      Pâte à crumble

      La procédure pour préparer la pâte à crumble est en images dans la recette Verrine crumble framboise mascarpone.

      Mélanger la farine avec la poudre d'amandes et les sucres dans un saladier. Y ajouter le beurre coupé en dés et émietter tout en mélanger jusqu'à obtenir une pâte en petits morceaux. Répartir la pâte dans un plat à gratin et faire cuire pendant 20 minutes à 180°C jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Ne pas oublier de remuer à mi-cuisson.

      Laisser refroidir et passer à la préparation de la crème mascarpone.

      Crème mascarpone

      La préparation de la crème mascarpone est en images dans la recette Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone et framboises.

      Fouetter le jaunes d'oeuf avec les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone petit à petit, le mélange devient crémeux. Faire de même avec la crème fraîche. Monter le blanc en neige avec une pincée de sel puis l'incorporer à la crème.

      Montage

      Dans une verrine, mettre d'abord une couche de crème mascarpone puis la recouvrir d'une couche de pâte à crumble émiettée. Recouvrir d'une couche de purée de framboises sucrée à 10 %. Recouvrir le tout par une généreuse couche de mousse au chocolat. Saupoudrer enfin de pâte à crumble. Laisser prendre au frais pendant au moins 30 minutes.

      Print

      La brioche façon l’Encyclopédie du Chocolat

      Mardi, de la brioche s’était installée dans mon bento. J’ai suivi la recette fournie dans l’encyclopédie du Chocolat de Valhorna. Alors pourquoi ? Comme je l’expliquais déjà dans mon article de mardi, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il y avait une recette de brioche dans cette encyclopédie du chocolat. Ce n’est pas une brioche au chocolat alors gros doute ! En plus, aucune photo de la brioche « finie » n’accompagnait la recette, ce qui m’a mis la puce à l’oreille. J’ai donc voulu tester cette recette et voir ce que cette brioche pouvait bien donner.

      brioche selon l'encyclopédie du chocolat valhorna

      Et comme nous sommes des voraces bons vivants, j’ai préparé cette brioche en double dose mais la recette donnée ici est l’originale, donc pour une dose ;). Au petit-déjeuner, cette brioche fait fureur, soit avec du nutella (pour monsieur), soit de la confiture de fraises, ou de myrtilles, ou de framboises, ou de figues de ma maman pour moi (grand scoop, je n’aime pas le nutella et j’assume !), mais je lui ajouterais bien quelques grains de sucre pour avoir une brioche au sucre !

      brioche selon l'encyclopédie du chocolat valhorna

      Passons aux choses sérieuses et donc à la recette de la brioche selon l’Encyclopédie du Chocolat.

      Brioche selon l’Encyclopédie du Chocolat de Valhorna

      Ingrédients

      • 250 g de farine
      • 25 g de sucre semoule
      • 6 g de levure fraîche
      • 2,5 cl de lait
      • 3 oeufs
      • 150 g de beurre
      • 5 g de sel
      • 1 oeuf pour la dorure

      Préparation

      Dans une casserole, faire tiédir le lait et la levure pour la délayer. Avec votre robot ou dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel, le lait et la levure, les 3 oeufs. Pétrir 15 minutes, jusuq’à ce que la pâte se décolle sans problème de la paroi. Ajouter progressivement les cubes de beurre et pétrir jusqu’à retrouver une pâte homogène.

      Couvrir le bol ou le saladier d’un torchon humide et laisser la pâte doubler de volume.

      Dégazer la pâte en lui faisant retrouver son volume initial et réservez une heure au réfrigérateur.

      Façonner votre brioche et la déposer sur une plaque de cuisson. Laisser à nouveau doubler de volume en couvrant d’un torchon humide.

      Appliquer l’oeuf sur la brioche au pinceau puis mettre au four à 180°C pendant 15 minutes environ.

      Dans mon cas, la cuisson n’était pas assez longue et j’ai dû rallonger le temps de cuisson pour mes brioches. Dans un autre livre de cuisine, il était marqué que la brioche est cuite lorsqu’elle sonne creux quand on tape dessus (avec délicatesse bien sûr). Cela aide un peu plus pour gérer le temps de cuisson. Pour ma deuxième fournée, j’ai fait d’autres photos de cette brioche au beurre.

      brioche selon l'encyclopédie du chocolat valhorna

      Sucres et sels parfumés au citron vert et clémentines

      Dans le dernier bento publié sur Bento Blog, j’avais utilisé des sucres parfumés maisons pour sucre ma compote de pommes.
      bento compote de pommes sucre parfumé

      J’avais promis de vous présenter un peu mieux ces sucres parfumés. A gauche, c’est un sucre parfumé aux zestes de clémentine. A droite, un sucre parfumé au citron vert.

      Cela fait un moment que je voulais tester ces sucres parfumés, j’ai vu plusieurs recettes sur internet et je me suis lancée avec des clémentines de Corse et des citrons verts non traités.

      râpe à zestes microplanePour préparer ces sucres, c’est très simple et rapide ! Il faut avoir des agrumes non traités, pour pouvoir extraire les zestes. Ma mère m’avait offert une râpe à zestes Microplane, qui ressemble plutôt à la râpe à bois que j’ai l’habitude d’utiliser mais qui fait vraiment du bon boulot !Il faut le dire, c’est la première fois que j’utilise une râpe pour zester des agrumes. Je suis d’ailleurs pas très zeste au départ, mais avec cet outil, je ne pouvais que tester ces recettes de sucres parfumés qui me tentaient depuis un moment.

      sucre parfumé au citron vert

      En 3 mouvements, une clémentine, un citron, un citron vert ou une orange est complètement zesté. L’odeur des agrumes qui se répand est alors vraiment agréable. Passons donc aux choses sérieuses avec les recettes du sucre parfumé.

      Sucre parfumé aux zestes de clémentines de Corse à ma façon

      Ingrédients

      • 200 g de sucre blanc
      • 100 g de sucre brun (on peut aussi remplacer les 2 sucres par 300 g de cassonade de sucre)
      • les zestes de 3 clémentines de Corse non traitées

      Préparation

      Zester les 3 clémentines. Les mélanger avec le sucre (blanc et brun ou cassonade). Sur une plaque allant au four, déposer le mélange en le répartissant uniformément. Mettre au four à 50°C pendant 30 minutes. Ce passage au four permet de sécher les zestes de clémentines (qui renferment un peu d’eau) et de faire ressortir tous les arômes contenus dans les zestes. Sortir la plaque du four et gratter le sucre. Vous pouvez conserver ce sucre presque indéfiniment dans le temps car il ne renferme aucune humidité (mais je doute qu’il fasse long feu !). Toute boite en verre qui se ferme de manière étanche (pot à confiture,…) convient.

      sucre parfumé aux zestes de clémentine de corse

      De la même manière, j’ai préparé le sucre au citron vert en remplaçant tout simplement les 3 clémentines par 2 citrons verts ! Les possibilités sont innombrables avec cette recette de base qui prend vraiment peu de temps. Ce qui me manque maintenant, ce sont les pots pour faire d’autres variétés de sucres !

      A savoir qu’avec cette recette de sucre parfumé qui est assez concentré en agrumes, vous pouvez l’utiliser un peu comme du sucre vanillé. Au moins, il y a moins de sucre parfumé à stocker, et on peut en utiliser moins dans les préparations de gâteaux, tartes, muffins…

      sucre parfumé au citron vert

      J’ai également testé le sel aux zestes de clémentines, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser dans un repas. La recette est la même, en remplaçant le sucre par du sel. Apparemment, il s’utilise habituellement avec les viandes blanches, poissons, légumes, pommes de terre. Dès que je teste, je vous en reparle ;).

      Clafoutis à l’ananas

      J’ai l’habitude de faire des clafoutis à l’abricot, à la pêche, mais cette fois j’ai eu envie de changer ! Et vu que j’avais des boîtes d’ananas au sirop, j’ai tenté le coup. Et comme d’habitude, je n’aime pas gaspiller alors j’ai utilisé le sirop des ananas. Ce clafoutis était très bon, moelleux et juteux, un vrai délice et il n’a pas fait long feu. Heureusement, il est tellement simple à réaliser qu’on peut en faire souvent !

      clafoutis ananas

      Clafoutis à l’ananas

      Ingrédients

      • 4 oeufs
      • 100 g de sucre
      • 100 g de farine
      • 30 cl de lait
      • 1 boîte d’ananas au sirop
      • 20 cl du sirop de la boîte d’ananas au sirop
      • 1 sachet de sucre vanillé
      • 1 c. à s d’huile de tournesol

      Préparation du clafoutis à l’ananas

      Préchauffer le four à 180°C. Tapisser le fond d’un moule à gâteau avec les ananas découpés en morceaux.

      Dans un saladier, blanchir les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter la farine puis incorporer le lait, le sirop des ananas et l’huile. Verser délicatement la pâte sur les ananas dans le moule à gâteau et enfourner pour environ 40 minutes. Le clafoutis doit être doré.

      clafoutis ananas

      Les shortbreads

      J’ai découvert les shortbreads, ces petits sablés d’origine écossaise, pour le bento anglais du Tour du monde en bento. Voici enfin la recette que j’ai utilisée, extraite du livre de Jamie Oliver « Cook with Jamie ». Je les ai beaucoup aimé et j’esère que ce sera également le cas pour vous !

      shortbreads Jamie Oliver

      Shortbreads façon Jamie Oliver

      Ingrédients

      • 250 g de beurre demi-sel ramolli
      • 125 g de sucre de canne
      • 250 g de farine
      • 125 g de semoule fine

      Préparation

      Préchauffer le four à 150°C. Travailler le beurre et le sucre ensemble au fouet pour obtenir un appareil crémeux puis ajouter la farine et la semoule. Mélanger légèrement à l’aide d’une cuillère en bois puis avec les mains pour avoir une pâte bien homogène.

      Etaler la pâte sur le plan de travail et découper des formes à l’aide d’emporte-pièces. Les déposer sur une plaque et enfourner pour 50 minutes à 150°C. Laisser refroidir sur une grille…

      shortbreads Jamie Oliver

      Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone framboisée

      Voici la recette dont je vous parlais aujourd’hui. L’idée de ce gâteau est partie d’un gâteau roulé que mon homme et moi avons voulu tester. Et puis finalement, la recette ne nous plaisant pas trop, nous avons finalement improvisé pour créer ce dessert très gourmand qu’est cette génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone framboisée !Un titre un peu long pour un dessert qui disparaîtra plus vite que le temps pour en parler ! Et comme nous sommes des scientifiques, nous avons ensuite optimisé la recette (qui est encore un peu à améliorer pour le côté pratique, vous allez comprendre pendant la recette).

      Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone et framboises

      Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone framboisée

      Par 20 avril 2010

        Ingrédients

        Instructions

        Préparation de la génoise

        Nous allons réaliser en fait deux génoises, qui serviront pour l'étage inférieur et l'étage supérieur du gâteau. Pour la réaliser, faire fondre le chocolat dans une casserole avec l'eau. Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'œufs avec le sucre. Une fois le chocolat fondu, y ajouter le mélange jaunes d'œufs/sucre. Battre les blancs en neige et les incorporer à la préparation chocolatée. Diviser le mélange en deux parts égales pour avoir les deux étages de génoise. Pour faire cuire une génoise, verser la préparation dans un moule dans lequel est disposé une feuille de papier sulfurisé. Mettre au four (préchauffé à 180°C) pendant 15 minutes environ (le temps de cuisson dépendra de l'épaisseur de la génoise). Démouler avec le papier sulfurisé la génoise et laisser refroidir. Réitérer l'opération pour la deuxième génoise. Pendant que les deux génoises refroidissent, on peut s'atteler à l'élaboration de la crème au mascarpone.

        Remarque : la génoise peut également être cuite en une pièce puis coupée en deux horizontalement. Dans notre cas, nous avons réalisé des génoises fines, c'est pourquoi nous avons préféré cuire les deux étages de génoise séparément.

        Crème au mascarpone

        Dans un saladier, fouetter les jaunes d'œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le mascarpone petit à petit jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajouter ensuite la crème liquide. A part, monter les blancs en neige puis les incorporer au reste. Vous obtiendrez une crème onctueuse (et déjà très bonne :P).

        Montage de la génoise

        Une fois les génoises refroidies, les décoller avec précaution du papier sulfurisé. Sur une des deux génoises, répartir à l'aide d'une Maryse la moitié de la crème de mascarpone. Tapisser ensuite de framboises, de préférence fraîches et non pas congelées. En effet, nous avons réalisé ce gâteau avec des framboises surgelées mais elles ont rendu de l'eau, ce qui est à éviter ici pour ne pas imbiber les génoises. Donc si vous avez le choix, n'hésitez pas à utiliser des fruits frais ! Ensuite, répartir le reste de crème de mascarpone sur les framboises en faisant attention à ne pas les écraser. Il faut également égaliser au maximum le niveau de la crème, sinon l'étage supérieur de génoise risque de glisser. Poser enfin la deuxième plaque de génoise sur le gâteau en faisant bien attention à ne pas la casser. Enfin, vous pouvez ajouter du sucre glace sur le dessus de la génoise pour le décor. Entreposer au réfrigérateur au moins 3 heures pour que le gâteau se tienne bien. Il sera très difficile d'attendre 3 heures mais il le faudra ! Bon appétit !

        Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone et framboises : la réalisation en images

        Print

        [puregallery exclude= »654″ order= »asc » orderby= »menu_order »]

        Aujourd’hui, pas de bento…

        … Vous y avez vraiment cru ? 😀 Ok, la blague était nulle…
        Je viens de découvrir un blog assez sympa et je voulais vraiment vous faire partager cette découverte. Pour ceux qui s’inquiètent encore, le bento arrivera dans la journée…
        Dans ces jours de concours de bento de printemps, les belles choses à manger m’attirent beaucoup ! Alors, voici la photo qui m’a permis de découvrir ce blog :

        Sushi cake
        Sushi cake

        Kesako me direz-vous ? Ben c’est tout simplement un gâteau… Ce que j’adore, c’est le travail (en pâte à sucre je suppose) pour créer tous ces sushi, le gingembre confit et la sauce soja sur ce gâteau. Franchement magnifique et je n’oserais vraiment pas couper ce gâteau (surtout que je suis un peu gauche dans ces moments-là…). Chaque vendredi, ce blog montre une photo tirée de Flickr de ce style.

        Si vous voulez le découvrir, suivez le lien vers Dessert-o-licious (le nom donne déjà l’eau à la bouche…).