Bento 169 : pizza jambon poivron

Hier, le site a été hors ligne pendant quelques instants. Cela était indépendant de ma volonté et je ne pouvais rien y faire. C’est un problème qui me conforte dans l’idée de changer quelques petites choses et je vous en reparlerai plus longuement le moment venu ! Je voulais simplement m’excuser auprès de ceux qui n’ont pas réussi à voir mon site hier soir.

Aujourd’hui, je n’ai pu m’empêcher de faire une pizza. Ou plutôt hier soir en rentrant du sport ! Cette semaine est assez éprouvante au travail, j’ai beaucoup de choses à faire avant de commencer officiellement ma thèse et je cours dans tous les sens. Courir pour l’administration, mais pas que. Alors, encore une fois, mon temps est assez compté en cuisine et c’est pour cela que j’avais peur de ne pas pouvoir faire mon bento pour le concours Passion bentô. Heureusement, c’est chose faite et j’en suis à la fois ravie et soulagée !

Malheureusement, ce sont mes bento habituels qui en pâtissent, comme celui d’aujourd’hui, exemple au hasard ! Alors, oui, retour de la pizza pour ce bento, mais une pizza jambon poivron pour changer un peu de l’habituelle jambon / champignons !

bento pizza

Calée par des morceaux de tomate cerises, du maïs et de la salade (accompagnée de sa sauce), la pizza me suffira amplement !

Pour le dessert, c’est le dernier morceau de gâteau au chocolat, bien moelleux avec une pomme en morceaux. Du simple et rapide, je vous avais prévenus !

bento pizza

J’ai reçu mes différentes commandes d’accessoires pour bento et je vous en parlerai sûrement ce week-end, quand j’aurai le temps de tester tout ça et de vous donner mes impressions 😉 ! Je devrais peut-être même faire plusieurs articles avec tout ce que j’ai reçu. D’ici là, je risque de faire encore des bento simples qui me nourrissent quand même très bien !

bento pizza

bento pizza

Bento 166 : 100% cake !

Ceux qui me suivent sur Facebook savent que l’enfant du voisin du dessus est en grande préparation de marathon. C’est pas avec lui qu’on fait la grasse mat, et on y a droit tous les week-ends depuis 3 semaines. On a beau se demander ce qui a changé : il a peut-être commencé à marcher il y a 1 mois (pas possible vu qu’il a bien 3 ans), on a changé de voisins (pas possible, on voit toujours la même poussette dans l’escalier). Bref, les méninges travaillent mais on restent incapables de trouver pourquoi il se met à courir maintenant et tous les matins…

Heureusement, on ne l’entend pas la semaine (ce qui est d’ailleurs bizarre…). J’ai quand même pu me reposer et on est reparti pour une semaine trépidante ! Le temps est au beau fixe, mais les températures baissent dramatiquement et j’ai l’impression d’avoir traversé l’automne en un temps éclair (une semaine). C’est vrai qu’avec un mois de septembre aussi clément au niveau des températures, le retour à la normale se révèle assez rude ! Veste et pulls sont de sortie et ne rentreront plus dans le placard.

Mais grâce au beau temps, on peut encore se permettre de manger un bento froid. Et hier, c’était une journée de cuisine qui s’est terminée sur la confection d’un cake salé et d’un cake sucré. Et j’en ai profité pour en mettre dans mon bento, tout simplement.

Pour le salé, un simple cake au jambon et aux olives sur un lit de salade verte. La sauce salade est bien évidemment dans la bouteille en forme de petit ourson.

bento 100% cake

Et pour le dessert, une pomme en tranches et un mini-cake au yaourt et citrons (jaune et vert). Le deuxième mini-cake, je le garde pour le goûter ;). Le mini-cake était vraiment moelleux, et le goût citronné donne la pêche pour le reste de la journée ! La recette dans un prochain billet bien évidemment.

bento 100% cake

J’adore pouvoir préparer mon bento aussi rapidement, et c’est vrai qu’avec les cakes, muffins et autres plats déjà prêts, ça va beaucoup plus vite !

Bento 131 : me revoilà et oisillon suicidaire inside

Il m’en aura fallu du temps, mais je suis enfin de retour après ce jeûne forcé dont je me serais bien passée. Cela reste toujours pour moi un comble d’être sensible du ventre alors que je suis très gourmande par nature. Et difficile à supporter ! Je crois que je préfèrerais avoir des migraines, des choses comme ça plutôt que des maux de ventre qui m’obligent à ne plus rien manger. C’est d’autant plus difficile que je ne vis pas seule, et que donc à côté de moi ça mange de la bonne nourriture sans aucune pitié ! Du bon chocolat, de la bonne viande, des salade rafraîchissantes… Et moi avec mon pauvre riz blanc et mes carottes cuites à l’eau… Même plus droit à ma dose de fruits quotidienne ! Quelle frustration énorme !

Bref, tout ça pour dire que je suis très très heureuse de pouvoir enfin remanger normalement ! Mes bons petits plats sains et équilibrés sont de retour, j’engloutis à nouveau les fruits et mon ventre ne bronche pas. Je peux donc enfin vous montrer de nouveau mes bentos quotidiens qui s’étaient limités à un étage de riz et de carottes cuites à l’eau (oui ça m’a marqué !).
On repart donc avec le bento rond, et une salade à l’intérieur. Une salade Caesar, avec ses morceaux de poulet grillés aux herbes de Provence, des tomates, de la mozzarella, du gruyère et de la salade bien évidemment. Les croûtons habituels pour les ajouter au dernier moment sont dans le compartiment supérieur avec la vinaigrette dans sa bouteille ourson. Pour le dessert, kiwi et pêche blanche !

Et c’est quoi cette histoire d’oisillon suicidaire ?

Oui, ce n’est pas un problème de titre, il y a bien un oisillon suicidaire dans cet article. Pour me faire pardonner de mon absence, je vais vous raconter une petite histoire qui se déroule chez nous. Il y a bientôt un mois, nous avons découvert plein de morceaux de mousse sur notre balcon. Non, c’est pas nous madame ! Un couple de merles a tranquillement fait son nid dans une sorte de petite niche dans laquelle est posé notre store… Et voilà des colocataires clandestins, qui n’ont rien demandé à personne et qui ne paient même pas un loyer ! Les bougres ! Alors maintenant, impossible de bouger le store sinon tout le nid part avec… Et comme on est pas des bêtes, on les a laissé là continuer leur vie en se disant que ce ne serait que temporaire, non ?

Mais ce n’était sans compter sur l’arrivée des oisillons ! Parce que, ce n’est pas nouveau, notre couple s’est bien évidemment reproduit (les oiseaux, pas nous, vous suivez toujours ?). Mais on avait pris l’habitude de ne pas faire attention (rasage de tête par l’oiseau si on s’approchait trop près du nid…), jusqu’à ce qu’une masse rose grise se crashe sur le balcon tout en rebondissant sur le rebord de la porte-fenêtre (j’ai assisté à toute la scène). Bien évidemment, je me suis retrouvée à scruter la masse pour être sûre que c’était bien ce que je pensais ! Et ben oui, un des oisillons n’avait pas trouvé mieux que de sortir du nid et de faire un roulé-boulé sur le balcon. Le papa, sur la rembarde, était aux aguets… Je cours voir mon homme : « Thomas, Thomas, y’a un oisillon qui s’est croûté sur le balcon ! ». Et lui de rétorquer « Arrête de raconter des conneries, je te crois pas ! » (je dis souvent des conneries, alors à force on ne me croit plus…). Après l’avoir convaincu (tant bien que mal) que je ne mentais, nous voici à la porte à regarder s’il respirait toujours. Oui, il respire ! Mais il faut le remettre dans son nid ! Et là, ingénieurs en devenir que nous sommes, nous avons confectionné un genre d’entonnoir fermé pour transporter l’oisillon sans le toucher. Après de multiples tentatives, le voici de nouveau dans son nid avec ses frères et soeurs. Ils sont 4 les bougres ! Voyez plutôt :

On dirait des punky avec leurs poils sur la tête (et nul part ailleurs…) et ils sont pour l’instant très moches. La photo a été prise sur le vif, rapidement et est donc un peu floue. Ah la la, quelle aventure ! Les parents sont revenus comme si de rien n’était, et la vie de nos colocs clandestins a repris son cours. Au passage, nous avons consolidé le nid qui se faisait la malle… On n’avait pas trop envie de voir un suicide collectif d’oisillons sur le balcon. Une fois ça va, pas deux ! Et je peux vous dire qu’ils sont toujours en forme, ça piaille dans tous les sens dès le petit matin, même plus besoin de réveil ¬_¬…
Si vous êtes arrivés jusqu’ici, je vous en félicite et vous souhaite bon appétit !

Bento #118 avec son beau furoshiki

Comme indiqué dans l’article de ce matin, j’ai utilisé le furoshiki offert par Ema pour mon bento du jour. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un furoshiki (j’aurais pu l’expliquer il y a un petit moment), c’est une pièce de tissu carrée qui permet de maintenir fermé votre bento. Si vous n’avez pas d’élastique avec votre bento, vous pouvez utiliser ce tissu pour fermer votre bento. En gros, il suffit d’avoir un torchon pour le faire mais ça le fait beaucoup plus quand on a un magnifique furoshiki !

Dans le bento du jour, une salade composée (salade, tomate, emmental et jambon cru) sur laquelle je rajoute au dernier moment la vinaigrette (bien évidemment) et les croûtons. Il me restait des dumplings du bento d’hier donc j’en ai remis dans celui-ci. Dans ce compartiment, il y a aussi un petit babelutte d’ema et une nectarine en morceaux saupoudrée de pâte à crumble (cuite bien sûr…).

Et voilà le bento dans son furoshiki. C’est pas beau ça 😉 ?

Bento #99 : non ce n’est pas encore le 100ème bento…

Après ce long week-end bien ensoleillé, c’est parti pour une semaine qui s’annonce plutôt maussade (il fait encre beau aujourd’hui mais ça devrait bientôt se gâter…).
Outre le bento du jour, j’ai quelques petites choses à rattraper qui, par grosse flemme du week-end, n’ont pas été publiées avant. Oui, j’avoue, c’est très mal mais bon, c’est pas la mort !

Bento du jour

Avec le temps qui se met au beau fixe, on a envie de pique-nique et de salades. Je commence doucement à m’y mettre (doucement hein !) et c’est vrai que ça fait du bien !

Dans le bento du jour, une petite portion de riz blanc, des moreaux de quiche et derrière 2 tomates cerises qui se cachent et de la salade verte. Dans le compartiment supérieur du bento, des litchis et des tranches d’ananas au sirop qui entourent un cup de crème au citron surmontée de pâte à crumble émiettée (reste de mon pseudo gâteau d’anniversaire dont je vous parlerai quand j’aurai les photos…).

Bento #99

Bento interview

Depuis plus d’une semaine, je mets à l’honneur sur mon blog un bento-blogueur. Ce concept a l’air de vous plaire, connaître un peu plus les blogueurs et savoir comment ils se sont mis aux bentos. Yuki, qui a d’ailleurs été la première interviewée, a trouvé la (mauvaise :P) idée de me retourner mon propre questionnaire ! Donc si vous voulez en savoir plus sur moi, il faut cliquer sur Yuki sur sa bulle : interview de ktycat. C’est d’ailleurs pour moi la première fois que je suis interviewée, mais ça fait franchement bizarre que les questions viennent de moi…

Revue de presse : on parle du bento !

C’est vraiment par hasard que j’ai trouvé un sujet sur le bento dans la presse. En fait, c’est sur le blog Du bruit dans la MAP que j’ai trouvé ça. Un tirage au sort a été mis en place la semaine dernière pour gagner un magazine culinaire ô délices (vous pouvez encore y participer en commentant son article du tirage au sort). Et si vous regardez bien la couverture, vous verrez dans le coin en bas à gauche un dossier sur les bentos ! Yep !

C’est donc grâce à ce tirage au sort (auquel je participe) que j’ai découvert qu’il y avait un dossier sur les bentos. J’ai eu la grande (in)délicatesse de demander à la blogueuse s’il était possible de scanner les quelques pages dédiées au bento (ben oui, je risque pas de gagner ce magazine alors…). Et losgatos me l’a gentiment scanné pour mon plus grand plaisir ! Je la remercie donc chaleureusement et je vous en fais donc profiter ici même (il vous suffit de cliquer sur les images pour qu’elles s’agrandissent).

bento o delices 1bento o delices 2

Et je vous invite bien évidemment à aller faire une petite visite sur Du bruit dans la Map, les recettes sont super et les photos bien alléchantes !

Tupperware ou bento ?

Je sais que beaucoup d’entre vous se posent la question : « Est-ce que le bento est fait pour moi ? » Je pense personnellement que le bento surpasse le (simple) tupperware par un véritable plongeon dans la culture du bento. Ce n’est pas juste mettre sa nourriture dans une boîte, c’est l’arranger et faire de l’esthétique avec du bon et de l’équilibré. Pour vous convaincre que le bento est complètement différent du tupperware, Larkéo du blog Le bento est dans le pré, nous a fait le test du tup vs bento avec un repas. Elle a donc tout simplement utilisé le même repas dans le tupperware et dans le bento. Alors, vous préférez quoi ?

Tupperware ou bento

Tupperware ou bento

Bento #73 en retard !

Et oui, comme je l’ai dit hier, j’ai vraiment beaucoup de travail… Je n’ai pas mangé mon bento à l’heure habituelle (beaucoup plus tard en fait !) et je n’ai pas eu le temps de préparer mon article avant maintenant. Donc je pense qu’il est mieux d’aller à l’essentiel (je vous promets des articles plus intéressants dans les jours qui viennent… Surtout ce week-end je pense :P).
Bento #73 en retard

Dans le bol du bento, une salade et des tomates.

Salade de tomates

Dans la petite boîte à droite, des lardons et des oignons dans de la crème (cette boîte est chauffée au micro-ondes et le contenu est ensuite mis dans la salade) pour faire une salade tomates, oignons et lardons crémeuse !

Lardons, oignons et crème pour le bento

En dessert dans le compartiment supérieur du bento rond, de la compote de pommes (et oui il y en a encore et encore !) et des framboises surgelées.

En bonus (pour me faire pardonner de mon retard…), pour ceux qui ont adorer mes oeufs de caille litchis, une petite photo supplémentaire du dessert du bento d’hier :

Dessert du bento #72

La question du jour : Est-ce que demain le bento rond sera encore utilisé ?! Réponse demain ;).

[ad#lien-articles]

Un nouveau bento rejoint ma petite famille ! Bento #67

Et oui, il y a quelques jours, j’ai reçu un colis tout droit venu du Japon. Ce n’est pas tous les jours que je trouve des colis dans ma boîte aux lettres et j’avoue que je deviens une petite fille devant ces cartons !

Un colis est arrivé !
Un colis est arrivé !

Dans ce colis, vous imaginez bien ce qu’on peut trouver ! Un bento bien évidemment… Ce sera le cinquième bento de ma famille, très différent de ce que j’ai toujours utilisé. Je l’ai acheté chez jbox et vous pouvez trouver ce bento lapin en suivant ce lien.

Le bento sorti du colis
Le bento sorti du colis

Pas de véritable nouveauté, c’est un bento qui existe depuis un petit moment dans les boutiques spécialisées… Mais j’avoue que j’ai craqué sur ce petit lapin sous la lune. N’est-il pas mignon ? En général, j’aime les bentos sobres, assez discrets, minimaliste. C’est pourquoi ce bento noir mais avec une touche minimaliste m’a toujours plu. Il suffisait d’attendre un peu avant de pouvoir se l’offrir ;).

Un lapin sous la lune
Un lapin sous la lune

En plus, la forme inhabituelle me permet de changer mes habitudes. Ce bento est en forme de bol, ce qui permet de faire plus facilement des salades (habituellement difficiles à manger dans un bento carré). Cela peut sembler être de l’ordre du détail, mais il est vrai que les salades prennent beaucoup de volume et on ressort souvent de table en ayant encore faim. J’ai donc aussi voulu acheter ce bento en prévision des salades d’été que je fais souvent (prévoyante la petite…).

100_1009
Bento lapin

Ce bento lapin se décompose en deux compartiment. Le compartiment du bas est un « simple » bol pour mettre votre salade. En réalité, il ressemble aux bols utilisés pour le chirashi (que l’on trouve dans tous les restaurants japonais, qui correspond à des tranches de sashimi posées sur un bol de riz vinaigré). Au-dessus du bol se superpose le deuxième compartiment, qui permet d’avoir soit son dessert, soit un autre type de nourriture. Ce compartiment est lui-même divisé en deux parties, ce qui est très pratique. Ensuite vient se poser le couvercle pour refermer le tout.

A savoir impérativement, c’est le fait que ce bento est loin d’être étanche vu qu’il n’est qu’une superposition de compartiment. Donc pas de soupe même si le bol est très tentant pour cette usage (il vaut d’ailleurs mieux utiliser un bento thermos pour les soupes)…

J’ai donc tout simplement baptisé ce bento avec une salade. Quelle originalité me direz-vous ! Dans le grand bol, de la salade, des tomates cerise, de la mozzarella, des croûtons et un poisson de sauce vinaigrette. Dans le compartiment du dessus, une salade de kiwis d’un côté et de la crème au citron de l’autre.

Bento #67
Bento #67

Le seul problème que m’a posé ce bento réside dans le volume alloué à la salade. Je m’explique… Quand vous préparez votre salade, il faut prévoir un espace minimum qui sera rempli par le compartiment supérieur (vous comprenez ?). En clair, ne jamais utiliser le volume du bento en entier ! J’ai un peu fait cette erreur et je me suis retrouvée à écraser (un peu) la salade pour que le compartiment du dessus trouve sa place. Un point délicat à ne pas négliger quand vous préparez votre bento !

Au niveau contenance, ce bento affiche un beau 600 ml ce qui correspond à un repas normal (éviter les jours de sport par exemple…). Le bol représente 350 ml et le compartiment du haut 250 ml.

Bento #61 : Mister Bento est de retour !

Et oui, ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé mon Mister Bento (un peu plus d’infos sur Mister Bento là). Mais vu que je n’ai pas eu un appétit d’ogre aujourd’hui donc je me suis contentée de 2 boîte et demi (je ne les ai pas complètement remplies…) :

Bento #61
Bento #61

En haut, reste de quiche faite la veille. Bien bonne d’ailleurs… A gauche, toujours ma compote de pommes surmontées de trois petites framboises et à droite, salade, morceaux de carottes, de mozzarella et olives (j’ai ensuite ajouté des croûtons de pain…) et ma petite sauce dans sa bouteille.

[ad#lien-articles]

Bento #56 avec des boulettes

Un bento qui reste toujours simple, qui ne paie pas de mine mais qui nourrit bien et aui reste bon évidemment !

Bento #56
Bento #56

Toujours du riz (très parfumé j’adore) surmonté de petites boulettes de viande aux oignons. En dessert, 2 oranges en salade avec des amandes effilées et un peu de sucre vanillé.

Recette rapide du jour : boulettes de viande
Recette rapide du jour : boulettes de viande

Recette rapide du jour : les boulettes de viande

Le nombre de boulettes que vous allez faire dépend bien évidemment de la grosseur que vous leur donnerez. Pour mes bentos, j’essaie toujours de faire des boulettes relativement petite pendant que Monsieur n’a aucun besoin de petites boulettes (discussion pendant la confection des boulettes : moi « fais-les plus petites sinon ça rentrera pas dans mon bento » et lui « ben ça rentrera très bien dans le mien »… C’est sûr qu’avec une large boîte d’un étage, Monsieur n’a pas les mêmes problèmes -_-‘).

Bref, pour faire nos boulettes, nous avons utilisé :

  • 500g de viande (qui représentent environ 4 repas, c’est du long terme…).
  • 1 oignon coupé en dés (même pas pleuré… vu que c’est pas moi qui l’ai épluché :D)
  • 2 oeufs
  • de la chapelure (environ 20g)
  • sel, poivre, herbes de provence, ail en semoule, bref toutes les épices qui vous donnent envie et que vous aimez !

On ne peut pas faire plus simple : on mélange tous les ingrédients dans un saldier jusqu’à obtenir une « pâte » assez homogène (plus de grains de chapelure ni d’oeuf visible) puis (instant le plus long), on fait les boulettes une à une et on les met sur une assiette. On cuit les boulettes et c’est fait.

Pour réutiliser vos boulettes et pour changer du riz, vous pouvez aussi les agrémenter de sauce tomate avec des spaghettis.

Dessert : salade d'oranges aux amandes effilées
Dessert : salade d'oranges aux amandes effilées

Bento #46

Aujourd’hui, un bento sans variation (fait très rapidement), mais quand même très bon :).

Bento #46
Bento #46

A gauche : une salade de riz au thon (avec tomates, concombre, herbes et vinaigrette) entourée de pain.

A droite : kiwis et banane écrasées (pas le temps de faire un smoothie digne de ce nom…).