Bento 158 : déclinaison d’accompagnements

Aujourd’hui, j’ai essayé de respecter une partie du concept originel du bento : la multitude d’accompagnements. C’est assez pratique lorsque le frigo est bourré de restes différents et qui, si possible, ne craignent pas d’être mélangés… J’ai encore un peu de gigot d’agneau, comme hier, et j’ai donc réutilisé cette viande pour ma portion de protéines. Pour l’accompagner, un peu de riz et de tortellini (pour les glucides) et des haricots verts à la sauce tomate (pour les légumes).

bento

En gardant toujours une place importante du dessert dans mes bentos, je perds peut-être au niveau des accompagnements mais le dessert est vraiment trop important pour moi. Il y a des gens qui peuvent manger seulement du salé à midi, mais je ne peux pas. Je suis du style à vouloir avoir un goût sucré pour l’après-midi… Et oui, il faut de tout ! Je sais qu’une solution serait d’avoir un bento à 3 étages comme le Bento Colors ou le Bento Colors Metallic par exemple, mais bon je résiste ;).

Et donc en dessert, comme hier : muffin aux pépites de chocolat et compote pomme-banane au gingembre. Toujours un vrai délice, je ne m’en lasse pas !

muffin aux pépites de chocolat et compote pomme banane gingembre

bento muffin aux pépites de chocolat et compote pomme banane gingembre

Comment faire sa pâte à pizza ?

Avant de commencer, mon article sur comment faire de la photographie culinaire la nuit est en ligne sur LunaCat Studio et pourrait vous intéresser !

Bref, parenthèse refermée. Chez nous, la pizza c’est notre repas fétiche quand on ne sait pas quoi faire. Mais on n’utilise pas des pizzas surgelées, sacrilège, mais on les fait nous-mêmes. En fait, on prépare nos pâtes à pizza à l’avance et on les congèle pour une utilisation future. Il nous suffit ensuite de toujours garder une pâte fraîche au réfrigérateur. Ainsi, dès que l’on veut faire une pizza, il n’y a qu’à étaler la pâte la garnir et hop au four 10 minutes et c’est prêt ! Ce n’est vraiment pas sorcier, je vous l’assure.

Pâte à pizza maison

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 20 cl d’eau tiède (à adapter selon la texture de la pâte)
  • 1 sachet de levure sèche ou 1/2 cube de levure fraîche de boulanger
  • 4 c. s. d’huile d’olive
  • 2 c. s. de sel
  • 1 c. c. de sucre

Précisions sur les ingrédients et le matériel

Habituellement, nous utilisons de la levure fraîche en cube. Il existe certains types de levures en cube qui peuvent être congelées, vous devriez donc pouvoir en trouver et la congeler. Nous l’utilisons surtout car elle est ici moins chère que la levure sèche (comparaison par rapport à la quantité de farine, c’est-à-dire qu’on compare le prix de 2 sachets de levure sèche avec le prix d’un cube de levure fraîche (pour 1 kg de farine)).
Pour préparer la levure sèche, il faut la laisser se réactiver environ 15 minutes dans un peu d’eau tiède (environ 4 c. s. d’eau) à couvert (dans un blo recouvert d’une assiette par exemple). Quand j’utilise la levure sèche, j’ajoute directement le sucre dans cette eau, ça l’aide à se réactiver (le sucre contient l’énergie nécessaire à la bonne reproduction de la levure). Elle devrait mousser et monter un peu.
Pour la levure fraîche, il suffit de la diluer dans un peu d’eau sans laisser reposer.

Pour le matériel, nous utilisons un robot ménager avec le pétrin sous forme de couteaux. Il est beaucoup plus pratique d’avoir un robot ménager du type KitchenAid ou Kenwood avec un bol et le pétrin qui malaxe au lieu de couper.
Si vous n’avez pas de robot, vous pouvez utiliser un saladier et pétrir vous-même la pâte (un peu plus fatigant).

Préparation

Dans le bol du robot, placer la farine, le sel et l’huile d’olive. Si vous utiliser la levure fraîche, vous devez ajouter le sucre à la farine (dans le cas de la levure sèche, vous l’aurez déjà mise dans le bol contenant la levure). Ajouter la levure du côté opposé au sel (la levure est tuée au contact du sel, on essaie donc de les mélanger au dernier moment). Mettez le robot en marche, ajouter l’eau petit à petit. La pâte contient assez d’eau lorsqu’elle se décolle de la paroi en une grosse boule. Il faut donc adapter la quantité d’eau en fonction de ce que vous voyez dans le bol. Une fois que la pâte se décolle en un morceau, ne plus ajouter d’eau et laisser pétrir quelques minutes.

Comment faire sa pizza soi-même

Déposer la pâte dans un saladier recouvert d’un torchon humide et laisser reposer au minimum 1 heure. A savoir que plus la pâte repose, mieux c’est. En général, j’essaie de la laisser reposer 3 heures. Réhumidifier le torchon si nécessaire pendant le temps de levée. La pâte aura au grand minimum doublé de volume.

Comment faire sa pizza soi-même

La pâte est prête ! Vous pouvez soit l’utiliser directement, soit la mettre au réfrigérateur pour une utilisation future, ou même au congélateur dans un sachet congélation. Attention, elle va sûrement continuer de lever ;).

Bento 130 et quelques nouvelles

Et oui, pas de nouveau bento depuis mon dernier article de mercredi dernier ! Ca fait assez long mais j’ai une très bonne excuse. Je suis tombée malade jeudi soir et impossible de manger quoi que ce soit jusqu’à samedi. Mon ventre a fait des siennes et je n’ai donc même pas travaillé vendredi (impossible de me lever du lit…).
Bref, je vais un peu mieux mais je ne mange pas encore normalement. C’est un comble pour moi qui suis une gourmande invétérée… Je suis sensible du ventre et en ce moment j’ai très faim (surtout que mon homme ne se prive pas pour manger des choses super bonnes à côté de moi… quelle injustice !). Bref, il faudra attendre demain ou mercredi pour le retour des bentos habituels. J’ai hâte, je vous dis même pas, mais il vaut mieux y aller mollo. Donc le bento du jour sera celui de jeudi que je n’ai pas pu poster avant !

Du côté salé, du poulet mariné au basilic, au citron, à l’huile d’olive et à l’ail avec des nouilles sautées avec le poulet à la fin de la cuisson. Quelques pâtes pour caler le compartiment. Du côté sucré, à fond dans le vert : kiwi et raisin.

J’ai vraiment adoré le poulet mariné au basilic, et je peux dire que je suis tout simplement devenue une fan des viandes marinées !

Malheureusement, pour l’instant je ne peux que regarder les photos de jolie nourriture, mon ventre ne peut pas encore le supporter (pff….).

Si vous souhaitez recevoir chez vous et tester gratuitement les nouveaux sachets de thé Twinings fresh pour le thé glacé (qui infusent dans l’eau froide, donc à tester d’urgence !), il faut simplement cliquer sur la troisième vidéo sur la barre de droite et ainsi accéder au site dédié pour recevoir vos échantillons. Bien sûr, étant en Suisse, je n’ai pas la possibilité d’en profiter, alors c’est pour vous !
A très vite j’espère !

Bento 128 : j’adoooore la tomate !

Je crois l’avoir déjà dit mais il faut savoir que j’aime énormément la tomate ! Pourquoi, je ne sais pas, mais j’adore en manger l’été, quand elles ont du goût. Et moi qui suis vraiment sucré, ça m’arrive même de manger une tomate pour le goûter… Comme quoi, il y a des produits comme la tomate que j’apprécie toujours, nature ou cuisinés.

Et en ce moment, je dois dire que je profite bien de la tomate. Entre les salades tomate-mozzarella, le velouté de tomates, les brochettes de boeuf et tomate, je m’en donne à coeur joie ! Pour aujourd’hui, je remets ça avec un petit plat improvisé avec ma tomate adorée dedans ! Des lardons revenus avec des oignons et des tomates dans l’huile d’olive. On installe les pâtes au fond du bento, on dépose délicatement la petite compotée de lardons-oignons-tomates, on ajoute quelques herbes de Provence, un peu de poivre et c’est tout ! Je peux vous dire que ça sentait extrêmement bon et qu’il n’y a pas besoin d’autre chose pour ouvrir l’appétit devant ce bento.

En dessert, une nectarine d’un côté et des morceaux de melon de l’autre. Comme quoi, même au travail on peut se faire plaisir et se croire pendant la pause déjeuner en vacances, avec un bon petit repas d’été. Pour le goûter, je vous proposerai tout à l’heure une petite recette bien rafraîchissante (et je crois qu’on en a bien besoin en ce moment ;)).

Bento #95 : retour des pâtes au chorizo

Pour tout vous dire, aujourd’hui je vieillis d’un an. Bref, c’est mon anniversaire et non pas celui de Bento Blog. Pour moi, c’est un jour totalement comme les autres (mis à part tous les mails automatiques qui vous souhaitent un joyeux anniversaire et dont on se passerait bien…), sauf que ça donne une super bonne excuse pour manger des bonnes pâtisseries le soir !

Pour l’instant, on n’est pas encore au goûter ni au repas du soir, donc on se cramponne au bento du jour ! Vu comme j’avais adoré ma petite impro des pâtes au chorizo d’un précédent bento, j’en ai refait pour ce bento.

Bento 95 : retour des pâtes au chorizo

Les pâtes prennent de la place, et j’ai donc utilisé la boîte aux lapins en prenant à part un peu de velouté aux tomates et poivron. Les croûtons pour le velouté sont dans le petit cup en silicone, à côté d’un muffin aux pépites de chocolat (ce n’est toujours pas une orange, Sarine…) et des grains de raisin. Un repas assez complet pour une journée pas encore très ensoleillée (en fait il faisait beau ce matin mais ça se couvre, grrr…).

Je souhaitais en profiter remercier les personnes qui m’envoient des gentils mails en disant qu’elles se mettent au bento grâce (à cause :P) de moi. Ces messages me vont droit au coeur et je tiens à les en remercier ! Donc n’hésitez pas à me contacter si l’envie du bento vous gagne et que vous avez besoin de conseils ou juste pour le dire ;). N’oubliez d’ailleurs pas qu’il y a une section dédiée aux nouveaux du bento et qu’elle vit grâce aux lecteurs !

Bonne fin de journée à tous !

Bento #89 : des pâtes au chorizo et des crêpes dans mon bento rond

Mon titre est très accrocheur vu le temps que l’on a depuis le début de la semaine. Je ne sais pas pour vous, mais ici la météo est un tout petit peu plus sympa. Plus de pluie diluvienne mais pas de soleil pour autant… Les températures sont toujours assez basses mais on y croit pour le week-end qui arrive. Ou pas…
Passé ce petit interlude météo, retour aux bentos qui se veulent bien nourrissants cette semaine. Besoin de calories et de bons plats pour avoir le ventre chaud et de l’énergie pour affronter le froid de l’hiver.

Bento du jour

Vous remarquerez que j’ai (enfin) délaissé mon bento noir Waon pour le bento rond avec le lapin et la lune.
Bento #89 : pâtes au chorizo

Dans le bol du bento, des pâtes au chorizo et au basilic de la veille. Un vrai délice, donc je valide et survalide mon improvisation culinaire du soir.

J’ai aussi mis dans le compartiment supérieur du bento des boulettes de porc pour accompagner les pâtes et avoir un peu de protéines ! A côté, le dessert, avec des crêpes au sucre et des tranches de kiwi.

Bento #89 : boulettes de porc, kiwi et crêpes au sucre

Bento #89 : boulettes de porc, kiwi et crêpes au sucre

Recette du jour : Les pâtes au chorizo et au basilic

Une recette très facile s’il vous reste des pâtes au frigo. Parce que oui, j’ai simplement utilisé des pâtes déjà cuites (notre stock pour la semaine).

Pour commencer, faites cuire des pâtes comme d’habitude (sauf si comme moi vous en avez dans le frigo). Dans une poêle, déposez un filet d’huile d’olive et y verser les pâtes. Ajouter du coulis de tomates à votre convenance (pour deux personnes j’ai mis environ 20 cl de coulis), des tranches de chorizo coupées en 4, du basilic ciselé, du sel, du poivre, de l’ail et un peu de ciboulette (facultatif). Laissez cuire quelques minutes à feu moyen (pour que le coulis réduise un peu et ne soit pas trop liquide). C’est tout !

Bento #89 : pâtes au chorizo et basilic

Bento #78, c’est de la tarte et déjà le 102ème article !

Hier, quand j’ai publié la recette de ma génoise au chocolat fourrée à la crème de mascarpone framboisée, j’ai découvert (mieux vaut tard que jamais me direz-vous) que j’en étais déjà au 101ème article. Quand j’ai créé mon blog l’année dernière, je ne pensais même pas arriver à écrire 100 articles ! Maintenant, il faut viser le bento #100 et faire en sorte qu’il ne soit pas trop moche. Et il faut également que je n’oublie pas que le 28 avril prochain, ça sera le premier anniversaire de Bento Blog ! Je pense que ça me fait trop de choses à retenir.

Bref, revenons aux bentos ! J’imagine que mon titre vous fait rêver… J’avais aussi en stock un titre du genre « on est pas toutes des tartes… » mais je me suis abstenue (tant mieux…). A gauche, des pâtes à la bolognaise surmontées de mozzarella. A droite, 2 petites parts de quiche aux lardons, bien juteuse comme je l’aime ! Et à côté de mon bento bleu Urara, de quoi étancher ma soif de sucré du jour : une tartelette au citron (avec ma crème au citron) surmontée de vermicelles de chocolat. Et pour caler la tartelette (bonne excuse non ?), 4 petits bonbons acidulés à la pêche (miam).

Bento #78 des tartes

Pour être franche, j’avais prévu de mettre une meringue au-dessus de la crème au citron, mais la flemme m’a gagnée avant même que je sorte les oeufs :P. Mais ce n’est pas pour autant que cette tartelette n’est pas bonne ! D’ailleurs, vous risquez d’en revoir dans les prochains bentos ;).

Bento #77 ou le retour du bento rond

Et oui je n’ai pas pu résisté longtemps au petit lapin qui me faisait les yeux doux sous sa lune :P. Soit dit en passant, il y avait un beau croissant de lune hier soir dans ciel… Parenthèse refermée !
Donc, dans mon bento rond préféré, des choses déjà connues ! Dans l’étage supérieur du bento, du houmous (qui a l’air d’en intéresser quelques-unes) et du gigot d’agneau en morceaux.
Dans le bol du bento, des pâtes et une sauce tomate. Mais quelle sauce tomate ?! Alors là, mission recyclage du week-end, je vous explique tout. Vous vous souvenez peut-être de la procédure de la recette du velouté de tomates et poivron ? Pour vous rafraîchir la mémoire, il fallait, avant de mixer le velouté, retirer une partie du jus de cuisson. Il se trouve que pour cette fois, je n’ai pas eu besoin de remettre ce jus de cuisson dans le velouté car la consistance était déjà onctueuse. Il fallait donc recycler ce petit verre de jus de velouté ! Ni une ni deux, je l’ai en fait fait réduire à petit feu, en ajoutant une cuillère à café de maïzena. J’ai donc pu concentrer tous les arômes du velouté dans une sauce qui m’a donc servi pour napper mes pâtes du jour ! Hé hé, y’en a là-dedans. Voilà pour la petite histoire du jour !

Bento #77 : retour du bento rond

Enfin, pour le dessert, rien de nouveau non plus : de la compote de pommes (et oui il m’en reste encore !) et des framboises surgelées.

Bento #77 : compote de pommes et framboises

Bento #71 et muffin aux pépites de chocolat

Aujourd’hui, il fait un temps gris… J’espère que le soleil sera plus tendre pour ce week-end ! Pour le dernier bento de la semaine, j’ai (encore) utilisé mon bento rond lapinou que j’affectionne particulièrement (même si j’ai du mal à ne pas trop le remplir !).

Dans le bol du bento, des pâtes avec de la viande hachée à la sauce tomate épicée avec des poivrons (bref un reste de la soirée fajitas de la veille !).

Bento #71
Bento #71

Dans le compartiment supérieur du bento, retour aux fruits comme pour le bento précédent. Besoin de vitamines pour le dernier jour de la semaine 😉 : kiwis, framboises et compote de pommes.

Bento #71 : dessert fruité
Bento #71 : dessert fruité

Et pour le goûter, un petit muffin aux pépites de chocolat s’est glissé dans mon sac à bento (et ce n’est pas pour me déplaire :D). Il a été confectionné avec la recette habituelle des muffins aux fruits rouges, mais (vous vous en doutez…) en remplaçant les fruits par des pépites de chocolat ! Toujours aussi bon. Sur ce, bon week-end à tous :).

Muffin aux pépites de chocolat
Muffin aux pépites de chocolat

[ad#lien-articles]

Aujourd’hui, pas de bento…

… Vous y avez vraiment cru ? 😀 Ok, la blague était nulle…
Je viens de découvrir un blog assez sympa et je voulais vraiment vous faire partager cette découverte. Pour ceux qui s’inquiètent encore, le bento arrivera dans la journée…
Dans ces jours de concours de bento de printemps, les belles choses à manger m’attirent beaucoup ! Alors, voici la photo qui m’a permis de découvrir ce blog :

Sushi cake
Sushi cake

Kesako me direz-vous ? Ben c’est tout simplement un gâteau… Ce que j’adore, c’est le travail (en pâte à sucre je suppose) pour créer tous ces sushi, le gingembre confit et la sauce soja sur ce gâteau. Franchement magnifique et je n’oserais vraiment pas couper ce gâteau (surtout que je suis un peu gauche dans ces moments-là…). Chaque vendredi, ce blog montre une photo tirée de Flickr de ce style.

Si vous voulez le découvrir, suivez le lien vers Dessert-o-licious (le nom donne déjà l’eau à la bouche…).