Bubble teas à Toronto

Oui, vous avez bien lu, bubble teaS et non pas un seul Bubble Tea :P. Je suis de retour de vacances et je peux enfin remonter dans mes archives pour vous parler de mes trouvailles au Canada. Je vous ai déjà montré la machine à pancakes que je regrette amèrement depuis mon retour ;).  Continuer la lecture de Bubble teas à Toronto

Verrine mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone

[puregallery]

Voici la recette des verrines mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone que j’avais utilisées dans un précédent article pour illustrer les illuminations de Noël. On voit s’esquisser différentes textures dans la verrine, mais les bokeh de Noël ne permettent pas vraiment de savoir ce que renferme cette verrine !

Je souhaitais reste dans l’esprit de la verrine crumble framboise mascarpone, mais la mousse au chocolat lui ajoute une nouvelle dimension encore plus gourmande ! Cette recette est dans le même esprit (de loin) de la recette de la verrine de crème brûlée, confit de fruits rouges, mousse au chocolat que l’on peut par exemple retrouver chez trinidad et qui est inspirée de la recette présente dans l’Encyclopédie du chocolat.

Ce que j’aime particulièrement dans cette verrine, c’est la différence de textures et leur superposition. J’aime manger une mousse au chocolat, mais je préfère toujours l’accompagner de quelque chose de plus croquant. C’est donc la couche intermédiaire, composée assez simplement d’une purée de framboises saupoudrée d’une fine couche de crumble. On ne voit pas le crumble à première vue, et c’est qu’une fois goûtée que la texture croquante du crumble affole les papilles après une première couche onctueuse et légère de mousse au chocolat.

Au fur et à mesure qu’on mange, le goût change. On peut se la jouer mélange en goûtant les 3 couches à la fois, ou on peut la jouer plus rigoureuse en mangeant chaque couche l’une après l’autre ! C’est assez marrant de voir  comment chaque personne mange différemment cette verrine.

Verrine mousse au chocolat, crumble framboise et crème mascarpone

Par 24 décembre 2010

    Ingrédients

    Instructions

    Mousse au chocolat

    Monter les blancs en neige et y incorporer le sucre tout en continuant de fouetter. Faire fondre le chocolat avec le beurre. Y ajouter la crème fraîche et les jaunes. Bien mélanger et incorporer ce mélange aux blancs en neige. Laisser au réfrigérateur pendant 2 heures.

    Pâte à crumble

    La procédure pour préparer la pâte à crumble est en images dans la recette Verrine crumble framboise mascarpone.

    Mélanger la farine avec la poudre d'amandes et les sucres dans un saladier. Y ajouter le beurre coupé en dés et émietter tout en mélanger jusqu'à obtenir une pâte en petits morceaux. Répartir la pâte dans un plat à gratin et faire cuire pendant 20 minutes à 180°C jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Ne pas oublier de remuer à mi-cuisson.

    Laisser refroidir et passer à la préparation de la crème mascarpone.

    Crème mascarpone

    La préparation de la crème mascarpone est en images dans la recette Génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone et framboises.

    Fouetter le jaunes d'oeuf avec les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone petit à petit, le mélange devient crémeux. Faire de même avec la crème fraîche. Monter le blanc en neige avec une pincée de sel puis l'incorporer à la crème.

    Montage

    Dans une verrine, mettre d'abord une couche de crème mascarpone puis la recouvrir d'une couche de pâte à crumble émiettée. Recouvrir d'une couche de purée de framboises sucrée à 10 %. Recouvrir le tout par une généreuse couche de mousse au chocolat. Saupoudrer enfin de pâte à crumble. Laisser prendre au frais pendant au moins 30 minutes.

    Print

    Mettez-vous en boîte : whoopies au chocolat dans mon bento

    J’ai enfin pu prendre le temps de réaliser une recette pour le concours de cuisine d’Angélique « Mettez-vous en boîte ».

    Le principe, mettre une recette dans une boîte. J’en avais déjà parlé ici et je me suis lancée en utilisant une de mes boîtes à bento que j’apprécie particulièrement.

    Je l’aime beaucoup parce qu’elle pourrait aussi servir de boîte à bijoux avec ce joli design fin et féminin. Ce sont ses couleurs dorée, rose et chocolat qui m’ont inspiré pour ma recette (vous comprendrez tout cela à la fin de cet article). Voici donc mes whoopies aux amandes, chocolat et fleur de sel dans mon bento.

    whoopies aux amandes, chocolat et fleur de sel dans mon bento

    Les whoopies sont LA nouvelle tendance venue des Etats-Unis. Ils sont censés détrôner le cupcake mais je pense que cupcake et whoopie peuvent très bien coexister et ravir tous les gourmands à la fois ! Les whoopies se rapprochent véritablement des macarons dans leur look mais gardent une texture différente du macaron. Personnellement, je ne suis pas fan des macarons (chacun ses goûts ;)) et je voulais donc absolument tester les whoopies. Je peux vous dire qu’ils sont approuvés et vont être testés à nouveau avec d’autres saveurs ! Mais commençons déjà avec ces whoopies au chocolat et fleur de sel !

    Whoopies aux amandes, chocolat et fleur de sel

    Ingrédients

    Ganache :

    • 200 g de chocolat noir
    • 10 cl de crème liquide
    • 1 pincée de fleur de sel

    Biscuits :

    • 120 g de beurre mou
    • 200 g de sucre en poudre
    • 250 g de farine
    • 100 g de poudre d’amandes
    • 2 oeufs
    • 1/2 c. à café de levure chimique
    • 30 g de cacao en poudre

    Préparation

    Ganache au chocolat et fleur de sel :

    Porter la crème à ébullition dans une casserole et la verser sur le chocolat et la fleur de sel. Mélanger jusqu’à obtenir une ganache lisse et onctueuse. Réserver au réfrigérateur.

    Biscuits :

    Mélanger le beurre et le sucre puis ajouter l’oeuf. Incorporer la farine et la levure, puis la poudre d’amandes. Séparer la pâte en deux et incorporer le cacao en poudre dans une moitié (pour avoir des biscuits chocolatés). Faire des petites boules de pâte et les aplatir sur une plaque. Mettre au four à 160°C pendant 10 minutes (voir selon la grosseur des biscuits). Les laisser refroidir sur une grille.

    Montage final :

    Mettre la ganache dans une douille. Déposer de la ganache sur un biscuit puis poser un autre biscuit pour refermer le whoopie.

    whoopies aux amandes, chocolat et fleur de sel

    whoopies aux amandes, chocolat et fleur de selVariante :

    J’ai également préparé une ganache à la crème mascarpone et framboise (ganache utilisée dans ma recette de génoise fourrée au mascarpone et framboises, en y ajoutant 50 g de framboises) , ainsi que des biscuits roses (en ajoutant une goutte de colorant rouge à la pâte). Et voilà le résultat :

    whoopies aux amandes, crème mascarpone et framboises

    Voilà donc toutes les couleurs de ma boîte à bento réunies grâce à ces whoopies : rose, doré et chocolat ! Ce que j’aime beaucoup dans les whoopies (et ce qui est aussi le cas pour les macarons), c’est la possibilité de moduler à l’infini les goûts et les couleurs. J’ai vraiment apprécié la différence de texture entre le biscuit et la ganache. Je vais sûrement réutiliser la recette de base avec d’autres de ganaches et tester toutes les combinaisons possibles !

    Lait frappé à la framboise

    Comme convenu dans l’article précédent, voici ma recette pour un goûter d’été rafraîchissant à souhait ! Un bon lait frappé à la framboise, que l’on pourrait également appeler milkshake glacé à la framboise. Parce que oui, il fait chaud, très chaud, donc il faut se réhydrater avec des boissons fraîches. Et celle-ci est franchement géniale.
    C’est en revenant ce week-end d’une ballade sous la chaleur que j’ai mis au point cette boisson qui a pu étancher ma soif tout en me rafraîchissant avec gourmandise. Comme quoi la chaleur a du bon ! Le lait frappé à la framboise est très rapide à réaliser… et à engloutir !

    Lait frappé à la framboise

    Ingrédients

    • 20 cl de lait
    • 100 g de framboises surgelées ou fraîches
    • 10 g de sucre (selon vos goûts)
    • de la glace pilée (facultatif si vous utilisez des framboises surgelées)

    Préparation
    Introduisez tous les ingrédients dans votre blender. Mixez. Plus vous mixez longtemps, plus de la mousse de lait se formera et plus le lait frappé sera crémeux. Rajoutez du sucre si nécessaire. Vous pouvez passer le lait au chinois si vous ne supportez pas les grains de framboises.

    Vous pouvez maintenant sirotez à la paille votre lait frappé à la framboise, de quoi vous rafraîchir efficacement avec ce temps caniculaire !

    Verrine crumble aux framboises et crème mascarpone

    Il faut le savoir, je suis une méga fan de framboises. Et une ultra fan de la crème au mascarpone. Il n’y a pas si longtemps, j’avais publié une recette de génoise fourrée à la crème mascarpone framboisée. Cette fois-ci, j’ai réutilisé mon duo gagnant, mais dans une verrine. Pour changer de la génoise et de son moelleux, je voulais quelque chose de croquant, croustillant, qui contrasterait avec la douceur et la légèreté de la crème au mascarpone. J’en suis venue à faire cette verrine crumble aux framboises et crème mascarpone.

    verrine crumble aux framboises et crème mascarpone

    C’était à l’occasion de mon anniversaire, et je peux vous dire que je n’ai pas regretté l’habituel gâteau d’anniversaire ! Ce crumble, un vrai délice en verrine. La recette est assez simple, je vous laisse la découvrir sans plus attendre.

    Verrine crumble aux framboises et crème mascarpone

    Ingrédients

    Pour la crème au mascarpone :

    • 20 g de sucre
    • 2 oeufs (blancs et jaunes séparés)
    • 10 cl de crème fraîche liquide
    • 250 g de mascarpone

    Pour la pâte à crumble :

    • 100 g de farine
    • 50 g de sucre blanc
    • 50 g de sucre roux ou brun
    • 120 g de beurre mou

    Et bien sûr des framboises, fraîches de préférence.

    Préparation

    La pâte à crumble :

    Dans un saladier, mélanger la farine avec les sucres.

    Ajouter le beurre mou et émietter jusqu’à obtenir des petits morceaux de pâte.

    Répartir les miettes de pâte dans un plat à gratin et faire dorer au four. Mélanger la pâte à mi-cuisson (environ 10 minutes)  pour qu’elle reste en miettes. Arrêter la cuisson lorsque les miettes de crumble sont bien dorées.

    Pendant le temps de la cuisson, vous pouvez vous atteler à la crème au mascarpone. Elle se prépare de la même manière que dans ma recette de génoise au chocolat fourrée à la crème mascarpone framboisée.

    Une fois la crème mascarpone montée et la pâte à crumble refroidie, on peut monter la verrine, ce qui est très simple. Il suffit d’alterner une couche de framboises, avec une couche de crumble et une couche de crème mascarpone. Selon la taille de vos verrines, vous pouvez réaliser 3 ou 2 étages de 3 couches. Je finis toujours par la couche de crème mascarpone, que je saupoudre de miettes de pâte à crumble. Et voilà une magnifique verrine crumble aux framboises et crème mascarpone !

    Remarque : si, comme moi, il vous reste de la pâte à crumble, vous pouvez vous en servir pour saupoudrer des salades de fruits (comme dans beaucoup de mes bentos) ou vos glaces et sorbets (vu les températures, je pense que c’est de saison !). Rien ne se perd, tout se recycle en cuisine :).

    Bento #101 : tarte flambée

    Ca me fait vraiment bizarre de mettre trois chiffres pour mes bentos. 100, 101… Il va falloir que je m’y habitue !

    A la maison, nous sommes des fans de pizza mais aussi de flammkeuch ! J’ai découvert ça chez mon frère, les tartes flambées, mais nous préférons les faire nous-mêmes. Rien de plus simple, vu qu’on utilise notre habituelle pâte à pizza, mais étalée plus finement. Des lardons, des oignons, de la crème fraîche assaisonnée et au four !
    Autant vous dire que les flammkeuchs ne font pas long feu !

    Bento 101

    A gauche, du poulet au curry, du riz surmonté d’une part de tarte flambée. A droite, encore un peu de cème au citron avec des framboises, et quelques tranches d’orange.

    Bento #91 : boulettes de porc teriyaki

    Après un week-end mitigé au niveau de la météo (mais très intéressant au niveau bento, je vous en dirai plus un peu plus tard), c’est reparti pour une semaine tronquée.

    Aujourd’hui, des petites brochettes de boulettes de porc sauce teriyaki se sont introduites dans mon bento noir, en compagnie d’un croque-monsieur en tranches. Une tomate cerise et un cup de carottes râpées et de maïs complète le côté salé de ce bento du lundi.
    Du côté du dessert, des fruits : poires en morceaux et framboises surgelées.

    Bento 91 : boulettes de porc teriyaki

    Comme je l’ai écris plus haut, le week-end a été très intéressant au niveau bento. Mon frère, après un séjour en Californie, m’a ramené ma commande de bentos et accessoires… Vous imaginez donc que j’ai beaucoup de choses à vous montrer ;). Mais il faudra attendre un peu, je n’ai pas encore pu tout prendre en photo ! Je vais essayer de faire ça rapidement pour tout vous montrer.

    En tout cas, vive les bentos des japantown de Californie qui proposent tellement de choix. Heureusement que je n’y étais pas sinon j’aurais sûrement tout dévalisé ! Vivement qu’on trouve ça en France, non ?

    Bento #88 : on est vraiment au printemps ?! et le test du raisin sans pépins

    C’est moi où il commence vraiment à cailler ? On nous fait un petit remake du film « le jour d’après » ou quoi ? Oui je sais, superbe la référence mais je l’ai vu au moins 3 fois en cours d’anglais donc il faut bien que cette « culture » me serve…
    Bref, voici un bento de printemps d’hiver bien sûr. Et oui, il faut s’adapter et revenir aux bases. Alors, quand on pense à l’hiver, on pense neige, ski, et raclette ! J’adore la raclette ! Rien de mieux qu’un temps pourri pour ressortir sa raclette pour le bento du jour, vous ne pensez pas ? Juste pour ça, ça ne me dérange pas de retourner en hiver…

    Pour le bento du jour, deux petites tranches de raclette suisse (pardi je ne suis pas en Suisse pour rien !) avec des tranches de chorizo, des petites tomates cerises, des boulettes de porc et bien sûr encore un peu de riz cantonais (je ne m’en lasse toujours pas ! cf bento 87 et bento 86).

    Bento #88 : raclette, chorizo et riz cantonais

    Du côté du dessert, de la bonne compote pomme-poire maison surmontée de quelques framboises surgelées, mais aussi du raisin sans pépins.

    Oui, vous avez bien lu, du raisin sans pépins en plein hiver printemps… Bon alors, j’avoue tout, c’est pas très local mais j’ai voulu tester. Ce raisin vient d’Inde et n’a pas de pépins. Celui-là sent l’OGM à plein nez mais je sais qu’il existe du raisin sans pépins qui est le fruit de croisements faits par l’INRA.  Je ne vais pas me lancer dans la polémique des OGM, ce n’est pas le but, mais je voulais vraiment tester et voir s’il y avait une différence avec le raisin habituel. Bien sûr, il n’y a pas de différence gustative, c’est juste qu’étant habituée à faire attention aux pépins, j’avais l’air un peu nunuche à la première bouchée pour laquelle j’ai eu le réflexe de faire attention aux pépins… On s’habitue et c’est vrai que c’est agréable de ne pas croquer dans les pépins.

    Je valide donc le raisin sans pépins mais je peux vous dire que je reste très très accrochée au bon raisin avec ses pépins :). Et vous, vous avez déjà testé du raisin sans pépins ?

    Bento #82 : en rouge et jaune

    Sur la blogosphère bento, on a récemment vu un bento en rouge et noir chez Loesha, un autre bento en rouge et blanc chez Cammie… J’ajoute donc ma petite contribution avec ce bento en rouge et jaune (en plus c’était même pas fait exprès !).

    Bento 82 : mister bento

    En ce jour ensoleillé, mon (énorme) Mister bento Zojirushi est de sortie. Dans le compartiment principal, des morceaux de pizza faite maison (comme toujours). C’est une pizza reine, donc jambon et champignons.

    Dans les autres compartiments, vous aurez reconnu le velouté de tomates et poivron (compartiment étanche fait pour les soupes) à déguster froid pour une sensation de fraîcheur, quelques bonbons à la pêche (à partager), et une orange et des framboises dans le dernier compartiment.

    Voilà, du rouge et du jaune, une journée ensoleillée avec des températures chaudes… On se croirait vraiment en été !

    Bento #79 : de l’espadon dans mon bento ?!

    Hier soir, mon homme et moi sommes allés remplir le frigo ! Et c’est avec surprise que nous sommes tombés sur des filets d’espadon en promotion. Pour tout vous expliquer, en Suisse (là où nous sommes actuellement), les produits possèdent une date limite de vente ainsi qu’une date limite de péremption. Lorsque la date limite de vente est atteinte, les supermarchés mettent ces produits en promo à -50%. Et je peux vous dire que ça peut s’avérer très intéressant pour le repas du soir ou du lendemain ! C’est comme ça que nous nous sommes décidés à tester l’espadon ! Nous l’avons cuisiné de deux manières : simplement saisi à la poêle (pour retrouver le goût réel de l’espadon) pour le bento d’aujourd’hui, mais aussi nappé de moutarde à l’ancienne avant de le saisir (mangé tout de suite après, pour le repas du soir).

    Bref, de l’espadon dans mon bento, c’est pas tous les jours qu’on voit ça ! Dans le compartiment de gauche de mon bento noir, l’espadon grillé à la poêle accompagné de riz thaï. A droite, pour le dessert, un kiwi en tranches et de la crème au citron recouverte de framboises (en purée…).

    Bento #79 : de l'espadon dans mon bento

    L’espadon

    L’espadon, « swordfish » en anglais, porte très bien son nom. Pour ceux qui ne connaissent pas ce poisson (on ne sait jamais…) voilà à quoi il ressemble :

    Espadon

    L’espadon nous a vraiment plu ! Au niveau de la texture, il ressemble un peu au thon, il se tient très bien en grosses tranches. Je n’ai pas pris en photo les tranches crues (ce que j’aurais dû faire) mais voici une photo (de flickr) qui montre bien la texture du filet d’espadon :

    Filet d'espadon cru

    Pour le goût, il m’a au départ un peu fait pensé au thon, tout en restant très délicat et fin. C’est donc un poisson vraiment très bon et nous avons tous les deux adoré. Autant vous dire que je me suis encore régalée à midi !

    Bento #79 : filet d'espadon cuit et riz

    [ad#lien-articles]