Photo For Life : épisode 3

Hier, c’était l’épisode 3 de Photo For Life sur Arte. Après le départ de Christian à la fin du deuxième épisode, on part cette fois-ci sur une séance de photographie de mode. Le défi sera cette fois de créer des photos pour la couverture du magazine d’Arte en Allemagne.  Entrent en scène Claire Isambert (rédactrice en chef du magazine Arte), le photographe de mode Peter Knapp (directeur artistique de Elle magazine entre 1960 et 1964) et Jean-Charles de Castelbajac qui livre mannequins et robes pour le shooting.

Pour voir ou revoir le troisième épisode de Photo For Life, c’est juste en-dessous comme d’habitude :

Après une brève introduction sur la photographie de mode par Oliviero Toscani qui met en avant qu’on est là dans un art monoculturel qui doit satisfaire un marché, on connaît alors le thème et le but du shooting. Créer une photographie de mode représentant LA parisienne. Petit tour de table pour voir quelles sont les premières idées sur ce défi quant à l’esprit de la parisienne : « femme qui marche vite en sachant qu’elle est observée », « élégance légère ».

On retrouve les désormais 5 photographes élèves au Trocadero. Les consignes sont simples : produire 2 photos en 40 minutes, une avec la mannequin tirée au sort et une autre photo avec la mannequin portant une robe-squelette. Et c’est parti pour le shooting !

On suit les différentes manières des photographes d’appréhender le défi. J’aurais aimé un peu plus d’interaction avec Toscani ou surtout Peter Knapp, que ces deux photographes expérimentés nous/leur APPRENNENT comment s’adapter à ce type de photographie, et non pas juste regarder ce que les élèves font. C’est peut-être ce point qui me êne dans cette émission : on nous vend cela comme une masterCLASS, mais on se rapproche trop du concours que d’un cours. A part le premier épisode où on a pu faire ressortir des points techniques, là on regarde Toscani juger les élèves sans aller plus loin. Et le pauvre Peter Knapp qui n’a presque pas son mot à dire pendant toute l’émission, j’aurais vraiment voulu l’entendre parler de son point de vue, de sa façon de photographier la mode, bref de montrer ce qu’il faut faire ! A moins que ces secrets de photographe doivent rester secrets ;).

Parenthèse refermée, ce qui ressort principalement et peut-être seulement de Toscani pendant cette émission est qu’il faut du mouvement, de l’énergie dans la prise de vue. Comme pour le photoreportage, on a trop souvent vu les photographes figer les modèles sans les laisser vivre. C’est un peu la même approche qu’ils ont dans cet épisode, mis à part Suchart qui fait beaucoup marcher son modèle.

Coline me fait toujours autant rire à prendre toutes les positions incongrues pendant le shooting et on a enfin pu voir le résultat de ses photos (carte mémoire qui marche, ouf !) et c’était super intéressant. Par contre, je sais pas comment elle fait pour photographier avec son béret sans le perdre :P ! Je n’étais pas totalement fan de sa photo de la robe-squelette (contrairement à son autre photo que je trouvais vraiment super réussie) mais elle était au-dessus des autres !

Niveau matériel photo, j’ai pu vite fait repérer que Mathieu avait chaussé le nouveau fisheye 8-15 mm de Canon pour faire sa photo de la mannequin avec la tour Eiffel derrière. Idée super originale, heureusement que la déformation du fisheye allait bien avec le thème de la Tour Eiffel.

Au débriefing, quelques petites phrases de Toscani :

Le photographe, c’est pas l’intention. C’est plus qu’une idée.

Mais bon quand on a l’intention, c’est déjà un début non ;) ? Mais je suis d’accord qu’il faut beaucoup travailler sur arriver à dépasser cette simple intention et la transformer en réalité photographique.

Une publicité pour un déodorant…

…Concernant la photo de la robe squelette par Caroline.

Toscani félicite tous ses élèves mais c’est Coline sort grande gagnante de cet épisode avec ses deux photos. Pour autant, une petite phrase de Claire Isambert en dit long sur l’avenir de la photo de Coline préférée pour faire la couverture :

Si je fais ça je choque…

Une petite pirouette en disant que c’est la directrice artistique qui choisira la photo au final et on en reste là.Pas très convaincant comme conclusion. JC de Castelbajac promet à Coline et Mathieu de les recontacter pour de possibles futurs shootings… La promesse sera-t-elle tenue ?

Ce soir, on va passer à la photographie de publicité (pas vraiment mon truc…) avec le titre scandalo-accrocheur  « Un artiste qui ne choque pas n’est pas un artiste ! ». On verra bien ce que ça donnera ;) ! Et vous, vous avez pensé quoi de cet épisode ?

Toute la série Photo For Life :

16 Responses to Photo For Life : épisode 3

  1. Pastelle

    Première réaction : moi qui considérais que la photo de mode était d’un ennui mortel (Quand je me suis inscrite à mon association photo, dans les centres d’intérêt photographique, j’ai coché toutes les cases sauf celle là), là j’ai réalisé qu’on contraire ça pouvait être super créatif.

    Seconde réaction : la robe squelette est vraiment hideuse ! :D

    Claire Isembert est une pile électrique, elle me stresse !

    Et puis Laurence qui envoie Peter Knapp chercher des collants, j’ai trouvé ça affreusement déplacé. Pour qui elle se prend celle là ? J’étais bien contente que ses photos soient bof.

    Dans l’ensemble je trouve que les jeunes photographes se considèrent déjà comme des stars et pas comme des élèves, et c’est ce qui me dérange le plus. Mais bon, d’un autre côté comme tu le soulignes c’est un genre de casting, et ils doivent se battre pour défendre leur bifteck. Et leur avenir.

    Le pire étant Christian. J’aurais bien pris sa place, moi !!! Pourquoi ils me l’ont pas proposé ? Snif.

    J’aurais trouvé sympa aussi que les deux photographes expérimentés réalisent aussi leurs photos. On aurait pu comparer. :)

    Voilà en gros et en vrac mes réflexions. Ce soir je suis de sortie, alors je compte sur toi pour voir l’émission à mon retour (Vers minuit). Merci d’avance ! ;)

    • ktycat

      Personnellement je trouve que la photographie de mode est super difficile pour faire quelque chose d’original. Je sais pas comment dire, j’ai toujours des clichés forts en tête dès qu’on parle de photographie de mode.
      De mon côté, c’est plutôt la photographie de publicité qui m’attire moins :/.
      J’adore tes réflexions et je les partage tout à fait, j’aurais aimé avoir des exemples de ce qu’auraient fait les deux profs !

  2. Seb F.

    Moi je suis extrêmement déçu : cahier des charges initial où TOUT le monde dit clairement qu’il faut que la Parisienne se reconnaisse SANS la Tour Eiffel ni l’Arc de Triomphe.
    Et au final (à part la dernière de Coline et la première de Suchard), toutes les photos que le « jury » a favorisé avait la tour eiffel dedans… :-( :-( :-(
    Très déplacée effectivement la miss avec Knapp, mais bon, ca devait être pour baisser la pression de son côté, je peux comprendre :wink:

    Par contre, il y a toujours autant de petites phrases et réflexions à noter de la part de Toscani :-D

    • ktycat

      T’as pas tort concernant le truc de la tour Eiffel ! Ils ont apprécié l’approche détournée de Paris avec Suchart mais sans plus finalement. Y’avait un vrai débat entre le truc cliché ou pas cliché de la Parisienne.
      T’as repéré d’autres phrases de Toscani ? Hésite pas si t’en as sous le coude, je les ajoute à l’article ;).

  3. paky

    et comme de par hasard, ce sont les deux français qui s’en sortent mieux avec la parisienne :D

    J’avoue que lorsque j’ai fait ma geek et que j’ai fait le tour de leurs site, blog, page respectives…, c’est Coline qui m’avait déjà beaucoup plu …
    j’aime le traitement de ses photos, que je convoite depuis un certain temps, à savoir un léger halo clair sur la photo, poudré juste ce qu’il faut
    un peu comme une photo de chat-mallow que j’avais beaucoup apprécié lors d’une récap’ : http://unchatmallow.wordpress.com/2011/03/26/projet-photo-1252-chaussures/ (bon ok maintenant avec le recul, je ne vois plus que le verni rouge qui flash -_-)

    c’est vrai qu’il y a peu d’apprentissage par les « enseignants » supposés, mais on se fait l’oeil sur ce qui leur plait ou non et pourquoi lors de la récap’ pour le choix (ou non) de la couverture

    je trouve quand même l’émission enrichissante et JC de Castelbajac est un personnage très attachant, il parait très accessible, en passant sur des blog de « modeuse » comme on dit, l’une d’elles l’a rencontré pour son blog et j’avais déjà trouvé sympa cette confrontation ! et c’est aussi vrai qu’il a inventé quelque chose dans la mode qui n’était pas vu avant enfin on s’éloigne de la photo lol

    merci pour ton article, je suis contente de le regarder tous les après’m grace à toi :D

    allé, je m’en vais traiter ma photo de la semaine !!!

    • ktycat

      Je vois que tu aimes les photos féminines et sensuelles en fait :). J’ai aussi beaucoup aimé le portfolio de Coline, on voit bien que c’est l’approche d’une fille. Concernant l’halo, si t’es sage, je pourrai essayer de faire un article là-dessus (et si j’ai le temps bien sûr, on sait bien que t’es sage :P).

      Ta réflexion sur l’apprentissage est totalement vraie et j’avais une approche assez scolaire peut-être. Il faut arriver à décortiquer le pourquoi du comment ils aiment/n’aiment pas les photos et c’est vrai que ça aide au niveau de notre esprit critique !

      J’ai pas trop parlé de JC de Castelbajac mais comme tu le dis, je l’ai trouvé super agréable et ouvert concernant les photos. Il se faisait toujours défenseur des photographes avec la Tour Eiffel végétal ou autre :P ! Super agréable à l’écran, ça y’a pas à dire !

      Merci à toi de passer par là et d’enrichir mes réflexions :D !

      • paky

        oh oui oh oui un article sur les halo lol

  4. Le Journal de Chrys

    Je suis les épisodes avec attention. C’est intéressant!!!

    Dans l’ensemble, je trouve que les épisodes vont un peu vite sur les « critiques » (positives ou négatives) des photos (mais il faut certainement capter le spectateur).

    Je me demande s’ils n’auraient pas dû envoyer les participants faire leur photo de la parisienne ailleurs qu’à proximité de la Tour Eiffel. La tentation de l’insérer dans l’image était quand même forte!

    • paky

      ben ça c’est sûr ! quand j’ai entendu que c’était au Trocadéro, je me suis dit « mais je croyais qu’il ne devait pas y avoir la tour Eiffel… »

    • ktycat

      Je pense que c’est totalement fait exprès de rapidement critiquer, positivement ou négativement les photos, à la manière d’un concours et non pas d’un cours.

      Et aller au Trocadéro, c’était un signal comme quoi il fallait inclure la Tour Eiffel, quoi qu’ils aient pu dire avant…

  5. Karine

    Il y a juste moi, mais il me semble qu’ils n’ont pas du tout parlé ni montré la photo de Sima avec la robe-squelette.

    • ktycat

      T’as tout à fait raison ! L’oeil du détective, ça m’était complètement passé au-dessus de la tête !

  6. Fanny

    Ok avec vos réflexions, srtt sur le fait que ça manque un peu d’info technique, mais je me régale à voir des photographes ds leur contexte et a me demander ce que je ferai à leur place… lol!
    je n’aime pas la photo avec la tour effeil entre les jambes, j’y vois un coté porno qui me déplait ! (désolé!!!), par contre super fan de la photo de coline devant le théatre !
    dommage qu’il n’y ait que 5 épisodes et merci kty de ns les faire partager ici.
    (ps : 3semaines que je n’ai pas touché mon appareil, je suis en manque mais trop de boulot professionnel et à la maison, suis HS… durdur ! lol)

    • ktycat

      Fanny je t’adore !!! Je pensais la même chose concernant la photo de Mathieu avec la Tour Eiffel mais j’avais l’impression d’avoir l’esprit mal tourné :P ! Au moins je me sens moins seule maintenant hi hi ^^ !
      Courage pour ton boulot, j’imagine que ça doit être le rush de fin d’année !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>