Après le triangle d’exposition qui est très important pour comprendre les paramètres techniques de son appareil photo et les réglages à faire selon les situations. Nous avons exploré l’ouverture de la lentille, le temps d’exposition, l’ISO mais aussi le réglage de la balance des blancs. Si vous maîtrisez et avez bien intégré ces différentes notions, vous avez compris l’essentiel de la technique photo (et oui quand même !).

Dans cet article, nous allons nous intéresser à la composition de la photo. On passe donc à un côté toujours aussi technique mais du côté artistique de la photographie, et de l’art en général.

Il existe beaucoup de règle en composition mais on va commencer doucement avec la plus célèbre et la plus facile à mettre en place : la Règle des tiers.

Qu’est-ce que la règle des Tiers ?

Comme son nom l’indique, nous allons utiliser des tiers. En fait, il faut diviser votre photo en 3 tiers, que ce soit en hauteur et en largeur. On arrive alors avec 9 rectangles de même taille.

Regle des tiers

En plus de ces 9 rectangles, il faut prendre en compte les intersections des lignes, qui vont définir ce qu’on appelle les « points forts » de la règle des tiers. Tout objet ou élément placé le long de ces lignes ou sur ces points forts auront plus d’impact sur le rendu de la photo.

 

La règle des tiers en pratique

C’est avec des exemples que vous allez facilement comprendre le principe et la puissance de cette règle des tiers.

Pour les portraits

Pour un portrait par exemple, les débutants ont trop souvent tendance à placer le sujet au centre de la photo. Le portrait en ressort quelconque et plat.

Avec la règle des tiers, on va chercher à « décentrer » le sujet et on peut essayer de le placer sur une ligne forte.

Regle des tiers photographie

Lorsqu’on fait un portrait, on essaie, quand c’est possible, de placer l’oeil proche d’un point fort ou, au mieux, sur le point fort, cela rajoute encore du dynamisme à l’image.

Regle des tiers photographie

D’autre part, on peut jouer avec ces lignes de tiers pour délimiter des zones. Un élément peut remplir 2/3 de l’image, ou un tiers. Cela permet d’éviter d’utiliser la moitié du cadre, ce qui renvoit à une image fade, comme pour un portrait centré.

Ci-dessus, la marmotte représente en gros 2/3 de la largeur de l’image. Ci-dessous, ce sont les pétales nets, les éléments principaux de ma photo, qui délimitent plus ou moins 2/3 de la largeur également.

Regle des tiers photographie

Pour les paysages

La même règle des tiers s’applique lorsque l’on photographie un paysage. Le piège habituel est de placer l’horizon sur la ligne centrale de la photo. Comme pour le portrait, cela rend la photo fade. Il faut là aussi essayer de jouer sur les lignes des tiers comme support pour l’horizon.

Regle des tiers photographie

Sur cette photo, l’horizon est placé sur la ligne du bas et délimite bien les deux zones principales. Pour aller plus loin dans l’analyse, on voit qu’il y a en fait trois zones : au premier plan en bas, les rochers et l’eau, deuxième plan au milieu, les montagnes et les nuages, arrière-plan en haut enfin avec la lune et le ciel bleu dégagé.

Regle des tiers photographie

On retrouve la même délimitation des trois zones sur cette photo avec une attention plus particulière sur le bateau. J’ai placé tant bien que mal son mât sur la ligne forte de droite, tout en plaçant la ligne du bas juste au-dessus du bateau. On aurait pu placer cette ligne du bas sur l’horizon, mais j’ai préféré mettre en valeur les montagnes en leur laissant le tiers du milieu.

Vous voyez donc que la règle des Tiers est une règle générale de composition qui peut vous aider pour tous vos clichés si vous la gardez bien en tête. Pour autant, elle n’est pas à utiliser comme un cadre rigide et son utilisation dépendra toujours de l’élément de votre photo que vous voulez mettre en valeur.

 

La règle des Tiers pendant la prise de vue

Mais pour s’habituer à utiliser cette règle des tiers, il faut pratiquer. Et ça se fait pendant la prise de vue quand vous choisissez votre cadrage. Il faut donc garder à l’esprit ce quadrillage avec ses lignes de tiers et les points forts aux interceptions.

Comment ? Soit mentalement, soit en s’aidant d’une grille qui peut être mise en place sur votre écran LCD (regardez sur votre manuel si cette fonction est possible sur votre appareil photo) ou, pour les réflex, en s’aidant des points d’autofocus. C’est ce que je fais personnellement pour repérer à peu près les tiers.

 

La règle des tiers, une règle à transgresser

Bien évidemment, comme toute règle, la règle des Tiers peut et doit être transgresser dans certains cas. Habituellement, on n’utilisera pas la règle des tiers lorsque l’on veut mettre en avant la symétrie d’un élément. Pour les paysages, on placera l’horizon au milieu pour mettre en valeur le ciel et ses reflets dans l’eau (si on photographie la mer ou un lac).

Sur la photo ci-dessous, j’ai placé le nénuphar au milieu des deux lignes verticales, car je ne souhaitais pas avoir un effet de dynamisme mais plutôt mettre en avant la simplicité et la sérénité de cet environnement. J’aurais pu, en respectant la règle des tiers, placer le sujet sur le point fort en bas à gauche ou à droite.

La règle des Tiers

A vous maintenant d’utiliser cette règle et de la transgresser quand c’est nécessaire !

57 COMMENTAIRES

  1. Article très complet, comme d’habitude. En prime nous avons le droit a de jolies photos. Je comprends mieux cette fonction sur mon appareil. Je l’utiliserai plus souvent comme ça. Par contre, il y a une seconde « grille » sur mon appareil. Qui représente un point « fuyant » pour justement avoir le sujet au centre de l’image. Si je suis ton raisonnement, alors cette grille ne me servira pas beaucoup si je veux avoir un certain dynamisme dans ma photo, non? sauf si je photographie quelque chose de parfaitement symétrique. Je me trompe ?

    • Les points d’autofocus ne sont pas faits pour la règle des tiers, mais je trouve qu’on peut essayer de les utiliser comme des repères lorsqu’on a pas la chance d’avoir une vraie grille des tiers sur l’écran (ce qui est bien évidemment le cas de mon appareil photo).
      Sur ton appareil, je crois que tu as 2 possibilités : soit la grille en tiers, soit celles avec les diagonales et tout (ce qui doit être appelé point fuyant).

  2. J’oublie assez souvent cette règle (et j’ai une facheuse tendance à mettre l’horizon au milieu (mais sinon je prend pas la photo droite :D) … Il faut absolument que je m’améliore en technique !!
    (Ps : Je pense avoir une photo pour le nouveau thème, mais je ne me rappelle plus comment on « participe »… :s)

    • Oui, le problème de la photo bien horizontale est un problème assez commun !
      Pour participer au projet photo 52, il te suffit de faire un article sur ta photo de la semaine sur ton blog avec un lien vers l’article du thème de la semaine et de me le dire (soit dans un commentaire, soit par mail) pour que je puisse ajouter ta photo au récap :).

  3. Même en y faisant attention, je m’aperçois que mes photos finissent souvent centrées. Mais à force de concentration je vais bien finir par y arriver ! C’est vrai que la grille sur l’écran aide.
    Là où j’ai le plus de mal c’est quand je fais des photos avec une faible profondeur de champ et que je dois verrouiller la mise au point puis tourner l’appareil pour cadrer en évitant de trop modifier la distance, j’en ai beaucoup de floues au mauvais endroit…

    • C’est ce qu’on appelle la « recomposition ». On doit souvent faire ça si on veut suivre cette règle, parce que la mise au point se fait souvent au centre, et il faut ensuite recomposer pour avoir le cadrage que l’on veut. Il faut de l’entraînement mais ça en vaut la peine :).

  4. ben sans vouloir c’est ce que j’ai essayé d’appliquer (comme j’ai pu) vu que tu m’en avais fait la remarque sur les photos du thème Esprit!!!
    j’espère ne pas mettre trop planter!!!
    Tu me diras hein 🙂
    tes photos sont supers belles en plus de nous apprendre pleins de choses super intéressantes!!!

  5. Encore un très bon article technique, merci à toi. C’est clair, simple et précis.
    Et maintenant il n’y a plus qu’à réflechir au sujet de la prochaine photo avec une question existentielle : je transgresse ou pas ???
    A suivre cette semaine !!

  6. Quel bonheur d’avoir decouvert ton blog,tes explications sont très claires,très interessantes et tes photos superbes.
    Merci pour tout ça!

  7. encore et toujours un article très bien rédigé! 🙂 je rajouterai peut-être quelque chose… je pense que la plupart des personnes le sauront déjà mais si jamais des débutants passent par là. En prenant l’exemple de la photo avec le bateau: si on veut que le bateau soit net quand on applique la règle des tiers, il faut penser à faire la mise au point sur le bateau puis ce n’est qu’à la mi-course qu’on déplacera l’appareil pour cadrer la photo comme on le souhaite.
    M’enfin je pense que la plupart l’ont assimilé… 🙂

  8. Mon plus grand plaisir en photo est de transgresser ! la règle des tiers donne de l’académisme et de la raideur, je trouve ces photos belles et lisses mais totalement ennuyeuses (avis tout personnel)

    • Je ne suis pas forcément d’accord avec toi. Je trouve plutôt que la règle des tiers est très importante, que ce soit pour l’apprentissage de la technique photo que pour s’habituer à prendre en compte la composition. Bien sûr, elle n’est pas à utiliser tout le temps et il est normal de la transgresser dans certaines situations qui y trouvent leur sens. Mais pour transgresser une règle intelligemment, il faut apprendre cette règle et savoir la maîtriser pour en tirer le meilleur !

  9. je t’avoue que quand j’ai lu le theme sur l’autre article, je me suis dis « ohlala ca devient ardu » mais apres avoir lu ta fiche technique, ca me semble a ma portée ^^
    surtout que jai pu décrouvrir la fonction tiers sur mon appareil qui me permet d’avoir la grille sur l’écran:
    alors merci pour ces explications simples et claires :o)
    en avant pour la 10eme semaine!

      • Oui ben ne nous emballons pas hein lol
        mais oui, j’ai un canon, et il y a une option cadrillage tiers 😉
        mais ce qui est drole, c’est que je l’ai toujours vu, mais je me suis toujours dis « mais a quoi ca sert ces carrés ??? »
        tout vient a point à qui sait attendre, et a Ktycat qui nous explique!

  10. Alors là, j’ai tout compris (enfin, je crois…) et ça me rappelle ce que tu m’avais dit sur ma photo du thème « courbe ». Conclusion : y’a plus qu’à mettre en application d’autant que mon APN me propose bien cette fameuse grille.

  11. GENIAL !!

    je découvre ton blog cette semaine
    tes articles techniques m’ont appris pleins de choses, surtout que j’ai un nouvel appareil (bridge) et que je cherche à apprendre et m’améliorer ! je suis ravie parce que tes explications sont claires

    je ne sais pas si je vais participer au projet 52 de cette semaine, je me tâte
    ce qui est sur c’est que je vais shooter des tiers lol, mais vais-je publier ? suspens … tout dépend de ma satisfaction perso de ce que j’aurais fais

    dans tout les cas, merci à toi, et aussi aux personnes qui commentent en apportant parfois des petites astuces que les débutantes comme moi ne connaissent pas

    🙂

  12. oula ca me rappelle des souvenirs de cours d’histoire de l’art ^^ dans lequel s’ajoutait a la règle des tiers les points de fuite et perspective a la con ><

  13. merci pour ce billet technique sur la règle des tiers dont je ne me suis jamais préoccupée jusqu’à présent (enfin jusqu’à la découverte du sujet de cette semaine ) ! et grâce à toi je viens de découvrir que mon 500d possède cette fameuse grille ! … à ma décharge , je n’utilise jamais l’écran pour faire mes photos , je fais tout avec le viseur , je préfère… je me coucherai moins bête ce soir , et j’aurai découvert une nouvelle fonction sur mon apn ! merci ktycat !

    • Oui, c’est mieux d’utiliser le viseur plutôt que l’écran (c’est un réflex après tout) mais ça peut être pratique quand tu fais des photos de paysage sur trépied. Tu peux alors utiliser l’écran avec la grille :).

      • j’utilise les deux…l’écran et viseur…parfois l’écran est utile et puis quand il y a trop de soleil il faut l’oublier très vite :p j’utilise l’écran pour des prise de vues large parce que sinon je n’y vois pas bien (les lunettes pour le viseur pas pratique!)

        • Oui, c’est sûr que quand il y a du soleil, l’écran c’est impossible. Pour les lunettes, tu peux souvent les enlever en utilisant le réglage de dioptrie juste à côté du capteur pour restituer ton défaut de vision.

          • je regarderais ce soir mais crois pas l’avoir sur mon bridge… mais ca risque d’être dur de corriger mon défaut de vision qui est double… hypermétrope/astigmate pas facile a corriger ><

      • ben j’ai jamais fait de photos de paysage sur trépied je fais tout à » main levée » ! j’ai un trépied depuis noel , et pour le moment , je l’ai très peu utilisé ! je testerai à l’occas.

  14. Il est vraiment bien ton blog ! Je me ballade dedans comme un môme depuis une demi-heure 😉 Et hop, je t’ajoute sur ma blogroll à l’instant, parce que j’aime vraiment bien !
    Quand à la règle des trois tiers, je suis d’accord avec toi: il faut bien la connaitre et la transgresser ! C’est là que les photos sont les plus « instinctivement » belles…

    • Merci, ça me fait super plaisir de voir que ça te plaît :). Je sais que beaucoup de gens n’aiment pas cette règle, qu’elle semble trop stricte et qu’elle n’est pas bonne dans toutes les situations et c’est vrai ! Par contre, je trouve qu’il est indispensable de la connaître, de bien comprendre son intérêt pour ajouter du dynamise à certaines photos et d’ensuite la transgresser. Mais au moins, on la connaît et c’est en connaissance de cause qu’on la transgressera le plus efficacement !

Répondre