Dompter son appareil photo, ça prend du temps !

Dompter son appareil photo, ça prend du temps !

Canon EOS 400D

Et je suis en plein dedans. Comme vous le savez, j’ai maintenant un nouvel appareil photo (apporté par transport maternel le jour de la fête des mères, un comble ;)). Cela faisait déjà une semaine que je lisais et relisais le manuel de 200 pages sur internet. Tout était compris, pas de problème. Maintenant, il faut passer à la pratique et je n’ai pas beaucoup de temps pour m’acclimater au nouveau bijou. Je vous en avais déjà parlé mais il y a la demi-finale du championnat Élite (D1) de football américain dimanche prochain. Il ne me reste donc que quelques jours pour être à l’aise avec « la bête ».

Le manuel est ton ami !

On en revient donc au questionnaire que je vous avais concocté il y a quelques jours. Je peux vous dire qu’à l’heure actuelle, je suis incapable de répondre à certaines questions sans avoir l’appareil dans les mains. Les boutons à utiliser sont disposés de manière différente, il faut donc que je réapprenne tout à partir de zéro (ou presque). Et ça me fait bizarre ! La lecture du manuel m’a quand même bien aidée pour savoir quoi chercher et où mais c’est encore frustrant de chercher tel ou tel bouton pour changer l’ouverture, l’ISO… Je ne suis pas assez rapide et à l’aise à mon goût, donc je pratique. J’ai l’air un peu bête à faire et refaire les mêmes gestes sans déclencher l’appareil mais il faut que je m’habitue !

Manuel photo Canon

Les fonctions personnalisées de ton appareil tu connaîtras !

Sur ce nouvel appareil photo, il existe ce qu’on appelle des fonctions personnalisées qui permettent de véritablement adapter l’appareil photo à son style de prise de vue et à la situation. Hier, ma soirée était placée sous le signe du micro-ajustement de mes objectifs. Kesako le micro-ajustement ? C’est une fonction personnalisée sur certains appareils photo réflex (Canon, pour Nikon je ne sais pas du tout) qui permet de régler très finement le couple appareil photo/objectif pour améliorer, quand il y en a besoin, la netteté de l’image. Il faut être rigoureux, ça prend du temps mais ça peut donner d’excellents résultats selon les objectifs. Ce n’est pas toujours nécessaire mais c’est bien de vérifier les micro-ajustements quand on sait le faire ! C’est long, éprouvant mais j’adore le résultat. Donc ça, c’est fait !

A fond tu pratiqueras.

Jeudi est un jour férié, et là ça tombe très bien pour moi ! Ça sera donc, vous vous en doutez, journée photo à fond, mais surtout journée photo pour dompter l’AF et l’AI Servo pour suivre les actions (j’espère que les oiseaux ne seront pas déjà partis d’ici là pour me servir de cibles mouvantes :P). En fait, quand je prenais des photos de football américain ou d’action avec le 400D, je ne me suis jamais faite à l’AI Servo : trop lent, trop aléatoire au niveau du focus. Bref, j’ai toujours fait mes photos en One Shot, en connaissant les risques de flou très élevés (pour autant moins élevés que quand j’utilisais l’AI Servo…). Ça a donc toujours augmenté mon taux de photos « déchets » (floues) mais je savais pourquoi, et ça c’est le plus important (vive l’excuse :P) !

Canon EOS 400D

Voici encore une fois un exemple de l’importance de connaître son appareil photo et surtout ses limitations. C’est pourquoi je dois à tout prix apprivoiser la nouvelle bête pour être au top dimanche et ne pas cafouiller dans mes réglages manuels. De toute façon, je prends le 400D en boîtier de secours, au cas où, mais il me servira plus probablement de boîtier secondaire pour capter l’action très proche ou le portrait.

Cet article est donc juste destiné à vous montrer qu’on doit toujours apprendre avec un nouvel appareil photo, que ce soit un compact, bridge ou réflex. Il faut s’adapter à chaque appareil photo, tout recommencer à zéro pour le connaître par cœur ! J’espère donc garder cet appareil photo de très nombreuses années  pour ne pas devoir repasser par là de sitôt 😉 !

Et vous, c’était comment les premiers pas avec votre appareil photo ? Décevant, frustrant, magique ?!

44 COMMENTAIRES

  1. pour moi c’était plutôt magique ! on passait d’un bridge lumix à un canon eos 500 pppfffiiiooouufff en mode manuel, les photos n’avaient rien de comparable !
    (maintenant que je joue un peu plus avec grâce à toi, je me demande bien comment ça serait un changement …! mais non je ne veux pas changer !)

    mais finalement j’ai mal lu ou tu n’a pas écrit ce que c’était comme bête !!??

    • Comme bête ?

      Et je suis aussi passée d’un bridge au 400D, c’est surtout la qualité d’image et la possibilité de choisir un collimateur qui m’a vraiment impressionnée à ce moment-là ! J’ai dû réutiliser le bridge une fois, et oh la la comme ça fait bizarre !!!

  2. Hello,

    Les boitiers pros récents Nikon ( D300, D300s, D700, D3,…) ont également la fonction micro-ajustements des objectifs ; sur mon D300, je peux mémoriser une dizaine de micro-réglages différents (donc 10 objectifs à back/front-focus)
    Bon courage pour l’entrainement d’ici à ce we.
    Pour l’autofocus continu (ai-servo) ; être passé d’un boitier amateur à un boitier (semi-)pro a changé ma vie : le focus accroche beaucoup plus vite, même avec un sujet rapide… C’est bonheur 😀

    Et jolie bestiole au fait 😉

  3. Canon fait un truc magique : avant le manuel on ouvre la boîte…grand feuillet…prenez une photo tout de suite et regardez la !!!! je n’ai pas d’action chez Canon mais j’ai trouvé ça super !!! premier reflex, une fleur magnifique….wouahhhhh ! C’est moi qui ai fait ça ????

  4. bon apparemment ton nouveau joujou te passionne et c’est cool 🙂
    c’est clair que les 1 ère fois ou on arrive à faire un réglage précis on fait waouh et on est trop content!!! ton questionnaire et ton com mon bien aidé pour en fait trouvé d’autres réglages qui me plaise beaucoup!!! mais j’ai encore beaucoup de choses à découvrir mais grâce à toi et à mon livre je progresse et c’est l’essentiel!!! bisous ma belle 🙂

    • Oui il me passionne, et encore heureux ^^ ! Contente que tu aies découvert encore un peu plus ton appareil photo. Il faut le repousser dans ses retranchements :).

  5. Tout ce que je lis est encore un peu trop fort pour moi … mais je vois que tu t’éclates un max avec ton nouveau jouet.
    Lorsque j’ai eu le mien (un vieux maintenant …) j’ai eu l’impression de savoir faire des photos en automatique, et d’avoir un Airbus A380 à piloter en semi manuel …
    J’espère bein progresser avec vous tous, et profiter de tes supers conseils.
    Amuse-toi bien avant l’échéance de dimanche !!!
    Bises

    • Je m’éclate en effet, et on verra comment ça se passe en pratique dimanche ! Ca sera le grand test final ;).
      J’aime bien ta comparaison avec les avions, c’est totalement ça. Tu découvres de nouvelles manettes pour le diriger en manuel !

  6. Moi aussi grâce à toi, c’est comme si j’avais un nouvel appareil, vu qu’avant je l’utilisais tjs en AF… je progresse à petits pas…
    cath

  7. Souvent les personnes sont rapidement découragée par la lecture du mode d’emploi qui reste pourtant une source précieuse de renseignement.

    85% (environ) de mes nouveau élève dans la tranche « débutant » prennent comme premier cours une explication complète de leur boitier.

    Ils sont le plus souvent ravi d’apprendre toutes les petites choses sympa que l’on peut faire (surtout les possibilité de personnalisé son appareil) et dont ils ignoraient même l’existence!

    Donc, il ne faut jamais hésiter à le faire!

    • Et pourtant le manuel, c’est gratuit, fourni avec 😛 ! Mais ça ne m’étonne pas tant que ça que beaucoup de tes élèves découvrent ça avec toi. Souvent, c’est plus simple d’apprendre les choses avec quelqu’un derrière soi !

    • Ce qu’ils m’expliquent, c’est que lire l’équivalent d’un roman pour utiliser leur appareil n’est vraiment pas motivant.

      Je suis en plein test terrain du Canon EOS 600D, et le mode d’emploi à 328 page!

      Je comprends que certain désespère devant la tache, surtout si c’est leur premier reflex.

      Car après, on retrouve plus ou moins toujours les même fonction, et il suffit de lire les points qui « changent » entre chaque appareil.

      C’est d’ailleurs grâce à ça que je peux donner des cours pour tout les appareil….heureusement que je ne dois pas apprendre par cœur TOUT le mode d’emploi 😆

      • 328 pages ! Ils se sont faits plaisir 😛 ! Bon courage alors.
        Mais c’est sûr qu’une fois qu’on connait bien un boitier, on s’y retrouve toujours dans ceux de la même marque ;).

  8. Un petit coucou rapide pour dire que je vais bien faire ma photo pour le thème de la semaine « correspondance », mais je serai en retard. Comme beaucoup sans doute, je profite du pont pour aller patauger un peu sur la côte, je rentrerai dimanche soir.
    Tu la mettras quand même dans la récap’, ou pas, chef ?
    Bon week-end à toutes et tous !

  9. moi je dis que t’as sans doute craqué sur le 7D 🙂
    Le 400D était mon boitier jusqu’en decembre, puis papa noel m’a offert le 7d… excellent appareil, rapport qualité prix au top pour utiliser les gammes d’objectifs non full frame.
    J’ai été pourtant très déçue par mes premiers clichés avec le 50 f1.4, avec un très net pb de front focus… j’en suis au 4ième retour SAV de l’objectif, le boitier n’est visiblement pas en cause, mais il est tellement exigeant que les defauts se voient de suite!!
    la prise en main a été assez rapide, car j’ai fait un workshop avec une pro. Et c’est aussi grâce à cette séance que j’ai identifié le défaut!
    bref, si c’est le 7d, tu vas t’eclater!

Répondre